Avec ses compagnons, Léandre Gagné-Lemieux (deuxième à partir de la gauche) partira bientôt à la conquête du Denali. CRÉDIT : COURTOISIE

Avec six autres compagnons, le Lévisien Léandre Gagné-Lemieux s’est envolé vers l’Alaska afin de relever un défi hors du commun. Le groupe tentera d’atteindre le sommet du mont Denali (mont McKinley), la plus haute montagne d’Amérique du Nord.

C’est à la suite d’un appel l’an dernier sur les médias sociaux d’Alexis Nantel, alpiniste et chef de l’expédition, que Léandre Gagné-Lemieux a décidé de se lancer dans l’aventure de conquérir le sommet de 6 193 mètres.

Après avoir tenté en vain l’ascension du Denali en 2018 avec son équipe habituelle, Alexis Nantel a décidé de tenter de nouveau sa chance avec des compagnons. Un appel qui a fortement retenti chez Léandre Gagné-Lemieux.

«Je suis un fan d’aventures de toutes sortes depuis longtemps et je me cherchais un nouveau défi. J’ai donné mon nom et j’ai pu rencontrer Alexis Nantel à quelques reprises. Et ça cliqué», a d’emblée expliqué le kinésiologue et biomécanicien du sport qui a notamment fait partie du personnel d’encadrement de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Rio.

Un long défi

 Ainsi, depuis octobre dernier, le Lévisien de 28 ans a amorcé la préparation nécessaire pour une telle aventure. En plus de l’entraînement physique, Léandre Gagné-Lemieux et ses compagnons, qui forme l’équipe du Sept Chanceux, ont effectué plusieurs sorties, au cours des derniers mois, dans les Adirondacks (État de New York), les montagnes Blanches (nord des États-Unis) et à Mont-Tremblant pour bien maîtriser les consignes de sécurité et créer une chimie.

Fort de cette préparation, le groupe amorcera son épopée le 2 juin prochain. Ils entameront leur ascension par la voie dite «normale», la West Buttress. L’expédition s’étalera sur trois semaines.

«Comme avant chaque grande expédition que je fais, je suis mitigé. Je me demande toujours dans quoi je me suis embarqué, mais j’ai également hâte. J’ai juste hâte de pouvoir marcher sur la montagne et qu’on accomplisse tout ce qu’on a pratiqué», a partagé l’aventurier lévisien, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal le 22 mai.

Joindre l’utile à l’agréable

 Si l’aventure permettra aux sept membres de l’expédition de relever un défi athlétique, l’ascension du Denali permettra à Léandre Gagné-Lemieux et ses compagnons de soutenir une cause. En effet, ils se sont associés à Chaîne de vie, un organisme qui promeut le don d’organes. Pour souligner leur appui à Chaîne de vie, les alpinistes du Sept Chanceux espèrent planter le drapeau de l’organisme au somme du Denali.

«Nous nous sommes dit qu’il serait bien de joindre l’utile à l’agréable lors de notre aventure aussitôt que l’un de nos collègues nous a proposé cette idée. […] Nous voulons faire de la sensibilisation, que les gens signent leur autorisation pour donner des organes. Au final, nous voulons stimuler le don d’organes, faire connaître cette cause et que ça devienne un automatisme de dire à ses proches qu’on veut donner ses organes», a conclu le Lévisien.

Les plus lus

C’est la fin pour le Club de golf Beaurivage

Malgré que les clubs de golf pourront amorcer leurs activités le 20 mai, la COVID-19 aura été mortelle pour l’un des sites lévisiens permettant la pratique de ce sport. Dans une lettre transmise à leurs clients que le Journal a reçue le 13 mai, les propriétaires du Club de golf Beaurivage, Bernard Blouin et Alain Blanchet, ont annoncé la fermeture définitive de l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lau...

Le Patro part à la rencontre des Lévisiens

En raison de la crise de la COVID-19, l’équipe du Patro de Lévis a dû se tourner vers les médias sociaux afin de divertir sa clientèle qui normalement s’activait dans ses installations du quartier Lévis. Toutefois, l’organisme lévisien mettra bientôt en place une nouvelle activité, le Fun Truck Patro, pour atteindre cet objectif avec un peu plus de chaleur humaine.

L’URLS de la Chaudière-Appalaches veut que la population bouge

L’Unité régionale de loisir et de sport de la Chaudière-Appalaches (URLS-CA) invite la population régionale à bouger du 2 au 12 mai prochain dans le cadre de la Journée nationale du sport et de l’activité physique.

La pratique de certains sports de nouveau autorisée

Le gouvernement du Québec autorisera, à partir du 20 mai, la pratique de certaines activités sportives et de plein air. La ministre déléguée à l’Éducation et responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en a fait l’annonce le 13 mai.

Les représentants de l'industrie du hockey balle veulent des réponses

Par voie de communiqué, l’Association nord-américaine des joueurs et joueuses de hockey balle (NBHPA) et son fondateur, Alex Burrows, ont déploré le silence du gouvernement quant à la réouverture des centres de dekhockey de la province.

Cascades supporte un joueur de tennis lévisien

Dans le cadre de la 16e édition du programme de bourses Cascades au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, le joueur de tennis lévisien Maxime St-Hilaire a reçu une bourse de 4 000 $.

Les golfeurs «enfin» de retour sur les verts

À travers la province, une foule de clubs de golf avait le feu vert de la Santé publique afin d’ouvrir leurs installations, le 20 mai dernier. Une logistique supplémentaire a été requise pour conformer les clubs à la nouvelle réalité et les golfeurs ont répondu à l’appel par centaines afin de pratiquer le sport.