CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le candidat à la mairie et maire sortant, Gilles Lehouillier, accompagné virtuellement des membres de son parti politique Lévis Force 10 (LF10) – Équipe Lehouillier, a lancé sa campagne électorale municipale, le 23 septembre. La formation politique qui souhaite offrir une campagne «sous le signe de la transparence et de l’intérêt collectif» a présenté un projet d’infrastructure sur le site de l’ancien hôtel de ville de Lévis qu’elle défendra jusqu’au 7 novembre prochain.

«Ce qu’on souhaite, c’est que la campagne électorale se déroule de façon cordiale et respectueuse», a d’emblée lancé M. Lehouillier. Tout comme lors de la campagne de 2017, LF10 s’engage à rendre publiques toutes ses dépenses reliées à la campagne électorale. Selon ses estimations, le parti politique lévisien prévoit dépenser 66 400 $ et que ce montant devrait être assumé «essentiellement» par les contributions annuelles de ses candidates et candidats.

Dans la même veine, le candidat à la mairie a tenu à souligner la transparence de son parti et l’importance qu’il porte à l’intérêt collectif en énumérant les réalisations de LF10 au sein du conseil municipal. Notamment, Gilles Lehouillier a rappelé les plus de 300 soirées d’information et de consultation de la population, la diffusion intégrale des assemblées publiques du conseil municipal sur diverses plateformes, l’accessibilité aux documents de prise de décision, la création du 311, la refonte du site Web de la Ville de Lévis, la mise en place, en collaboration avec le vérificateur général, d’une approche indépendante pour effectuer un signalement ou déposer une plainte, l’instauration du concept Une journée dans la vie d’un citoyen et la réponse positive à la grande majorité des demandes d’accès à l’information.

«Nous avons équipe axée sur l’expérience et la capacité de prendre des décisions éclairées, nous travaillerons dans la continuité, pour poursuivre la mise à niveau de nos infrastructures, la gestion efficace des fonds publics, le maintien de l’attractivité de notre ville, la mise à niveau de nos équipements sportifs, la mise à niveau de nos équipements culturels, l’appui à nos bénévoles et à nos organismes communautaires lévisiens et la revitalisation de nos secteurs traditionnels», a soutenu M. Lehouillier.

Une campagne respectant les mesures sanitaires en place

En raison de la pandémie, LF10 a décidé de limiter ses contacts physiques avec la population ainsi que ses rassemblements. La communication téléphonique sera privilégiée, c’est pourquoi l’organisation produira deux dépliants d’information qui seront acheminés à chacun des ménages lévisiens comportant les numéros de téléphone personnels ainsi que les adresses électroniques de chacun des membres de son équipe.

Ajoutons qu’afin d’éviter les rassemblements, LF10 ne louera pas de local électoral. Le parti politique invite les citoyens à s’informer également via son site Web www.levisforce10.com.

Un projet d’envergure sur le site de l’ancien hôtel de ville

Au cours de sa conférence de presse, le maire sortant a indiqué que son équipe souhaitait réaliser un complexe sportif, communautaire et culturel à l’intersection du boulevard Alphonse-Desjardins et de la rue Vincent-Chagnon. Déjà, une partie de ce projet est en cours.

En effet, ce complexe accueillera un agrandissement du centre culturel de Lévis afin d’y construire un centre de formation en danse et en musique et y comprendra la relocalisation de l’école de musique l’Accroche Notes et l’école de danse Élédanse. À terme, ces travaux, qui devraient débuter au printemps 2022, permettront l’ajout de quatre studios professionnels de danse et 25 classes de musique.

En plus de cela, LF10 souhaite transformer l’ancien hôtel de ville de Lévis en centre communautaire incluant un centre d’exposition dédié aux arts et à la culture, construire une deuxième glace à l’Aréna de Lévis, réaliser un parc public commun aux trois bâtiments mentionnés ci-haut ainsi que conserver et mettre en valeur le boisé du parc Grand Quevilly.

