CRÉDIT : ARCHIVES

Afin d'aider les personnes de la région qui feraient face à des problèmes financiers, l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec a suggéré, le 1er avril, quelques pistes pour aider ces dernières.

Réorganisez votre budget

Établir vos priorités et déterminer quels besoins de base satisfaire constituent un bon point de départ. Les besoins les plus importants à répondre sont l’alimentation, la médication et le logement. Un outil fort efficace qui vous aidera à vous organiser est le budget d’appoint, ou si vous préférez, le budget d’urgence.

Cet exercice vous permettra de dresser la liste des revenus attendus dans les jours ou semaines à venir et d’identifier quelles sont les dépenses que vous pouvez temporairement couper pour ne garder que l’essentiel.

Allez chercher les prestations auxquelles vous avez droit

Qu’il s’agisse de l’assurance-emploi ou de l’Allocation canadienne d’urgence, le gouvernement a prévu des mesures pour les travailleurs qui sont dans l’obligation de rester à la maison, qui perdent des revenus ou qui ont perdu leur emploi en raison de la situation actuelle.

N’ayez pas peur de demander les prestations auxquelles vous avez droit. Elles sont là justement pour vous aider à maintenir une sécurité financière. C’est sur le site de l’Agence de revenu du Canada que vous devrez vous inscrire pour recevoir ces prestations.

Pour les personnes admissibles, la bonification des montants à recevoir du crédit pour la TPS et de l’Allocation canadienne pour enfants peut également être un moyen à court terme d’avoir un revenu supplémentaire dans votre budget. Si vous y êtes inscrits, le versement de ces sommes se fera automatiquement. Vous n’aurez pas de démarches particulières à faire.

Faites vos impôts

Même si la date limite pour soumettre vos déclarations de revenus est repoussée au 1er juin, gardez en tête que le plus rapidement vous produirez vos impôts, le plus rapidement vous recevrez votre remboursement, si vous y avez droit.

Si vous faites remplir votre déclaration par un tiers, passez toutefois par des personnes fiables pour éviter les mauvaises surprises.

Ayez recours à l’aide alimentaire

Selon les besoins, plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider, notamment les banques alimentaires et les soupes populaires. Contactez le 211 (par téléphone ou internet) pour connaître quels sont les services d’aide alimentaire de votre région. Un dépannage en ce moment peut être bienvenu.

Si vous avez de la famille ou des amis qui peuvent vous donner un coup de pouce, vous faire une épicerie par exemple, n’hésitez-pas à dire oui! Quand tout sera rétabli, vous pourrez toujours redonner par la suite. Vous pouvez également aller sur le site Web de l’ACEF pour consulter des recettes économiques et faciles à préparer, au www.acefrsq.com/int/PDF/guide_alimentaire_econo_2015.pdf.

Prenez des ententes de paiement

Si vous êtes dans l’incapacité de payer vos comptes pour le moment, essayez de négocier le report de vos paiements. Appelez vos fournisseurs de services, votre institution financière, votre propriétaire et votre pharmacie pour les aviser de votre situation particulière.

Certaines circonstances sont hors de votre contrôle et plusieurs accepterons de conclure une entente de paiement ou ont déjà instauré des mesures qui vous garantissent une sécurité.

Soulignons finalement que l’équipe de l'ACEF Rive-Sud de Québec demeure disponible pour répondre à vos questions et pour vous aider dans la réorganisation de votre budget. Les conseillères de l'organisme lévisien peuvent être jointes au 418 835-6633 ou au 1 877 835-6633 (sans frais).


Les plus lus

Les policiers et pompiers rendent hommage à un citoyen

Bien connu pour son apport et son soutien aux policiers et pompiers lévisiens depuis au moins 35 ans, Robert Cameron combat depuis peu une maladie grave. Pour l’aider à passer au travers de cette épreuve, les policiers et pompiers l’ont invité à prendre une photo avec eux, le 25 août dernier.

L’activité Grimpons pour l’espoir est relancée

Après un an de pause, la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de sclérose en plaques (SCSP) invite les gens à participer à son activité de financement Grimpons pour l’espoir, qui aura lieu le 9 octobre au Centre de plein air de Lévis. Les participants pourront choisir cette année de s’inscrire dans un volet participatif ou compétitif, qui est une nouveauté de cette année. Les insc...

Derrière l’objectif : un défi pour faire connaître la SLA

C’est le 8 janvier dernier que le Lambertin Jacques Plante a reçu un diagnostic de sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig. Afin de faire connaître cette maladie encore incurable et amasser des dons pour la recherche, les fils du résident et photographe de Saint-Lambert-de-Lauzon, Maxime et Steeven Plante, ont lancé les défis sportifs Derrière l...

De Rimouski à Lévis à vélo pour la santé mentale

De Rimouski à Lévis, Anne Bérubé s’est lancé un défi de parcourir 300 kilomètres à vélo en 5 jours afin d’amasser des fonds pour l’organisme Santé mentale Québec - Chaudière-Appalaches qui travaille à la prévention de la santé mentale. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont plus de 2 000 $ qui avait été amassés pour la cause.

Pascal Brulotte quitte un Patro «en santé»

Directeur général du Patro de Lévis depuis presque 11 ans, Pascal Brulotte a annoncé au Journal son départ de l’organisation prévu d’ici la fin septembre afin de relever de nouveaux défis. Selon lui, son successeur pourra reprendre une organisation «en santé» et avec plein de projets sur la table.

Jean-François Longchamps à l’intérim du Patro

Le Patro de Lévis a annoncé la nomination de Jean-François Longchamps, directeur général adjoint actuel, au poste de directeur général intérimaire de l’organisation, le 10 septembre. Rappelons que la semaine dernière, Pascal Brulotte, directeur général du Patro, avait annoncé son départ.

Année record pour la Loto-Mobile +

La Fondation Hôtel-Dieu de Lévis a procédé aux tirages de la Loto-Mobile +, le 3 septembre dernier. Une année record pour la fondation alors que plus de 9 200 billets ont été vendus, ce qui a permis d’enregistrer un profit de 97 000 $.

Le diocèse «tend la main» aux victimes d’abus sexuels

Le 21 août 2020, une action collective visant le diocèse de Québec a été déposée à la Cour supérieure du Québec afin d’obtenir une indemnisation pour toute personne victime d’agression sexuelle de la part d’un membre du clergé, d’un employé ou d’un bénévole sous la responsabilité directe de l’archevêque catholique de Québec entre 1940 et aujourd’hui. Dans le cadre de cette action, le diocèse de Qu...

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

Des organismes lévisiens se mobilisent contre la violence sexuelle faite aux femmes

Le Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de la Rive-Sud et ses partenaires, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ), Jonction Pour Elle, le Centre Femmes l’Ancrage et Espace Chaudière-Appalaches vont souligner, le 17 septembre prochain, la 40e Journée d’actio...