CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a dévoilé la mise à jour économique des finances publiques de la province ainsi que son plan de relance économique, le 12 novembre. 1,8 G$ seront investis en nouvelles initiatives dont 1,5 G$ seront réservés à la relance économique, M. Girard a également annoncé que le déficit projeté pour 2020 se chiffre à 15 G$.

Pour l’année 2020, le PIB réel du Québec devrait reculer de 6,0 % tandis que le PIB mondial devrait reculer de 4,6 %. Cependant, un rebond de 5 % est prévu pour 2021. Selon Éric Girard, un déficit structurel de 5,5 G$ à 7 G$ sera à résorber afin de retrouver l’équilibre budgétaire, une situation que le ministre des Finances croit atteindre d’ici les cinq prochaines années.

Cette année, le déficit devrait se chiffrer à 15 G$ tandis que des déficits de 8 G$ et 7 G$ sont prévus pour les deux prochaines années respectives. Ces montants incluent une provision pour éventualité de 4 G$, 3 G$ et 1 G$ respectivement.

«La priorité du gouvernement est de gérer la crise sanitaire afin de protéger les Québécois et d’éviter une surcharge du réseau de la santé. La sécurité sanitaire est essentielle à la relance économique», a exposé Éric Girard.

Déjà, ce dernier voit d’un bon œil le futur de l’économie québécoise une fois cette crise historique traversée. «Au printemps dernier, nous avons fermé 40 % de l’économie pendant huit semaines. À ce jour, nous avons récupéré 97 % du niveau d’emploi de février. Actuellement, dans la deuxième vague, c’est moins de 5 % de l’économie qui est mis sur pause.»

1,8 G$ pour de nouvelles initiatives et relancer l’économie

De ces 1,8 G$ investis dans de nouvelles initiatives, 287 M$ sont prévus afin de soutenir les Québécois et l’économie. Déjà, 100 M$ ont été annoncés pour contrer la détresse psychologique ainsi que 50 M$ afin de venir en aide aux services de garde subventionnés pour qu’ils sécurisent leurs installations en raison de la pandémie. S’ajoutent à ces mesures 57 M$ pour adapter les milieux d’enseignement à la nouvelle réalité ainsi que 10 M$ pour venir en aide aux clientèles vulnérables.

Pour les 1,5 G$ restants de ce montant, ils seront investis dans la relance économique de la province. 459 M$ sur deux ans seront destinés à la réintégration des Québécois sur le marché du travail. 477 M$ pour stimuler la croissance économique, en investissant dans la numérisation des entreprises, la recherche et les régions, en stimulant les exportations, en soutenant les secteurs stratégiques comme l’aéronautique, l’aluminium ainsi que dans les sciences de la vie, a énuméré le ministre.

Également, 547 M$ seront réservés à la relance verte et encourager la production québécoise et l’achat local.

12,7 G$ investis afin de gérer la pandémie

Depuis mars dernier, le gouvernement du Québec a accordé 12,7 G$ pour gérer les impacts de la pandémie dans la province. 5 G$ de ce montant ont permis de renforcer le système de santé que ce soit pour reconnaître les efforts additionnels des travailleurs de la santé (1,9 G$), acquérir du matériel et des équipements de protection (2,2 G$) ainsi que d’augmenter le dépistage et la capacité de traitement des tests (1 G$).

De plus, 5,9 G$ ont été injectés afin de soutenir les Québécois et l’économie, dont 81 M$ pour les services de garde subventionnés et les clientèles vulnérables, 752 M$ pour soutenir les élèves et le personnel en milieu scolaire, 125 M$ pour les entreprises fortement touchées (65 M$ pour le secteur touristique, 50 M$ pour le secteur culturel, notamment), ainsi que 2,3 G$ pour soutenir les services municipaux.

Les 1,8 G$ annoncés pour la relance économique viennent compléter ce montant.

