L’OMH de Lévis sera responsable du réaménagement de ces propriétés acquises par la Ville de Lévis afin de revitaliser le Vieux-Lauzon. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé sur l’implantation de logements sociaux et la rénovation.

«Aujourd’hui, nous dévoilons des gestes concrets donnant le feu vert pour l’amélioration d’une artère qui a eu jadis ses lettres de noblesse. Les mesures favoriseront le développement du logement abordable, diversifié et de qualité qui va répondre aux besoins des résidents du secteur ainsi que de donner le coup d’envoi à l’amélioration du secteur», s’est notamment réjouie Fleur Paradis, lors d’une conférence de presse le 9 juillet.

À cette occasion, Gilles Lehouillier a indiqué que la municipalité a fait l’acquisition de six propriétés situées sur la portion ouest de la rue Saint-Joseph, soit les 58-60b, 64, 71, 75, 79-81 et 85, rue Saint-Joseph. Organisme mandaté par la Ville pour y parvenir, l’Office municipal d’habitation améliorera ces sites qui feront désormais partie de son parc immobilier, dans le but d’y implanter des logements sociaux tout en améliorant le cadre bâti.

Un comité déposera plus tard des recommandations en ce sens à la municipalité, après avoir mené des consultations auprès des résidents directement concernés. Par la suite, la Ville déposera un projet à la Société d’habitation du Québec (SHQ) pour compléter son montage financier.

«Dans les six propriétés acquises par la Ville, il y a actuellement 13 logements. C’est sûr qu’on n’ira pas en bas de ça. On va peut-être profiter du réaménagement pour ajouter des logements ainsi qu’aménager un parc ou un stationnement, comme l’un des sites acquis est un terrain où il n’y a aucun édifice pour le moment», a expliqué le directeur général de l’OMH de Lévis.

Soutenir la rénovation

Dans un autre ordre d’idées, le maire a confirmé que la Ville a mis en place un programme d’aide financière pour aider les propriétaires des environs de la rue Saint-Joseph, entre les rues Fraser et Caron, qui désirent effectuer des rénovations sur leurs propriétés.

Les propriétaires admissibles, qui seront contactés par la Ville, pourront obtenir une aide financière allant jusqu’à 60 000 $ pour la rénovation ou la restauration de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment. Les propriétaires qui soumettront une demande pourront obtenir une subvention atteignant jusqu’à 65 % des coûts admissibles.

Pour concrétiser ce programme, la Ville injectera 2,4 M$. L’administration Lehouillier a réservé 300 000 $ en 2021, 900 000 $ en 2022 et 815 000 $ en 2023 pour garnir l’enveloppe qui aidera les propriétaires. Notons que la SHQ remboursera 50 % des coûts du programme à la municipalité.

Miser sur l’économie sociale et la Davie

Cependant, le plan de match dévoilé par l’administration Lehouillier le 9 juillet ne contient pas de mesures afin d’attirer de nouveaux commerces dans le Vieux-Lauzon. Lors des consultations pour l’élaboration du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lauzon, plusieurs résidents du secteur avaient demandé à la municipalité de travailler à amener des commerces de proximité dans le quartier.

Toutefois, le maire de Lévis assure que son équipe s’attaquera également à cet enjeu. «Dans les prochaines années, on va appuyer beaucoup de projets proposés par des entreprises d’économie sociale afin d’amener des commerces de proximité dans les vieux quartiers grâce aux programmes d’aide financière du gouvernement du Québec. De plus, je suis convaincu que la relance du Chantier Davie, autour duquel le quartier a été construit, va ramener des commerces de voisinage. Avant que le chantier vivote, il y avait plusieurs commerces de voisinage», a-t-il conclu.

Les plus lus

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le maire devra s'absenter du boulot

La Ville de Lévis a annoncé, le 22 septembre, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devra s'absenter du travail au cours des prochaines semaines.

Les conservateurs font une démonstration de force à Lévis

Un peu plus d'une semaine après un passage à Lauzon, le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a tenu son dernier grand rassemblement de campagne au Centre des congrès de Lévis, le 23 septembre, devant plus de 1 000 militants. Éric Duhaime et certains de ses candidats dans la région, dont Mario Fortier (Chutes-de-la-Chaudière) et Karine Laflamme (Lévis), en ont profité pour de n...

Foire d’empoigne entre Drainville et Laflamme

Un peu moins d’une semaine après le débat électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), quatre des cinq candidats des principaux partis en lice dans la circonscription de Lévis ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de CHOI FM, le 14 septembre en matinée. La joute a notamment été le théâtre de plusieurs prises de bec entre le candidat de la Coalition avenir Qu...

Tous les candidats dans les circonscriptions lévisiennes sont maintenant connus

Les personnes intéressées à se porter candidates lors de l'actuelle campagne électorale au Québec avait jusqu'à samedi 14g pour déposer leur bulletin de candidature. Si ce ne sont que les candidats des cinq principaux partis en lice qui franchiront la ligne d'arrivée dans Bellechasse et Chutes-de-la-Chaudière, les citoyens de Lévis auront le choix entre sept avenues le 3 octobre prochain.

Pénurie de main-d’oeuvre : Biron présente ses solutions

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, a détaillé ses engagements économiques, le 8 septembre. Si elle est élue le 3 octobre prochain, la nouvelle politicienne veut notamment miser sur l’immigration, la valorisation de la formation professionnelle, l’innovation et la concertation régionale pour s’attaquer au problème numéro un des entrepreneurs...

«Une équipe du tonnerre» pour supporter le dynamisme de Lévis

Les trois candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans les trois circonscriptions lévisiennes, Martine Biron (Chutes-de-la-Chaudière), Bernard Drainville (Lévis) et Stéphanie Lachance (Bellechasse), ont rencontré le Journal, le 23 septembre, pour livrer un plaidoyer en faveur de leur candidature. Selon eux, grâce à leur travail d’équipe, le trio est le seul qui pourra livrer la marchandise p...

Martine Biron présente son «triangle de priorités»

C’était au tour de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, de lancer officiellement sa campagne électorale, le 1er septembre dernier. La candidate caquiste a alors présenté ses priorités divisées en trois volets.

Richard Garon portera les couleurs libérales dans Lévis

La candidature du Lévisien Richard Garon pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lévis a été annoncée le 15 août dernier, lors d’un rassemblement avec Marc Tanguay, député sortant de LaFontaine.

Bernard Drainville veut concrétiser les désirs lévisiens

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Lévis, Bernard Drainville, a officiellement lancé sa campagne électorale, le 31 août dernier. L’homme politique a alors énuméré plusieurs dossiers régionaux dans lesquels il souhaiterait s’impliquer s’il est élu le 3 octobre prochain.