Marie-Josée Morency et la CCL plancheront sur plusieurs dossiers économiques au cours des prochains mois. CRÉDIT : ARCHIVES

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année que la CCL célébrera son 150e anniversaire.

À lire aussi : Main-d'œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire ainsi qu'Une année à défendre son district et sa vision

«L’instabilité va limiter les investissements de certains entrepreneurs, mais le ralentissement anticipé des activités économiques va en inciter d’autres à investir, notamment pour s’automatiser davantage. Pour le milieu de la restauration et de l’hôtellerie, la diversification devra se poursuivre. Mais comme lors des derniers mois, on espère que les gouvernements supporteront nos entrepreneurs. De notre côté, nous poursuivrons notre travail pour aider nos membres», a d’emblée lancé Mme Morency, lors d’une entrevue avec le Journal le 20 décembre.

À l’exception de cette nouvelle situation exceptionnelle provoquée par la pandémie de COVID-19, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL cite d’entrée de jeu la pénurie de main-d'œuvre comme la principale préoccupation de son organisation. Elle espère que les représentations des différentes organisations représentant les entreprises du Québec inciteront les gouvernements fédéral et provincial à adopter les mesures qu’elles demandent pour s’attaquer à ce problème qui perdure.

«Si les gouvernements doivent appuyer les entreprises dans leur virage vers l’automatisation de leurs activités, il faut aussi qu’ils enlèvent les pressions administratives sur les immigrants. L’immigration est l’une des plus importantes solutions pour atténuer la pénurie de main-d’oeuvre. Également, il faudrait que les pénalités pour les travailleurs expérimentés soient enlevées. On arrêterait ainsi de se priver d’un bassin de travailleurs intéressant», a expliqué Marie-Josée Morency.

Mobilité, achat local et anniversaire

Du même souffle, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL indique que son organisation poursuivra ses efforts pour favoriser l’achat local.

Toujours au niveau local, Marie-Josée Morency entend profiter du contexte électoral, alors que les Québécois seront appelés aux urnes cet automne pour choisir leurs représentants à l’Assemblée nationale, pour que le dossier du troisième lien demeure dans la ligne de mire du gouvernement provincial et que les travaux s’amorcent dans un horizon à moyen terme.

2022 marquera aussi l’atteinte d’un important cap pour la CCL alors que l’organisme lévisien célébrera ses 150 ans. Pour souligner l’événement, l’organisation proposera diverses activités au cours des prochains mois.

«Comme la CCL est là pour les entrepreneurs de la région depuis 1872, on vise un legs à la communauté pour laisser une empreinte des entrepreneurs. Également, nos événements phares seront teintés de cet anniversaire. On soulignera également nos 150 ans avec des capsules historiques ainsi que l’apport de membres très importants depuis plusieurs années, comme la Ville de Lévis ou Desjardins, qui est notamment membre de la CCL depuis 120 ans. La prochaine année nous permettra aussi de penser à l’avenir puisqu’on veut encore être là pour les 150 prochaines années», a illustré Mme Morency.

D’ailleurs, la CCL poursuivra ses discussions pour faire croître ses activités. Il y a quelques semaines, La Voix du Sud a notamment dévoilé que la CCL avait approché la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins dans ce but.

«À l’échelle de la province, il y a une tendance pour les chambres de commerce de se réunir afin de disposer d’une plus grande force de frappe. Dans cette logique, nous avons amorcé des démarches en ce sens, mais pour le moment, la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins veut prendre le temps d’y réfléchir. Mais je crois que ce serait une belle opportunité puisque nous partageons plusieurs enjeux», a conclu Marie-Josée Morency.

Les plus lus

La «Grande Dame de la Barricade» s’éteint

Figure de proue et copropriétaire du légendaire Bar La Barricade, Johanne Carrier nous a malheureusement quittés à l’âge de 63 ans, le 24 avril dernier. Personnage iconique du Vieux-Lévis, la dame de la mythique institution vieille de bientôt 50 ans située sur la côte du Passage laissera une empreinte indélébile dans le cœur de tous ceux qu’elle a croisés.

SQDC : un geste qui ne passe pas auprès du SCFP

Par voie de communiqué, le syndicat des employés de la Société québécoise du cannabis (SQDC) affilié au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) a vertement critiqué la SQDC après la société d'État a suspendu le président du syndicat ainsi que sa vice-présidente.

La boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes

Nouveau projet développé par Mon Quartier de Lévis, la boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes pour la première fois. Dès le 3 juin, les visiteurs du Vieux-Lévis pourront s’arrêter au 78, côte du Passage afin de découvrir les entrepreneurs retenus qui donneront vie à ce commerce d’un nouveau genre.

Tout roule pour Transit

Si la pandémie a affecté plusieurs entreprises de la région, la crise sanitaire n’a pas freiné la croissance de Transit. Le distributeur de pièces automobiles de Lauzon a connu en 2021 la meilleure année de son histoire et l’entreprise lévisienne entend bien continuer sa croissance.

Les trois Chefs poursuivent leur croissance à Lévis

Déjà bien implantée à Lévis avec son magasin entrepôt de Saint-Nicolas et sa succursale de Saint-Romuald, Les trois Chefs continuent d’accroître leur présence dans la ville. L’entreprise lévisienne spécialisée dans les produits alimentaires et les plats surgelés et emballés sous vide a récemment ouvert une succursale dans le quartier Lévis.

Un nouvel outil développé à Lévis pour le bien-être familial

Jusqu’au 25 mai, Petits pas, un portail numérique qui offre des formations aux futures et nouvelles familles, fondé par la Lévisienne Audrey Sénéchal, demande l’aide de la population pour sa campagne de financement participative. L’objectif est d’amasser 15 000 $ afin de mettre sur pied diverses formations sur l’éducation, la prévention et la santé.

Pour la diversité, l’égalité et l’inclusion en affaires

La présidente et cheffe de la direction de la Banque de développement du Canada (BDC), Isabelle Hudon, s’est entretenue avec les membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), le 27 avril dernier. Mme Hudon a partagé sa vision inclusive du monde des affaires ainsi que les objectifs à venir pour la BDC.

Un plaidoyer pour un réseau de chambres de commerce fort

Le président et directeur général de la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ), Charles Milliard, s’est arrêté à Lévis dans le cadre d’une tournée en Chaudière-Appalaches. Le Lévisien d’origine a présenté aux membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) les différents dossiers sur lesquels la FCCQ se penche actuellement et a plaidé pour l’importance des rôles des chambres de comm...

L’AFCDC prépare les fournisseurs de Chantier Davie

L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada (AFCDC) tenait son assemblée générale annuelle au Centre des congrès de Lévis, le 27 avril dernier. Au cours de cette dernière, l’AFCDC a informé ses membres quant aux derniers développements dans le dossier de l’intégration du chantier naval lévisien dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) et a présenté le nouveau rôle qu’e...

Grève générale dans plusieurs succursales de la SQDC

Quelque 300 personnes syndiquées de la Société québécoise du cannabis (SQDC) représentées par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), dont les employés de la succursale de Lévis, ont déclenché une grève générale qui a débuté vendredi soir dernier.