CRÉDIT : ARCHIVES

Afin d'aider les personnes de la région qui feraient face à des problèmes financiers, l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec a suggéré, le 1er avril, quelques pistes pour aider ces dernières.

Réorganisez votre budget

Établir vos priorités et déterminer quels besoins de base satisfaire constituent un bon point de départ. Les besoins les plus importants à répondre sont l’alimentation, la médication et le logement. Un outil fort efficace qui vous aidera à vous organiser est le budget d’appoint, ou si vous préférez, le budget d’urgence.

Cet exercice vous permettra de dresser la liste des revenus attendus dans les jours ou semaines à venir et d’identifier quelles sont les dépenses que vous pouvez temporairement couper pour ne garder que l’essentiel.

Allez chercher les prestations auxquelles vous avez droit

Qu’il s’agisse de l’assurance-emploi ou de l’Allocation canadienne d’urgence, le gouvernement a prévu des mesures pour les travailleurs qui sont dans l’obligation de rester à la maison, qui perdent des revenus ou qui ont perdu leur emploi en raison de la situation actuelle.

N’ayez pas peur de demander les prestations auxquelles vous avez droit. Elles sont là justement pour vous aider à maintenir une sécurité financière. C’est sur le site de l’Agence de revenu du Canada que vous devrez vous inscrire pour recevoir ces prestations.

Pour les personnes admissibles, la bonification des montants à recevoir du crédit pour la TPS et de l’Allocation canadienne pour enfants peut également être un moyen à court terme d’avoir un revenu supplémentaire dans votre budget. Si vous y êtes inscrits, le versement de ces sommes se fera automatiquement. Vous n’aurez pas de démarches particulières à faire.

Faites vos impôts

Même si la date limite pour soumettre vos déclarations de revenus est repoussée au 1er juin, gardez en tête que le plus rapidement vous produirez vos impôts, le plus rapidement vous recevrez votre remboursement, si vous y avez droit.

Si vous faites remplir votre déclaration par un tiers, passez toutefois par des personnes fiables pour éviter les mauvaises surprises.

Ayez recours à l’aide alimentaire

Selon les besoins, plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider, notamment les banques alimentaires et les soupes populaires. Contactez le 211 (par téléphone ou internet) pour connaître quels sont les services d’aide alimentaire de votre région. Un dépannage en ce moment peut être bienvenu.

Si vous avez de la famille ou des amis qui peuvent vous donner un coup de pouce, vous faire une épicerie par exemple, n’hésitez-pas à dire oui! Quand tout sera rétabli, vous pourrez toujours redonner par la suite. Vous pouvez également aller sur le site Web de l’ACEF pour consulter des recettes économiques et faciles à préparer, au www.acefrsq.com/int/PDF/guide_alimentaire_econo_2015.pdf.

Prenez des ententes de paiement

Si vous êtes dans l’incapacité de payer vos comptes pour le moment, essayez de négocier le report de vos paiements. Appelez vos fournisseurs de services, votre institution financière, votre propriétaire et votre pharmacie pour les aviser de votre situation particulière.

Certaines circonstances sont hors de votre contrôle et plusieurs accepterons de conclure une entente de paiement ou ont déjà instauré des mesures qui vous garantissent une sécurité.

Soulignons finalement que l’équipe de l'ACEF Rive-Sud de Québec demeure disponible pour répondre à vos questions et pour vous aider dans la réorganisation de votre budget. Les conseillères de l'organisme lévisien peuvent être jointes au 418 835-6633 ou au 1 877 835-6633 (sans frais).


Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des pizzas pour le Collège de Lévis

Si la pandémie a eu raison de l’édition 2020 de plusieurs événements lévisiens, la crise actuelle n’empêchera pas la tenue de la journée Generosa de la Piazzetta de Lévis. Cette édition particulière de l’activité caritative permettra de donner un coup de pouce financier à la Fondation Collège de Lévis, le 18 juin prochain.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Aînés : les clés pour identifier les signes de maltraitance

La Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées se tiendra le 15 juin prochain, comme chaque année. En étant à l’écoute, il est possible d’en reconnaître les signes.

Des épiceries aident le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.