Photo : Alexandre Bellemare

La présidente et cheffe de la direction de la Banque de développement du Canada (BDC), Isabelle Hudon, s’est entretenue avec les membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), le 27 avril dernier. Mme Hudon a partagé sa vision inclusive du monde des affaires ainsi que les objectifs à venir pour la BDC.

En poste depuis août dernier, l’ancienne ambassadrice du Canada en France et à Monaco a choisi de revenir relever de nouveaux défis au Canada l’année dernière.

«J’ai eu l’appel de continuer de servir mon pays en contribuant à faire rebondir notre économie pour qu’elle soit plus forte et plus inclusive. C’est vraiment ça qui m’a motivé de revenir», a affirmé celle qui était installée en Europe depuis 2017.

Dès son entrée en poste, elle et son équipe se sont penchées sur la nouvelle planification stratégique de la BDC. Elles se sont questionnées quant aux acquis faits et aux enjeux constatés au cours de la pandémie afin de livrer le mandat de l’organisation à son meilleur.

«On a un focus unique sur les PME, on veut continuer d’être au rendez-vous de leur croissance et s’impliquer dans l’étape du démarrage de l’entreprise», a-t-elle soutenu.

Avec cette nouvelle planification stratégique, la BDC souhaite s’investir auprès des entreprises qui ont des actifs intangibles et se rallier aux priorités et objectifs du gouvernement du Canada dans la réduction des gaz à effet de serre (GES) en investissant dans les technologies propres.

Isabelle Hudon a partagé un objectif qui lui tient fortement à cœur, et ce, depuis le début de sa carrière, celui de la diversité, l’égalité et l’inclusion.

«(On devra avoir un) focus important pour aider les clientèles moins bien desservies. Je pense aux femmes entrepreneures, aux autochtones entrepreneurs, aux entrepreneurs des communautés noires et aux entrepreneurs des communautés LGBTQ+», a souligné la présidente et cheffe de la direction de la BDC.

Un cheval de bataille

Cet enjeu de diversité, d’égalité et d’inclusion a toujours été au cœur des valeurs d’Isabelle Hudon et elle a toujours tenté de l’appliquer dans toutes ses implications.

«J’aime être exposée à mes contraires, j’ai appris de ceux et celles qui savent (et ont une vision) différente de moi. J’ai toujours pris des décisions plus brillantes, intelligentes et durables lorsque j’ai osé écouter des perspectives différentes. J’ai goûté à la richesse de la diversité», a partagé la femme d’affaires.

L’un de ses combats a toujours été de défendre la place des femmes dans le milieu des affaires, c’est pourquoi elle a cofondé L’effet A afin de propulser l’ambition féminine.

«L’élément déclencheur pour moi, c’est que je n’ai jamais senti qu’un plafond me retenait (en tant que femme) […], mais tout au long de ma carrière, j’ai vu beaucoup de femmes se censurer, se ralentir, ne pas se permettre de déployer leurs ambitions. Je ne suis pas une de celles qui pensent que les femmes ont moins d’ambition, mais je crois que les femmes ont une certaine timidité à affirmer leurs ambitions et poser les gestes pour les réaliser», a expliqué la cofondatrice du mouvement qui offre des formations, des outils et des conseils aux femmes et entreprises pour mettre de l’avant les femmes dans leur milieu.

La présidente et cheffe de la direction de la BDC en a profité pour inviter les entreprises lévisiennes à mettre de l’avant des gestes pour la parité des leurs entreprises.

«Avant la pandémie, le corridor devant nous pour atteindre la parité était de 135 ans. En deux ans de pandémie, on a rajouté 15 ans, aujourd’hui, nous sommes à 150 ans d’atteindre la parité», a-t-elle déploré.

Les plus lus

Davie bientôt intégré à la SNCN?

Par voie de communiqué, Services publics et Approvisionnement Canada a annoncé, le 8 juin, que le gouvernement fédéral amorce des négociations avec Chantier Davie Canada pour la conclusion d'une entente-cadre en vue de confirmer ce chantier naval comme troisième partenaire stratégique au titre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN).

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouvernement d’agi...

Une nouvelle identité pour la Chambre de commerce de Lévis

En l'honneur de son 150e anniversaire, la Chambre de commerce de Lévis a annoncé cet après-midi un changement d’identité corporative lors d’un point de presse au Pub la Traverse, le Corsaire de Lévis. Dorénavant, l’organisme à but non lucratif se fera appeler, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis.

De Charny à New York avec les sœurs Maguire

Les deux femmes d’affaires lévisiennes derrière la marque de chaussures Maguire, Myriam et Romy Belzile-Maguire, ont ouvert une boutique à New York, le 11 juin dernier. Les sœurs originaires de Charny en sont à leur troisième boutique en cinq ans d’existence.

Vers une offre immobilière verte et durable

La vice-présidente principale à la gestion des actifs immobiliers du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Marianne Duguay, a présenté devant les membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) l’importance d’une vision durable, inclusive et écologique en immobilier, le 25 mai dernier.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Nouveau projet pour Logisco à Québec

Logisco a annoncé, le 14 juin, qu'il entame la construction de son troisième hôtel à Québec. Le nouvel établissement hôtelier Il s’agit du groupe immobilier lévisien portera la bannière Home2 Suites de Hilton.

Fuite de données chez Desjardins : la Cour supérieure tranche en faveur du règlement de 200 M$

La Cour supérieure du Québec a approuvé, le 14 juin, l’entente de règlement de 200 M$ intervenue avec la Fédération des Caisses Desjardins du Québec dans le cadre des actions collectives liées à la fuite de renseignements personnels rendue publique en juin 2019.

Le concepteur de fenêtres P.H. Tech attire les investisseurs québécois

Pour soutenir sa croissance exceptionnelle, le fabricant de composants de fenêtres et de portes-patio P.H. Tech a accueilli de nouveaux investisseurs dans son capital, Banque Nationale Placements Privés et Desjardins Capital, qui ont permis à ses dirigeants de racheter l’entreprise de Lévis.

Investissement de 250 000 $ chez HLC

L'entreprise lévisienne HLC (Lambert), qui se spécialise dans la distribution de pièces et d'accessoires pour cyclistes, a annoncé, le 15 juin un investissement de 250 000 $ dans son atelier de fabrication de roues «Wheel Shop» à Lauzon.