De gauche à droite : Cristine Laforest, directrice général Groupe Bel Canada, Mario Bergeron, directeur général de la Maison d'affinage Bergeron, et Roger Bergeron, président de la Fromagerie Bergeron. - CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Groupe Bel Canada a annoncé un investissement de 2,2 M$ pour permettre l’acquisition de nouveaux équipements de pointe à l’usine de la Fromagerie Bergeron, la Maison d’affinage Bergeron, située à Saint-Nicolas, le 26 août dernier. Ainsi, la Fromagerie Bergeron pourra augmenter sa capacité de production des fromages La Vache qui rit et répondre à la demande croissante de ces produits en sol canadien.

Cette somme permettra d’augmenter le volume de production des fromages La Vache qui rit de 12 %, c’est-à-dire plus de 211 000 000 de portions par année. La mise en fonction de ces nouveaux équipements est prévue d’ici la fin de l’année en cours et se poursuivra en 2022.

«Nous avions atteint le maximum de notre capacité de production pour ce produit, mais grâce à ce nouvel investissement de 2,2 M$ et l’arrivée de ces nouveaux équipements de pointe, nous pourrons augmenter notre rendement afin de répondre à la demande croissante et de faire rayonner notre savoir-faire à travers le Canada», a exposé Mario Bergeron, directeur général de la Maison d’affinage Bergeron.

Rappelons que depuis 2007, la Fromagerie Bergeron et le Groupe Bel Canada ont quadruplé la production des produits La Vache qui rit et ce nouvel investissement permettra la production de 500 tonnes supplémentaires.

Le Groupe Bel Canada a fait le choix d’investir localement plutôt que de se tourner vers l’importation pour répondre à la demande des consommateurs. «C’est toujours un choix de faire de la production locale versus l’importation et il y a quand même beaucoup plus de quotas qu’il y en avait par le passé. On aurait pu prendre la décision de se concentrer sur l’importation, mais on pense que la tendance du consommateur est là pour le local et au-delà de ça, il y a tellement de bienfaits de produire localement», a souligné Cristine Laforest, directrice générale du Groupe Bel Canada.

À ce jour, tous les produits canadiens La Vache qui rit sont produits à l’usine de Saint-Nicolas. Avec cet investissement, de la machinerie supplémentaire sera acquise pour augmenter la capacité de production des portions de fromage ainsi que pour l’emballage et l’encaissage.

«Il faut se rendre compte que cette usine utilise beaucoup de lait de la région et que les produits seront vendus à travers le Canada, c’est une belle opportunité (de faire rayonner le Québec)», a conclu le président de la Fromagerie Bergeron, Roger Bergeron.

Les plus lus

Une succursale de Pizza Salvatoré à Saint-Jean-Chrysostome

Pizza Salvatoré a annoncé, le 30 septembre, qu’elle ouvrira bientôt une succursale à Saint-Jean-Chrysostome.

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

En raison du congé férié de l'Action de grâce, l'horaire de certains commerces ou de services dans la région sera chamboulé lundi.

Logisco construit un complexe immobilier dans Saint-David

Le groupe immobilier Logisco a annoncé, le 28 septembre, qu’il a récemment amorcé la construction d’un complexe immobilier dans le secteur Saint-David, Onyx. Par Érick Deschênes

Un projet immobilier vert inauguré à Lauzon

C’est en présence de plusieurs dignitaires, dont le maire sortant de Lévis, Gilles Lehouillier, que MGE Groupe Immobilier a officiellement inauguré, le 6 octobre, les deux premières phases de Terra condos locatifs et jardins urbains. À terme, ce projet immobilier évalué entre 70 et 75 M$ permettra la création de quelque 300 logements des deux côtés de la route Monseigneur-Bourget, à Lauzon.

Les Pléiades – Prix d’excellence célèbrent leurs 20 ans en grand

Pour ses 20 ans, Les Pléiades – Prix d’excellence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) étaient de retour en présentiel au Centre de congrès et d’expositions de Lévis devant une salle remplie d’entrepreneurs d’ici. C’est le 15 octobre dernier que les succès d’entreprises provenant de divers milieux socio-économiques de Lévis et de Chaudière-Appalaches ont été soulignés.

Fin du conflit de travail à la Coopérative funéraire des Deux Rives

Les 110 employés de la Coopérative funéraire des Deux Rives ont entériné, le 4 octobre en soirée, une entente de principe survenue à la suite du long conflit de travail avec la coopérative ayant culminé par un lock-out, décrété le 27 août.

Mr.Puffs s’installe à Lévis

Le 23 septembre dernier, une succursale de Mr.Puffs a ouvert ses portes au 50, route du Président-Kennedy.

CASA devient ÉduCASA cet automne

L’organisation de soutien à domicile créée en juin 2020 par Nadia Tremblay, une éducatrice spécialisée, ajoute de nouveaux services à son offre. Travaillant principalement avec les aînés et les enfants, ÉduCASA offrira maintenant de la stimulation du langage et psychomotrice ainsi que de la zoothérapie dans les secteurs de Québec et Lévis.

Fin de la grève chez Colabor

Par voie de communiqué, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a annoncé samedi que les membres du syndicat représentant les travailleurs de Colabor ont approuvé l'entente de principe survenue avec le distributeur alimentaire de Saint-Nicolas. L'accord ratifié par 99 % des travailleurs qui ont voté permet donc de mettre fin à la grève de...

Anne Carrier récompensée pour mérite exceptionnel

L’architecte lévisienne Anne Carrier a reçu des mains de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec, la Médaille du lieutenant-gouverneur pour mérite exceptionnel, à L’Anglicane le 14 septembre dernier.