Sur la photo: Gesly Eliscar, entraîneur-chef (soccer masculin D2), Alexandra Gauvin, responsable des sports, Jean-Patrice Tavea, entraîneur-chef (soccer féminin D2) et Emerik Michaud-Laroque, entraîneur-adjoint. CRÉDIT : COURTOISIE

À la suite de la création de deux nouvelles équipes de soccer de deuxième division, une féminine et l’autre masculine, les Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon ont ajouté à leur rang deux entraîneurs-chefs et un entraîneur-adjoint afin de diriger ces deux nouvelles formations.

L’équipe féminine sera commandée par Jean-Patrice Tavea. M. Tavea a occupé ce poste pour plusieurs équipes de calibre AAA du Club de soccer Royal Beauport. Celui-ci s’est impliqué dans le programme sport-études de la région de Québec, à l’École de soccer de l’Impact et auprès d’équipes issues des sélections régionales.

De son côté, l’équipe masculine sera sous la tutelle de Gesly Eliscar. Le nouvel entraîneur-chef des Faucons a notamment occupé le poste de directeur technique du Club de soccer Lévis-Est, en plus du poste d’entraîneur au sein d’équipes des sélections régionales, de l’Association régionale de soccer de Québec et du programme sport-études.

Puis, Emerik Michaud-Laroque soutiendra les deux entraîneurs-chefs en remplissant le rôle d’entraîneur-adjoint. Il est actuellement adjoint technique auprès du Club de soccer Chaudière-Ouest et éducateur pour le programme sport-études à Lévis

Les plus lus

C’est la fin pour le Club de golf Beaurivage

Malgré que les clubs de golf pourront amorcer leurs activités le 20 mai, la COVID-19 aura été mortelle pour l’un des sites lévisiens permettant la pratique de ce sport. Dans une lettre transmise à leurs clients que le Journal a reçue le 13 mai, les propriétaires du Club de golf Beaurivage, Bernard Blouin et Alain Blanchet, ont annoncé la fermeture définitive de l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lau...

Le Patro part à la rencontre des Lévisiens

En raison de la crise de la COVID-19, l’équipe du Patro de Lévis a dû se tourner vers les médias sociaux afin de divertir sa clientèle qui normalement s’activait dans ses installations du quartier Lévis. Toutefois, l’organisme lévisien mettra bientôt en place une nouvelle activité, le Fun Truck Patro, pour atteindre cet objectif avec un peu plus de chaleur humaine.

L’URLS de la Chaudière-Appalaches veut que la population bouge

L’Unité régionale de loisir et de sport de la Chaudière-Appalaches (URLS-CA) invite la population régionale à bouger du 2 au 12 mai prochain dans le cadre de la Journée nationale du sport et de l’activité physique.

La pratique de certains sports de nouveau autorisée

Le gouvernement du Québec autorisera, à partir du 20 mai, la pratique de certaines activités sportives et de plein air. La ministre déléguée à l’Éducation et responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en a fait l’annonce le 13 mai.

Communiquer sa passion du hockey malgré une pandémie

Le Lévisien James Létourneau est à l’origine du projet Le monde du hockey / NHL News, une page Facebook où l’adolescent et ses amis discutent de leur passion, les nouvelles du monde du hockey, via des capsules vidéos, des balados et des articles. L’initiative lancée par l’élève de l’École Pointe-Lévy vise à informer les amateurs de sport pendant la crise de la COVID-19.

Les représentants de l'industrie du hockey balle veulent des réponses

Par voie de communiqué, l’Association nord-américaine des joueurs et joueuses de hockey balle (NBHPA) et son fondateur, Alex Burrows, ont déploré le silence du gouvernement quant à la réouverture des centres de dekhockey de la province.

Cascades supporte un joueur de tennis lévisien

Dans le cadre de la 16e édition du programme de bourses Cascades au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, le joueur de tennis lévisien Maxime St-Hilaire a reçu une bourse de 4 000 $.

Les golfeurs «enfin» de retour sur les verts

À travers la province, une foule de clubs de golf avait le feu vert de la Santé publique afin d’ouvrir leurs installations, le 20 mai dernier. Une logistique supplémentaire a été requise pour conformer les clubs à la nouvelle réalité et les golfeurs ont répondu à l’appel par centaines afin de pratiquer le sport.