vendredi 24 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Spectacles Arts > Culture

L’agrandissement du Vieux Bureau de Poste pourra aller de l’avant

Les + lus

Sur la deuxième photo : Marie-Hélène Julien, Bernard Drainville, Mathieu Lacombe et Gilles Lehouillier étaient bien heureux d'annoncer que l'agrandissement du VBP pourrait aller de l'avant. Photos : Gilles Boutin et Érick Deschênes

12 janv. 2023 01:10

Promis par l’administration Lehouillier depuis un certain temps, l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald pourra se concrétiser au cours des trois prochaines années. En compagnie du maire de Lévis, du député de Lévis et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, et de la présidente du conseil d’administration de Diffusion Avant-Scène, Marie-Hélène Julien, le ministre de la Culture du Québec, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 12 janvier, un investissement conjoint de plus de 4,6 M$ des gouvernements du Canada et du Québec pour concrétiser le projet.

«C’est le premier dossier dont m’a parlé Bernard à la suite de ma nomination comme ministre de la Culture. C’est un projet imminemment positif pour la vie culturelle de Lévis. L’agrandissement de la salle permettra d’augmenter de 50 % sa capacité, ce qui permettra à plus de gens de profiter des spectacles qui sont offerts ici. L’espace sera plus confortable et convivial, tout en conservant l’ambiance chaleureuse qui a fait la renommée de cette salle de spectacles», a d’emblée déclaré Mathieu Lacombe, lors de l’annonce au Vieux Bureau de Poste.

Plus précisément, Ottawa et Québec ont accordé une aide financière conjointe de 4,669 M$ à la Ville de Lévis, propriétaire de la salle intimiste du Vieux-Saint-Romuald encourageant les artistes émergents, pour permettre à la municipalité d’aller de l’avant avec le projet d’agrandissement. Pour compléter le montage financier du projet, la Ville de Lévis investira quant à elle 5,931 M$.

L’agrandissement, qui sera réalisé dans le stationnement actuel du VBP, permettra de faire passer la capacité d’accueil de la salle de 100 à 150 places. De plus, la cage de scène, les loges, le foyer et le débarcadère de la salle de spectacles seront modernisés ou ajoutés. Notons que le projet vise également à «aider à conserver et à mettre en valeur» le bâtiment patrimonial datant de 1929 accueillant actuellement toutes les installations du VBP.

Nouvel élan

Face à l’augmentation fulgurante de sa clientèle et du nombre de spectacles offerts au cours des dernières années, les dirigeantes de Diffusion Avant-Scène, l’organisme mandaté par la Ville pour exploiter le VBP, étaient donc bien heureuses de voir le projet d’agrandissement de la salle enfin aller de l’avant.

«La qualité du travail et de la programmation du Vieux Bureau de Poste, pour continuer de se déployer, a besoin de plus et de mieux. L’aménagement des bureaux administratifs et d’une loge plus spacieuse au deuxième étage il y a quelques années a permis de répondre en partie aux besoins. Mais ceux-ci continuent de croître. L’agrandissement nous permettra de mieux accueillir les artistes et le public. Nous accueillons donc la nouvelle d’aujourd’hui avec enthousiasme. […] Le chapitre entamé aujourd’hui va nous mener loin», a partagé Marie-Hélène Julien.

Les travaux d’agrandissement devront être réalisés au cours des trois prochaines années. La Ville entend d’ailleurs lancer un concours architectural dans le cadre de ce projet. Lorsque le chantier s’amorcera, le VBP devra vraisemblablement réduire le nombre d’activités à sa programmation. Toutefois, le diffuseur culturel entend notamment miser sur ses équipements pour offrir des spectacles à l’extérieur et louer d’autres salles, comme l’auditorium du Juvénat Notre-Dame, pour poursuivre sa mission pendant les travaux.

Autres projets

Dans un autre ordre d’idées, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a été interrogé sur les autres projets touchant les infrastructures culturelles qu’il caresse. À cette occasion, le premier citoyen de Lévis a dévoilé que le projet d’agrandissement du Centre culturel de Lévis pourrait lui aussi être bientôt lancé.

«Les appels d’offres sont complétés et le conseil municipal devra s’y pencher. Mais ça s’annonce bien. Les travaux pourraient commencer dès ce printemps. La concrétisation de ce projet pourrait nous permettre d’ajouter 25 classes de musique et 4 studios professionnels de danse (pour l’École de musique l’Accroche-Notes et Élédanse)», a affirmé M. Lehouillier.

Du même souffle, ce dernier ainsi que Bernard Drainville ont partagé leur désir de voir le gouvernement provincial soutenir financièrement le projet de rénovation de l’auditorium du Cégep de Lévis. Selon eux, la concrétisation de cette initiative permettrait à Lévis de profiter d’une salle de spectacles moderne d’une capacité de plus de 700 spectateurs pouvant attirer de grands artistes établis.

 

Les + lus