Mathieu Olivier, joueur de hockey professionnel lévisien, a participé à son premier match dans la LNH avec les Predators de Nashville. CRÉDIT:ICONSPORTSWIRE

L’attaquant robuste lévisien Mathieu Olivier a joué son premier match en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec les Predators de Nashville, le 19 novembre dernier. Malgré la défaite par la marque de 2 à 1 face aux Jets de Winnipeg, Olivier s’est démarqué en servant trois mises en échec. Également, il a inscrit son premier point deux matchs plus tard face aux Blues de Saint-Louis.

«C’est la plus grande récompense que j’ai pu avoir pour le travail que j’ai accompli. J’étais un petit gars de Lévis et souvent, on y rêve et on ne pense pas que ça pourrait nous arriver à nous, mais j’y ai toujours cru. Je n’ai jamais été un prospect de premier plan, j’ai réalisé tôt que j’allais me démarquer avec mon propre style», a d’emblée expliqué celui qui a porté les couleurs des Commandeurs de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec lors de la campagne 2012-2013.

Ce dernier avait ensuite été repêché par les Wildcats de Moncton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et a porté les couleurs des Cataractes de Shawinigan et du Pheonix de Sherbrooke, avant de signer un contrat avec les Admirals de Milwaukee de la Ligue américaine de hockey (club-école des Predators de Nashville). Il s’est vu offrir un contrat de deux ans à deux volets en mai dernier avec la formation du Tennessee.

«C’est un énorme sentiment d’accomplissement, je suis extrêmement honoré et reconnaissant d’avoir pu vivre ça. Ça a été une longue route, mais qui s’est faite assez rapidement. Ça a pris 17 parties avec Milwaukee et j’ai eu le rappel, c’est quasiment surréel», a-t-il partagé en entrevue avec le Journal.

Un bon premier match

Le Lévisien s’est dit satisfait de son premier match où il évoluait sur le trio d’Austin Watson et Colton Sissons. «J’ai parlé au coach ce matin et il n’avait que de bons commentaires. Donc, je suis dans l’alignement pour le prochain match (jeudi face à Vancouver). Maintenant, c’est de bâtir là-dessus et de continuer à travailler», a-t-il relaté.

Selon lui, il occupe le rôle d’un joueur d’impact qui offre beaucoup d’énergie sur toutes ses présences et qui est capable d’être physique sur le jeu. «Les Predators ont une excellente équipe, il y a énormément de talent dans l’alignement. Dans ce genre d’équipe là, c’est important d’avoir des joueurs comme Austin Watson, par exemple, qui amènent un aspect physique, qui bloquent des tirs au but en désavantage numérique, quelqu’un qui peut déranger l’adversaire. Je suis un joueur comme ça», a exprimé Olivier.

Une deuxième chance

 Il a constaté que la vitesse du jeu est différente lorsqu’on la compare à celle de la Ligue américaine. À ses yeux, ce n’est pas la vitesse sur les patins qui est plus rapide, mais plus l’exécution des jeux et la précision de ces derniers.

Déjà, il a joué son deuxième match deux jours plus tard face aux Canucks de Vancouver, mais le futur reste incertain pour lui.

«Je pense que je pourrais faire ma place (dans l’alignement régulier), mais c’est difficile à dire. L’équipe est pleine de talent et même chose pour Milwaukee. Donc, il n’y a jamais rien d’assuré et on ne connaît jamais les plans de l’équipe. Ce qui peut m’aider, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs de mon style, mais c’est d’y aller un jour à la fois, ça change vite le hockey», a conclu le joueur originaire de Lévis.

Les plus lus

Une nouvelle remontée mécanique au Centre de plein air de Lévis

Des élus de la Ville de Lévis et des représentants du Centre de plein air de Lévis ont inauguré la nouvelle remontée mécanique quadruple du site, le 17 novembre dernier.

Lévis veut inciter ses citoyens à jouer dehors

L’administration Lehouillier a présenté, le 2 décembre, sa programmation d’activités qui sera offerte cet hiver pour permettre aux Lévisiens de bouger à l’extérieur, malgré la pandémie. Pour ce faire, la Ville misera sur plusieurs activités de plein air.

David Baillargeon : dans l’attente d’un retour au jeu

Comme plusieurs athlètes sportifs, le joueur de squash lévisien David Baillargeon n’a pas pris part à une compétition depuis février dernier. La 91e raquette mondiale était en pleine ascension lorsque la pandémie a frappé le monde entier de plein fouet. Le Lévisien est toujours dans l’attente de pouvoir renouer avec sa passion, qui est par le fait même son métier.

Une saison d’apprentissage pour Marianne Théberge

La cycliste lévisienne qui se spécialise en vélo de montagne, Marianne Théberge, a clos sa saison 2020 en recevant le prix Athlète relève féminin de l’année en vélo de montagne lors de l’événement du Mérite cycliste québécois organisé par la Fédération québécoise des sports cyclistes, le 10 novembre dernier.

Alexandra Gauvin conserve son poste sur le CA du RSEQ

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a dévoilé son nouveau conseil d’administration (CA) pour 2020 et 2021, le 26 octobre dernier. Alexandra Gauvin, conseillère au service des sports du Cégep de Lévis (CL) occupera de nouveau le poste de vice-présidente au secteur collégial.

Gabriel Leblond choisit le Rouge & Or

Le porteur de ballon lévisien qui évoluait pour les Faucons du Cégep de Lévis, Gabriel Leblond, a choisi d’évoluer avec l’équipe de football du Rouge & Or de l’Université Laval, le 26 octobre.

Modification du cycle des Finales des Jeux du Québec

SPORTSQUÉBEC a annoncé, le 2 novembre, le report des 57e, 58e et 59e éditions des Finales des Jeux du Québec en raison de la COVID-19, l’organisme avait déjà reporté ses 55e et 56e éditions au printemps dernier. Du même coup, ces reports auront une incidence sur le cycle de la tenue de l’événement.

Lettre ouverte - Parce que, nous aussi, nous souhaitons que nos jeunes bougent!

Hockey Québec, qui est un organisme mandaté par le ministère de l’Éducation pour régir son sport et qui est membre de Hockey Canada, agit à titre de leader et est responsable des programmes de hockey sanctionnés dans la province.

Le travail des ILS salué par les milieux scolaires

Puisque les intervenants en loisir scolaire (ILS) doivent redoubler d’ardeur afin de contribuer aux différentes activités de la vie étudiante dans les établissements scolaires de la région, l’Unité régionale de loisir et de sport de la Chaudière-Appalaches (URLS-CA) a lancé la campagne #Allumeursd’Étoiles afin de souligner leur travail et leurs efforts, le 29 octobre.

Une bourse de la FAEQ et Golf Québec pour Lydia St-Pierre

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec et Golf Québec ont tenu de façon virtuelle la 7e édition de leur remise de bourse destinée aux golfeurs de la province, le 18 novembre dernier. 32 étudiants-athlètes, dont la golfeuse lévisienne Lydia St-Pierre, se sont partagés 75 000 $ en bourses.