Repensons Lévis rétorque

Le parti politique municipal qui se mesurera à LF10, Repensons Lévis (RL), a réagi à la suite de la conférence du maire sortant. RL a remis en doute la transparence de LF10 en rappelant «que le vérificateur général a été empêché d’effectuer son travail en raison d’une apparence d’obstruction de la part du cabinet du maire sortant», que les séances d’informations auraient plus dû être de «réelles» séances de consultations publiques. Le parti politique ajoute que lors de porte-à-porte de leurs candidats, plusieurs citoyens ont déploré «une gestion éloignée de la population de la part du conseil de ville actuel».

RL a ajouté que LF10 est plutôt «dans les retards» que dans l’action puisque la Ville ne s’est dotée que cette année d’un nouveau site Web fonctionnel et que l’implantation d’un service 311 en 2021 seulement, a été effectuée depuis longtemps dans d’autres grandes villes de la province.

Les plus lus

Mairie de Lévis : cinq candidats en lice

Depuis le 1er octobre à 16h30, le portrait des luttes qui auront cours dans le cadre des élections municipales au Québec est connu. À Lévis, cinq candidats croiseront notamment le fer pour devenir le maire de la ville, le 7 novembre prochain.

Environnement : RL veut planter 150 000 arbres en 10 ans

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a présenté ses engagements environnementaux, le 4 octobre. S'il obtient le pouvoir le 7 novembre prochain, le parti s'engage notamment à planter 150 000 arbres lors des 10 prochaines années.

LF10 – Équipe Lehouillier souhaite mettre en place un fonds vert

Lors d’une conférence de presse, le 7 octobre, portant sur les engagements en environnement du parti municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le maire sortant et candidat à la mairie de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé que son équipe souhaitait développer un fonds vert, mettre œuvre 15 actions concrètes concernant l’environnement et développer trois nouveaux grands parcs urbains sur le te...

Repensons Lévis veut bonifier le troisième lien

Accompagné des candidats de ce parti aux postes de conseiller dans les districts Christ-Roi et Bienville, Gaston Gourde et Patricia Turcotte, le chef et candidat à la mairie de Repensons Lévis (RL), Elhadji Mamadou Diarra, a présenté la position de sa formation sur le dossier du troisième lien, le 7 octobre. «Résolument» en faveur du tunnel Québec-Lévis, RL veut cependant bonifier le projet afin d...

Stéphan Dupont renonce à se porter candidat

Lors de son émission quotidienne de radio au FM93, Stéphan Dupont a annoncé, le 30 septembre, qu'il ne se portera finalement pas candidat au poste de conseiller municipal dans le district Pintendre, lors des présentes élections municipales à Lévis.

Repensons Lévis veut doter la Ville d’une stratégie de développement immobilier

Le parti de l’opposition dans la course à la mairie lévisienne, Repensons Lévis (RL), a annoncé, lors d’un point de presse le 1er octobre en après-midi, son appui aux résidents du quartier résidentiel de l’Aquifère à Saint-Nicolas. Ceux-ci mécontents du projet immobilier du Quartier Élévation. Citant ce dossier en exemple, RL a promis de mettre en place une stratégie de développement immobilier s’...

S’engager de nouveau pour l’environnement

Candidat lors des deux dernières élections fédérales, Chamroeun Khuon tente maintenant sa chance au niveau municipal pour la course à la mairie de Lévis. Le dentiste souhaite devenir le premier citoyen de la municipalité afin de notamment mettre en place un programme résolument écologiste.

Les conservateurs conservent les deux circonscriptions lévisiennes

Les Canadiens étaient appelés aux urnes le 20 septembre afin de choisir les 338 députés qui formeront la prochaine législature à la Chambre des communes. Les gens de la région ont de nouveau appuyé le Parti conservateur du Canada alors que le député sortant dans Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, et la candidate dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Dominique Vien, ont obtenu la confiance des élect...

Un ancien élu de LF10 sous l'ère Roy Marinelli donne son appui à RL

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé lundi que l'ancien maire de Saint-Romuald de 1995 à 2002, conseiller municipal du district Saint-Romuald sous les couleurs de Lévis Force 10 (LF10) de 2005 à 2013 et candidat néodémocrate en 2015 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Jean-Luc Daigle, lui donnait son appui.

Repensons Lévis dénonce le vol de pancartes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a fait une sortie, le 23 septembre, afin de dénoncer le vol de certaines de ses pancartes électorales, particulièrement dans le district Lauzon.