Indexation pour l’année d’imposition 2021

Par voie de communiqué, le ministère des Finances a aussi fait savoir que le taux d’indexation qui s’appliquera dès le 1er janvier 2021 concernant les paramètres du régime d’imposition des particuliers, des prestations d’aide financière de dernier recours ainsi que certains tarifs gouvernementaux sera de 1,26 %.

Cette indexation correspondra à un allégement fiscal de près de 424 M$ pour les contribuables, permettre aux Québécois plus démunis de bénéficier d’une aide financière additionnelle de près de 33 M$ dans le cadre des programmes d’assistance sociale ainsi que des revenus additionnels de plus de 25 M$ pour le gouvernement.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

Honco obtient un important contrat à Saguenay

L’entreprise lévisienne Honco a officiellement été mandatée par la Ville de Saguenay pour construire le Stade de soccer de Saguenay. Le projet, qui s’amorcera en mai, nécessitera des investissements de 23,5 M$.

Derrière le succès de Parikart, 15 ans d’adaptation

Ce sont 15 années de passion et de défis qu’ont partagé Hélène Paré, copropriétaire et présidente de Parikart, et Jean-Sébastien Paré, directeur marketing de l’entreprise, devant le milieu d’affaires lévisien lors d’une conférence de la Chambre de commerce de Lévis, le 14 avril.

Les Loges Saint-Nicolas terminent la phase 4 et entament la 5e

Dès septembre prochain, Immostar, l’entreprise derrière le projet de construction de condos locatifs Loges Saint-Nicolas, complètera la phase 4 de son projet prévu en huit étapes et livrera le 550 qui contiendra 76 condos locatifs haut de gamme. Également, la conclusion de la phase 5 est prévue pour juillet 2022 et offrira sensiblement la même quantité d’unités locatives.

Penser différemment afin de réussir

Invité de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) le 23 mars dernier, le vice-président exécutif et fondateur de Trudel Alliance, Jonathan Trudel, a présenté une conférence virtuelle pour présenter l’approche novatrice de son entreprise. La philosophie du groupe immobilier qu’il a mis sur pied avec son frère William misant sur l’innovation et la réinvention a permis à ce dernier de connaître une rap...

Fin du temps de sucres : une année assez moyenne

Les dernières doses de sirop d’érable de la saison ont été extraites dans la région. Malgré l’abondance de l’eau d’érable, la production du sirop s’est plus ou moins bien déroulée, selon des propriétaires d’érablières de la Chaudière-Appalaches.

Budget fédéral : des réactions partagées dans la région

La vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, déposait le budget du gouvernement fédéral 2021-2022 dans lequel on apprenait que les libéraux prévoyaient un déficit de 155 G$, le 19 avril dernier. Plusieurs acteurs économiques, communautaires et politiques de la région ont fait part de leur réaction face aux annonces et prévisions du gouvernement fédéral.

Trajectoire-emploi propose sa solution aux entrepreneurs

La pénurie de main-d’œuvre frappe la province en entier et particulièrement la Chaudière-Appalaches. Trajectoire-emploi a décidé de prendre les choses en main et d’informer les entrepreneurs qu’un bassin de main-d’œuvre potentiel les attend chez les personnes à besoins atypiques (PBA). Pour se faire, l’organisme a écrit un ouvrage démystifiant ces personnes qui souhaitent travailler, mais qui font...

La CCL veut un déconfinement graduel lié aux succès de la vaccination

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a effectué une nouvelle sortie, le 3 mai, pour demander au gouvernement provincial un plan «clair, progressif et durable vers le retour à une économie normale». Concrètement, l’organisation lévisienne aimerait qu’un calendrier de déconfinement graduel lié aux succès de la campagne de vaccination, une stratégie qui serait concertée avec le milieu des affaires, ...

Les trois Chefs ouvrent une boutique de style entrepôt

Les trois Chefs, une entreprise familiale lévisienne qui offre des repas et aliments congelés, ont ouvert, le 13 avril, une toute nouvelle boutique, à même son lieu de production de Saint-Nicolas, Les trois Chefs – L’entrepôt.