CRÉDIT : COURTOISIE

Martin Vaillancourt, propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, Virgil Demers et Terry Gilbert ont lancé leur premier spiritueux à la toute nouvelle Distillerie Lore & Legends située sur le boulevard Guillaume-Couture, le 31 octobre dernier. Les propriétaires ont misé sur des ingrédients locaux pour concocter leur tout premier gin.

«On est allé vers un produit classique, mais qui offre une bonne longueur en bouche, une belle complexité et qui a une texture vraiment intéressante. C’est quelque chose qui n’est pas très habituel au Québec parce que nous créons notre alcool de base. Ça donne un gin très léger en bouche», décrit Martin Vaillancourt.

Les trois passionnés et associés de la distillerie lévisienne souhaitaient mettre en marché un produit classique, mais revisité aux goûts du jour. Selon M. Vaillancourt, le fait que la distillerie fabrique son alcool de base, comme peu le font au Québec, lui permet d’offrir un produit unique. Également, les distillateurs se sont procuré des alambics espagnols et portugais. «Ils font pas mal changement de ce qu’on retrouve au Québec en ce moment. Ce sont de vieux alambics traditionnels. Ça donne un caractère totalement différent à nos produits», ajoute Martin Vaillancourt.

Pour le propriétaire du Corsaire, ce projet était dans ses cartes depuis plusieurs années, si bien qu’il travaillait sur l’élaboration de son alcool de base depuis deux ans déjà. «Ça fait depuis deux ans que je travaille sur le projet, mais j’ai commencé une formation de distillateur en Angleterre, il y a plusieurs années. Pour moi, c’est la suite logique du Corsaire», mentionne l’associé de la Distillerie Lore & Legends.

Un réseau déjà en place

Bien que la distillerie et la microbrasserie soient deux projets complètement distincts, les trois associés de la distillerie ont pu profiter du réseau de contacts, de distribution et d’approvisionnement importants de Martin Vaillancourt. Déjà qu’il faisait affaire avec plusieurs producteurs locaux de la Rive-Sud, M. Vaillancourt fera de même avec la distillerie. «Dans notre premier gin, on a de l’argousier de Montmagny et de la camerise de Saint-Anselme. Même notre alcool de base est fait avec des produits locaux et c’est cette identité-là qu’on veut donner à nos produits, c’est sûr», partage de Lévisien.

Le trio de passionnés de la Distillerie Lore & Legends prévoit exporter leurs produits sous peu, chose qui ne sera pas difficile à réaliser selon Martin Vaillancourt, puisque la demande est déjà au rendez-vous. «Avec la microbrasserie, on exporte pas mal. Donc, nos réseaux d’exportation sont déjà en place, le gros de la demande est justement à l’extérieur du pays. Déjà, la France et l’Allemagne nous demandent le gin.»

Un engouement et des projets

Dès son prélancement à la distillerie, le tout premier gin de la Distillerie Lore & Legends a attiré bon nombre d’amateurs de spiritueux et ce dernier devrait arriver sur les tablettes de la SAQ dans le courant de la prochaine semaine.

Déjà, la distillerie lévisienne travaille sur de nouveaux produits, un autre gin devrait sortir dans les prochaines semaines et les distillateurs ne se limiteront pas qu’à ce type d’alcool. «C’est sûr et certain qu’on veut notre whisky, mais ça va prendre quelques années, puisqu’un whisky doit vieillir trois ans en fût de chêne, explique Martin Vaillancourt. On s’est procuré des permis pour faire pas mal n’importe quel alcool et on a l’intention de s’amuser là-dedans!»

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

C’est la fin pour L’Extase

La pandémie de COVID-19 aura provoqué la fermeture d’un autre commerce lévisien. Le bar de danseuses nues L’Extase ne rouvrira pas ses portes.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.