CRÉDIT : ARCHIVES

Afin d'aider les personnes de la région qui feraient face à des problèmes financiers, l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec a suggéré, le 1er avril, quelques pistes pour aider ces dernières.

Réorganisez votre budget

Établir vos priorités et déterminer quels besoins de base satisfaire constituent un bon point de départ. Les besoins les plus importants à répondre sont l’alimentation, la médication et le logement. Un outil fort efficace qui vous aidera à vous organiser est le budget d’appoint, ou si vous préférez, le budget d’urgence.

Cet exercice vous permettra de dresser la liste des revenus attendus dans les jours ou semaines à venir et d’identifier quelles sont les dépenses que vous pouvez temporairement couper pour ne garder que l’essentiel.

Allez chercher les prestations auxquelles vous avez droit

Qu’il s’agisse de l’assurance-emploi ou de l’Allocation canadienne d’urgence, le gouvernement a prévu des mesures pour les travailleurs qui sont dans l’obligation de rester à la maison, qui perdent des revenus ou qui ont perdu leur emploi en raison de la situation actuelle.

N’ayez pas peur de demander les prestations auxquelles vous avez droit. Elles sont là justement pour vous aider à maintenir une sécurité financière. C’est sur le site de l’Agence de revenu du Canada que vous devrez vous inscrire pour recevoir ces prestations.

Pour les personnes admissibles, la bonification des montants à recevoir du crédit pour la TPS et de l’Allocation canadienne pour enfants peut également être un moyen à court terme d’avoir un revenu supplémentaire dans votre budget. Si vous y êtes inscrits, le versement de ces sommes se fera automatiquement. Vous n’aurez pas de démarches particulières à faire.

Faites vos impôts

Même si la date limite pour soumettre vos déclarations de revenus est repoussée au 1er juin, gardez en tête que le plus rapidement vous produirez vos impôts, le plus rapidement vous recevrez votre remboursement, si vous y avez droit.

Si vous faites remplir votre déclaration par un tiers, passez toutefois par des personnes fiables pour éviter les mauvaises surprises.

Ayez recours à l’aide alimentaire

Selon les besoins, plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider, notamment les banques alimentaires et les soupes populaires. Contactez le 211 (par téléphone ou internet) pour connaître quels sont les services d’aide alimentaire de votre région. Un dépannage en ce moment peut être bienvenu.

Si vous avez de la famille ou des amis qui peuvent vous donner un coup de pouce, vous faire une épicerie par exemple, n’hésitez-pas à dire oui! Quand tout sera rétabli, vous pourrez toujours redonner par la suite. Vous pouvez également aller sur le site Web de l’ACEF pour consulter des recettes économiques et faciles à préparer, au www.acefrsq.com/int/PDF/guide_alimentaire_econo_2015.pdf.

Prenez des ententes de paiement

Si vous êtes dans l’incapacité de payer vos comptes pour le moment, essayez de négocier le report de vos paiements. Appelez vos fournisseurs de services, votre institution financière, votre propriétaire et votre pharmacie pour les aviser de votre situation particulière.

Certaines circonstances sont hors de votre contrôle et plusieurs accepterons de conclure une entente de paiement ou ont déjà instauré des mesures qui vous garantissent une sécurité.

Soulignons finalement que l’équipe de l'ACEF Rive-Sud de Québec demeure disponible pour répondre à vos questions et pour vous aider dans la réorganisation de votre budget. Les conseillères de l'organisme lévisien peuvent être jointes au 418 835-6633 ou au 1 877 835-6633 (sans frais).


Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Bouger sur son balcon

En collaboration avec l’Association des locataires (ADL) de l’Office municipal d’habitation de Lévis (OMH), l’OMH organise plusieurs activités sportives afin de permettre aux locataires de bouger sur leur balcon, directives sanitaires obligent.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Lettre ouverte - Les gens à l’aide sociale doivent recevoir comme les aînés une aide financière en temps de crise

Depuis le début de la pandémie, plusieurs acteurs de la société demandent au gouvernement du Québec d’accorder une aide financière spéciale pour les personnes à l’aide sociale. Pourquoi, diront certains, alors que leurs prestations n’ont pas changé?

Une bénévole lévisienne récompensée pour son travail

Laurette Blanchet, une résidente de Charny, a récemment reçu un honneur bien particulier. En effet, la Lévisienne s’est vu remettre la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés afin de la récompenser pour ses nombreuses implications bénévoles.