Cet été, entrez dans La maison hantée. Pour la saison estivale, le théâtre est de retour à Lévis pour sa 15e édition avec une comédie frissonnante et réjouissante d’Yvon Brochu à découvrir jusqu’au 24 août. Personnages loufoques et mystères glaçants, les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec brûlent les planches et le public s’amuse.

Deux comédiennes s’exilent à la campagne pour y trouver l’inspiration et écrire une comédie. Mais à peine installées, voilà  qu’un facteur éleveur de cochons, une commère obsédée par ses pets-de-sœur et d’autres villageois plus loufoques les uns des autres frappent à la porte de la résidence louée pour l’été par Mireille et Lucie. Chacun de ces énergumènes révèle peu à peu les secrets de cette vieille maison où, chose certaine, ce n’est pas l’inspiration qui manque.

Une comédie savoureuse

Comédie savoureuse jouant habilement avec les codes de l’horreur et de l’épouvante, La maison hantée charme et fait rire par les performances hautes en couleur ainsi que par la complicité sur scène de Gaïa Cherrat Naghshi dans le rôle de Mireille, Noémie F. Savoie qui interprète Lucie, Samuel La Rochelle, un facteur aux multiples visages, et Maureen Roberge sous les traits de Madame Saint-Louis. L’atmosphère travaillée qui plonge le spectateur dans une ambiance sonore et visuelle des plus captivantes est signée par la scénographe originaire de Lévis, Delphine Gagné, elle aussi finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec, qui a conçu les décors, l’éclairage et les costumes.

Un rythme maîtrisé

Dès les premières minutes, le public est happé par l’énergie débordante et le rythme réglé au quart de tour, parfaitement maîtrisé par les quatre comédiens. Brillamment interprétées, les répliques s’enchaînent ponctuées par les rires du public. Le texte d’Yvon Brochu, vif et drôle, laisse à peine le temps aux spectateurs d’entrevoir les indices qui expliquent le mystère de la bâtisse.

Pourquoi autant de frayeurs et de phénomènes étranges dans cette petite maison de campagne? Est-elle vraiment hantée?

La maison hantée, au Vieux Bureau de poste, les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 20h, jusqu’au 24 août. Les billets sont disponibles sur le site Internet  www.vieuxbureaudeposte.com ou par téléphone au 418 839-1018.

15 ans de théâtre d’été

Pendant la saison estivale, où de nombreux concerts et festivals sont à l’affiche, les trois membres fondateurs de l’organisme ayant repris la gestion du Vieux Bureau de Poste au milieu des années 2000 voulaient se démarquer par leur programmation d’été. 

Sur le traversier qu’il prenait souvent, Stéphane Michaud entend la conversation d’une jeune femme assise non loin de lui. Finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec, elle vient de monter une pièce de théâtre. Il n’en fallait pas plus à Stéphane Michaud pour démarrer l’aventure qui en est à sa 15e édition cette année. 

«C’est là que j’ai eu un déclic. Je me suis dit qu’on pourrait proposer du théâtre d’été», se souvient-il. La proposition est lancée, les élèves acceptent. «Ils nous ont rappelés, on les a rencontrés et ils ont amené leur projet. Ils ont monté une pièce. Ça a été un succès!»

Après un deuxième été concluant, le Vieux Bureau de Poste conclut une entente avec le Conservatoire pour que le théâtre revienne chaque année.

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

La tête à l’envers avec Surface au quai Paquet

Les talents d’ici réunis sur la scène de Surface ont chanté, dansé et jonglé dans un écrin de lumière, avec la ville de Québec pour décor. Présenté par la municipalité de Lévis, le spectacle gratuit est de retour pour deux soirs encore, ce vendredi 19 juillet et le samedi 20 juillet à 21h, au quai Paquet.

Un succès pour la 37e édition du Festivent

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

Patrice Michaud sans accroc au Festivent

C’est un Patrice Michaud solide accompagné de ses musiciens qu’ont accueilli à bras ouverts les festivaliers du Festivent Ville de Lévis sur la scène Hydro-Québec, hier soir. L’auteur-compositeur-interprète a offert une prestation complètement folle à la foule nombreuse.

Festivent : Le bal est ouvert avec Smash Mouth

Après avoir fracassé des records d’affluence en 2018, les attentes étaient élevées en cette première soirée de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis, le mercredi 31 août. C’est la formation californienne Smash Mouth qui avait la tâche ardue de performer en premier sur la toute nouvelle scène Loto-Québec.

La Chicane rallume la flamme

Le public n’a pas boudé les retrouvailles, bien au contraire, avec le groupe qui a marqué le rock québécois des années 1990, jusqu’au milieu des années 2000. De passage sur la scène Hydro-Québec du Festivent vendredi soir, La Chicane a offert une prestation enlevée et touchante à la foule qui n’avait rien oublié des paroles de ses plus grands succès.

Festivent : Effervescence musicale signée Gregory Charles

Le dernier invité à fouler les planches de la scène Hydro-Québec pour l’édition 2019 du festival était nul autre que le généreux Gregory Charles. Le virtuose, entouré d’une équipe de six musiciens, a mis le feu à la place en laissant libre cours à la musique.

Weezer et sa performance impeccable

Le parc Champigny était bien plein hier soir lorsque la tête d’affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis s’est présentée sur la scène Loto-Québec. Weezer s’est organisé pour offrir une performance sans flafla à la hauteur de sa renommée.

Ça jazze à Lévis avec des spectacles hauts en couleur

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.