Le directeur général de Groupex, Sébastien Cordeau. CRÉDIT : COURTOISIE

La coopérative lévisienne Groupex a lancé un nouveau site Web de recrutement dans le domaine de l’horticulture. Cette nouvelle plateforme constitue une première dans son industrie.

Par Manuel Cardenas

La plateforme offre divers métiers dans le secteur horticole et est affiliée à plusieurs entreprises dans 13 régions différentes. Avant de se lancer dans la création du projet, Groupex a effectué plus de 300 entrevues avec des travailleurs de l’horticulture afin de créer une page adaptée à leurs besoins.

D’ailleurs, il est important pour Groupex d’assurer une bonne communication entre les postulants et les compagnies.

«Quand quelqu’un postule, il sélectionne l’entreprise et la région. Un rappel automatique est envoyé aux membres Groupex si la compagnie n’a pas regardé une candidature après 24h. Quand ça fait plus de quatre jours, on s’assure qu’un de nos employés l’appelle pour lui rappeler d’y jeter un œil. Donc, il n’y a pas seulement un accompagnement technologique, mais bien humain», a expliqué le directeur général.

Un début de campagne convaincant

La campagne numérique du site Web a officiellement débuté le 8 mars et coïncide avec la saison d’horticulture qui commence normalement au mois d’avril. Près de 12 000 clics visuels ainsi que 2 500 000 impressions réparties dans les réseaux sociaux de la coopérative ont été enregistrés depuis ce lancement.

«La portée, les clics et les vues sont incroyables et surprenants! C’est l’une des meilleures campagnes que la coopérative a menées en matière de stratégie numérique», a fait valoir le directeur général d’un ton très satisfait.

Un domaine en pénurie et en demande

Selon un portrait réalisé il y a cinq ans par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), seulement 16 % des entreprises du domaine de l’horticulture ont une relève établie. En contraste, selon M. Cordeau, la pandémie a engendré une forte demande des services, car les consommateurs ne peuvent plus voyager. Selon lui, se lancer dans ce projet en 2021 était donc plus que pertinent.

«En ce moment, les gens redécouvrent l’horticulture. Plus la demande est forte, plus on se doit d’offrir des produits et des services», a ajouté Sébastien Cordeau.

Une idée plus ambitieuse avait été imaginée par Groupex lors de la planification du projet en 2018. Selon son plan initial, la coopérative prévoyait tenir un salon d’emploi dans trois régions stratégiques, pour exploiter le côté humain. Pandémie oblige, la coopérative a dû se contenter d’une option numérique, mais le directeur général n’écarte pas la possibilité de mélanger les deux concepts.

«Je pense qu’il va falloir utiliser un modèle hybride dans le futur, car il y a des gens qui préfèrent de loin aller rencontrer les employeurs, échanger et choisir leurs entreprises. Le modèle hybride qui pourrait se réaliser peut-être en 2022, nous amènera à un autre niveau», a conclu M. Cordeau.

Les plus lus

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.

Investissement Québec en soutien aux entreprises

Un an après qu’Investissement Québec en Chaudière-Appalaches se soit regroupé avec les bureaux régionaux du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) et ait intégré les équipes du Centre de recherche industrielle du Québec et d’export Québec, la société d’État représentant la Chaudière-Appalaches a soutenu financièrement les entreprises de la région à hauteur de 269 M$.

Cru d’abeille : un hydromel lévisien

L’engouement est grandissant autour de Cru d’abeille, une hydromellerie lévisienne mise sur pied par François Beaudoin et William Audet. Depuis leur mise en marché au début du mois de juillet, ce sont actuellement 38 différents points de vente qui offrent leurs produits.

L’accalmie du marché immobilier dans la RMR de Québec se poursuit

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) a constaté une diminution des inscriptions en vigueur ainsi que des ventes résidentielles dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, dont la Rive-Sud fait partie, en juillet comparativement à la même période l’année dernière.

Pénurie de main-d’œuvre : une nouvelle enquête est lancée

Les municipalités de la Chaudière-Appalaches et les organismes de développement économique de la région ont lancé une mobilisation à la fin août afin de réaliser une étude sur les impacts de la pénurie de main-d’œuvre.

Pénurie de main-d’œuvre : les taxis de Lévis affectés

Comme plusieurs commerces dans la région, les entreprises de taxi de Lévis souffrent en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Ce problème qui persiste depuis une longue période n’est pas près de se régler.

La couture plus accessible

Isabelle Couture s’est mise à la couture il y a trois ans. Depuis, elle souhaite rendre accessible cette pratique qui bien souvent peut s’avérer plus dispendieuse que ce que l’on croit, en proposant aux Lévisiens, Au monde de la couture, un lieu où une multitude de machines à coudre seront mises à la disposition des visiteurs.

Une entreprise fondée à Lévis obtient une Grande Distinction Desjardins

Le Centre Desjardins entreprises (CDE) Lévis-Lotbinière-Bellechasse et la Chambre de commerce de Lévis ont annoncé, à la mi-avril, que le deuxième récipiendaire de l’édition 2021 des Grandes Distinctions Desjardins est Aliments Martel.

Lock-out à la Coopérative funéraire des Deux-Rives

En réaction au mandat de grève générale illimitée obtenu aujourd'hui par le syndicat représentant ses employés, la Coopérative funéraire des Deux Rives a annoncé vendredi qu'elle exerce son droit au lock-out.

Des places supplémentaires dans les CPE et garderies de la région

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé le 25 août, l’ajout de 535 nouvelles places dans les services de garde éducatifs à l’enfance de la région de la Chaudière-Appalaches. Il en a fait l’annonce accompagné de l’adjointe parlementaire du ministre de la Famille et députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, et de la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.