Olivier Dumais sera le candidat conservateur dans Beauce-Nord, dans laquelle se trouve notamment Saint-Lambert-de-Lauzon, lors des prochaines élections provinciales. Photo : Érick Deschênes - Archives

Le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais, tentera sa chance au niveau provincial lors des prochaines élections générales au Québec. Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a annoncé que le premier citoyen de Saint-Lambert défendra les couleurs de son parti dans Beauce-Nord.

«Je sentais que je devais m’impliquer pour pouvoir retrouver le Québec que j’aimais. Il faut cesser de se diviser sur des choses qui ne nous avaient jamais divisés avant. Le Parti conservateur est le parti qui correspond le plus à mes valeurs. Je crois en la transparence, en la démocratie, à la liberté de choix, à la protection des aînés et des jeunes, la santé physique et mentale, à la gestion saine de l’économie et de notre région», a d’entrée de jeu expliqué M. Dumais, lors d’une conférence de presse à Saint-Lambert le 24 mars.

Rappelons qu’Olivier Dumais a été élu maire de Saint-Lambert-de-Lauzon en 2017, une élection chaudement disputée afin de trouver le successeur du maire François Barret qui avait décidé de se retirer de la vie politique. Lors des élections municipales de 2021, le politicien de 42 ans a été réélu sans opposition à la mairie de Saint-Lambert. Notons qu’il est également le préfet suppléant de la MRC de La Nouvelle-Beauce.

Lors de la conférence de presse, Éric Duhaime a d’ailleurs partagé sa joie d’avoir pu recruter un candidat disposant d’une expérience en politique afin de représenter son parti dans Beauce-Nord, une circonscription qu’il convoite ardemment.

«Je sais que la Beauce est une région où nous sommes très compétitifs et c’est un territoire très fertile aux idées de centre-droit. On espère que la Beauce sera le début d’une tâche d’huile qui s’étendra le 3 octobre prochain. Olivier est quelqu’un disposant d’une expérience en politique municipale. Il est jeune et dynamique et il fait partie de la tranche de la population où se retrouve notre électeur type. Par contre, les personnes âgées entre 35 et 45 ans ont moins tendance à aller voter et on est bien content de pouvoir compter sur un homme qui fait partie de ce groupe afin de leur parler», a souligné le chef du PCQ.

Défendre sa région

S’il est élu le 3 octobre prochain, Olivier Dumais entend s’attaquer à plusieurs problèmes ou enjeux qui touchent Beauce-Nord, soit la pénurie de main-d’oeuvre, le manque de logements, l’aide aux agriculteurs ainsi que le support offert aux entreprises pour amorcer la transition vers la robotisation et l’intelligence artificielle.

Tout comme les autres membres du PCQ, Olivier Dumais espère que la Coalition avenir Québec, qui détient actuellement le pouvoir à Québec, se fasse montrer la porte de sortie par les électeurs en raison de sa gestion de la crise sanitaire.

«J’ai été déçu de voir l’indifférence face à la souffrance des individus, souvent les plus vulnérables, lors des deux dernières années. Ces derniers ont subi plusieurs dommages collatéraux. Pour moi, un leader, c’est une personne qui unit ses citoyens sans discrimination», a conclu M. Dumais.

Les plus lus

Plus de détails sur l'élection partielle à venir dans le district Christ-Roi

Élections Québec a dévoilé plus de détails, le 6 janvier dernier, sur l'élection partielle à venir en février afin de pourvoir le poste de conseillère ou conseiller du district Christ-Roi (numéro 12) au sein du conseil municipal de la Ville de Lévis.

Qualité de vie, environnement et mobilité au menu de 2023 de Gilles Lehouillier

Si 2022 a été une année importante pour la Ville de Lévis en termes de projets, cette dernière poursuivra sur sa lancée au cours de la prochaine année. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les volets de la qualité de vie, de l’environnement ainsi que de la mobilité seront au cœur des priorités de la municipalité.

Serge Bonin veut poursuivre un travail de longue haleine en 2023

S’il estime que l’administration Lehouillier peut faire mieux dans plusieurs dossiers, le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul élu de Repensons Lévis (RL) et de l’opposition à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, est heureux d’avoir pu obtenir certains gains au cours de 2022. Il entend poursuivre son travail lors de la prochaine année pour inciter Lévis Force 10, le parti du maire Gill...

Course à trois dans Christ-Roi

Les citoyens de Christ-Roi auront finalement le choix entre trois candidats afin de choisir leur prochain conseiller municipal à la Ville de Lévis, lors de l'élection partielle du 19 février prochain. La Ville de Lévis a publié le 20 janvier, date limite pour déposer une candidature lors de cette campagne, la liste officielle des prétendants pour le poste.

Troisième lien : du nouveau «prochainement», selon Drainville

En marge de l’annonce de l’octroi d’une aide financière pour l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste, le député de Lévis ainsi que ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a été interrogé par les journalistes sur le dossier du troisième lien, le 12 janvier. Il a alors confirmé que des études sur le projet centre-ville à centre-ville seront d...

Élection partielle dans Christ-Roi : LF10 mise sur Pascal Brulotte

C’est en compagnie des autres élus de son parti que le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 17 janvier, son candidat pour l’élection partielle dans le district Christ-Roi qui aura lieu le 19 février prochain. C’est Pascal Brulotte, l’ancien directeur général du Patro de Lévis, qui tentera de conserver le district dans le giron de LF10 à l’issue de la c...

Conseil en bref du 23 janvier

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 23 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

RPA : Bonin veut que l'administration Lehouillier utilise son pouvoir de zonage

Serge Bonin, le conseiller municipal de Saint-Étienne élu sous la bannière de Repensons Lévis (RL), a écrit une lettre à l'équipe du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en lien avec le dossier de la Seigneurie de Lévy, cette résidente privée pour aînés (RPA) du quartier Lévis qui fermera ses portes dans quelques mois pour un devenir un édifice à appartements. Selon le seul représentant de l'opposi...

Élection partielle dans Christ-Roi : Fallu veut améliorer la sécurité dans les rues

Comme il s'agit d'un «problème récurrent» mentionné par les citoyens qu'il rencontre, le candidat de Repensons Lévis (RL) lors de l'élection partielle dans le district Christ-Roi du 19 février prochain, Alexandre Fallu, s'est engagé à améliorer la sécurité dans les rues de son quartier, le 25 janvier.

Prochain budget provincial : Québec invite les citoyens à se prononcer

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a annoncé, le 10 janvier, le début des consultations prébudgétaires en ligne en vue de la préparation du budget 2023-2024 de la province.