vendredi 21 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Secteurs public et parapublic

Québec veut intensifier les négociations

Les + lus

Photo : Gilles Boutin - Archives

17 mai 2023 08:04

Le gouvernement provincial veut accroître la cadence des négociations pour en arriver à des ententes pour renouveler les conventions collectives de ses employés des secteurs public et parapublic.

Pour y arriver, le gouvernement provincial a annoncé, le 17 mai, son intention d'intensifier les travaux aux tables sectorielles ainsi que de nouvelles offres, notamment en santé et en éducation.

«L'été et les vacances sont à nos portes. Cependant, je le dis clairement, cela ne pourra pas constituer une excuse pour voir un relâchement dans les discussions aux tables puisque des moments critiques approchent. On parle ici de la période estivale dans le réseau de la santé et de la prochaine rentrée scolaire. Dans ce contexte d'urgence, j'annonce que nous tiendrons des négociations intensives sur l'organisation du travail de la mi-mai jusqu'à la fin de l'été. Nous allons offrir autant de rencontres que nécessaire aux syndicats pour accélérer le rythme aux tables», a affirmé Sonia LeBel, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor.

En éducation, Québec a indiqué qu'il met sur la table un montant forfaitaire de 12 000 $ qui sera offert au personnel enseignant admissible à la retraite (sans réduction) qui acceptera, sur une base volontaire, de demeurer à temps complet en 2023-2024. Le ministère de l'Éducation estime que près de 7 000 enseignants seraient admissibles à ce bonus au cours de la prochaine année scolaire.

Du même souffle, le gouvernement provincial investira des sommes de 143 M$ pour reconduire, jusqu'à la fin de l'été, les primes offertes aux ressources en santé et services sociaux. De plus, les primes dans la fonction publique sont aussi reconduites pour la même période.

Ces mesures s'ajoutent à celles contenues dans l'offre initiale salariale déposée par le gouvernement en mars et maintenue «dans son intégralité». Rappelons que Québec offre 9 % sur 5 ans aux solutions novatrices sur les priorités gouvernementales et aux offres centrales de 11 % à 17 %, à plus de 280 000 salariés, soit près de la moitié des effectifs des secteurs public et parapublic.


Les + lus