Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé n'est pas satisfait des délais pour obtenir un résultat de dépistage. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Un plan d’action en neuf axes a été annoncé par le gouvernement en vue d’une éventuelle deuxième vague de COVID-19. Québec a aussi fait le bilan de la première vague afin d’établir les solutions à déployer au cours des prochains mois.

Milieux de vie pour aînés, clientèles vulnérables, main-d'œuvre, dépistage, prévention et contrôle des éclosions, organisation des services de santé, approvisionnement,  gouvernance et les communications sont les neufs axes du nouveau plan d’action du gouvernement pour faire face à la pandémie.

Québec a dit avoir tiré des leçons de la première vague de la pandémie, lors d’une conférence de presse ce 18 août. «Est-ce qu’on peut faire mieux ? a demandé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. La réponse est oui.»

Constatant une certaine période d’accalmie, le ministre a résumé la situation actuelle par une image. «L’avion a atterri. Il faut le réparer. Mais il faut qu’il reparte», a-t-il illustré.

Pour préparer le réseau de la santé et des services sociaux à une potentielle deuxième vague d'éclosions, plusieurs chantiers prioritaires seront mis en œuvre d'ici le 30 septembre, dont certains sont déjà en cours.

Des mesures dans les CHSLD

Dans les CHSLD, chaque établissement devra avoir un gestionnaire responsable. Un accès sécuritaire pour les proches aidants devra aussi y être assuré.

Des préposés aux bénéficiaires seront recrutés «massivement», notamment à l’issue de la formation accélérée de la première cohorte de 8 000 étudiants. En septembre, 2 000 futurs préposés supplémentaires seront aussi formés.

La mobilité de main-d'œuvre sera interdite entre les établissements qui accueillent des aînés et des personnes vulnérables, tout en respectant de façon stricte les règles de prévention et de contrôle des infections (PCI).

«Il est clair que la pandémie ne justifie pas à elle seule ce qu’il s’est passé», a admis Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, qui a annoncé qu’une politique d’hébergement et de soins de longue durée du Québec sera prochainement annoncée, afin que le Québec «ne revive plus jamais un tel drame».

Améliorer la prise en charge

Le gouvernement veut aussi mieux structurer l’offre de services de soutien à domicile afin qu’ils soient mieux adaptés aux besoins des usagers.

Concernant, les délais du processus de dépistage, ils sont encore trop longs et devront être réduits, prévient le ministre de la Santé qui n’est pas satisfait du temps d’attente pour recevoir un résultat. Nerf de la guerre face au virus, la capacité de dépistage s’élève à plus de 15 000 par jour et a pu atteindre 18 500.

Le délestage des services sociaux devra être maintenu au minimum. De même, l’offre de services en chirurgie, en endoscopie et en imagerie médicale devra mieux répondre aux besoins.

Ainsi, les réductions de services devront être mieux ciblées, plus localisées et surtout «chirurgicales», a demandé le ministre, afin de ne pas nuire aux soins et de ne pas allonger les délais de traitement.

Finalement, les ententes conclues avec des fabricants québécois pour la production de produits stratégiques doivent assurer l'approvisionnement en équipement de protection individuelle (ÉPI).

La Santé publique reçoit 106 M$

La somme de 106 M$ a également été octroyée à la Santé publique pour embaucher des ressources humaines et acquérir des ressources matérielles.

Environ 1000 équivalents temps complet seront recrutés dans les établissements régionaux afin d’augmenter leur capacité à retracer rapidement les cas de COVID-19, à prévenir et à gérer les éclosions dans les différents milieux et à coordonner l'administration d'un éventuel vaccin.

Les plus lus

Legault lance un rappel à l'ordre

Alors que les nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus sont à la hausse au Québec depuis quelques jours, le premier ministre du Québec, François Legault, a appelé les Québécois, le 31 août, à respecter scrupuleusement les consignes de la Santé publique afin que l'épidémie ne reprenne pas de vigueur.

François Legault tâte le pouls chez les élus de la région

Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage à Saint-Henri dans la MRC de Bellechasse pour rencontrer les maires de la région afin de discuter de relance économique et de santé, le 27 août. Une vingtaine de maires ainsi que la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, ont participé à cette rencontre.

COVID-19 : une nouvelle fermeture des commerces à Lévis serait désastreuse

Alors que la deuxième vague de COVID-19 semble se rapprocher de plus en plus, le maire Gilles Lehouiller s’alarme des conséquences désastreuses que de nouvelles mesures de fermeture préventive des commerces pourraient avoir à Lévis. La région pourrait en effet basculer d’un niveau d’alerte jaune à orange entrainant un reconfinement partiel si le nombre de cas continue d’augmenter.

COVID-19 : Québec n'envisage pas d'implanter une application de notification de contact, pour le moment

Lors d'une conférence de presse à Montréal le 25 août, le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, a annoncé que le gouvernement provincial n'ira pas de l'avant avec l'implantation d'une application mobile pour soutenir la lutte contre la COVID-19. Toutefois, Québec n'écarte pas d'utiliser une application de notification de contact si une deuxième vague d'infecti...

663 137 $ pour soutenir Tourisme Chaudière-Appalaches

Au nom de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx, a annoncé l’octroi de 663 137 $ pour l’association touristique régionale Tourisme Chaudière-Appalaches, le 16 juillet.

«Un vent de fraîcheur» à la tête des conservateurs

La course à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC) s’est conclue dans la nuit du 24 août dernier, alors qu’Erin O’Toole a été élu à titre de chef du parti politique. Jacques Gourde, député conservateur de Lévis-Lotbinière, et Steven Blaney, député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, se réjouissent de la nouvelle.

Services de garde : Québec dévoile son plan d’action

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du conseiller médical stratégique de la Santé publique, le Dr Richard Massé, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 27 août, que les services de garde éducatifs à l’enfance demeureront ouverts advenant une deuxième vague de COVID-19 dans la province.

Pont de Québec : «les libéraux n'ont plus d'excuse» selon Blaney

À la suite du dévoilement du rapport du négociateur Yvon Charest sur l’avenir du pont de Québec dans le Journal de Québec, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé au gouvernement libéral «d’enfin respecter leur promesse, faite il y a plus de cinq ans», et de procéder à sa réfection.  

Conseil en bref : les trottoirs du chemin du fleuve seront modifiés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés lors d’une séance ordinaire du conseil, le 14 septembre dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

La Ville prévoit 7,4 M$ en surplus pour 2020

La Ville de Lévis a dévoilé l’état de sa situation financière, le 14 septembre dernier. Malgré le contexte de la pandémie de la COVID-19, la municipalité prévoit un excédent de 7,4 M$ à la fin de l’année financière.