Les ressources intermédiaires de la région n’échappent pas à la pénurie de main-d’œuvre. CRÉDIT : BIGSTOCK

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Directeur de deux résidences d’hébergement pour personnes âgées, à Saint-Lambert-de-Lauzon et à Saint-Isidore, M. Parent est à la recherche d’une infirmière auxiliaire depuis déjà plusieurs mois. Selon l’enquête de l’ARIHQ menée auprès du tiers des gestionnaires de ressources intermédiaires d’hébergement de la province, il n’est pas seul.

En Chaudière-Appalaches, l’étude constate qu’il manque plus de 65 préposés aux bénéficiaires dans les différentes ressources intermédiaires de la région, c’est-à-dire une moyenne de deux préposés par résidence. Pour le directeur général de Gestion Par-Audet inc., il manque non seulement de préposés aux bénéficiaires, mais aussi d’infirmières, de cuisiniers, de techniciens en éducation spécialisée et plusieurs autres ressources sur tout le territoire.

Une nouvelle façon de recruter

 Malgré toutes les propositions afin de régler les problèmes de la pénurie de main-d’œuvre, M. Parent constate qu’il y a eu un changement dans les relations entre les employeurs et les employés potentiels.

«On est obligé de changer nos façons de recruter. Avant, on affichait un poste sur les différentes plateformes. Maintenant, c’est différent. Il faut faire preuve d’imagination. Je dois me déplacer pour trouver des gens. J’ai recruté quelqu’un en assistant à une formation pour les gens au chômage chez Emploi-Québec. Les gens n’envoient plus de CV. Ce n’est plus l’employé qui se présente pour un emploi, c’est l’employeur qui se présente pour recruter», partage-t-il.

C’est depuis 2010 que Marco Parent est en poste. Déjà, il voyait venir cette problématique, c’est pourquoi il a mis en place de nouvelles procédures pour garder ses précieux employés.

«Déjà quand je suis entrée en poste, je me suis demandé comment je pouvais améliorer mes processus de travail pour rendre attrayant l’emploi et attirer de nouveaux employés. On a adapté les horaires, ce n’est pas commun chez nous des horaires atypiques. On tente d’aller chercher une stabilité pour nos employés et offrir des salaires concurrentiels», ajoute-t-il.

L’étude menée par l’ARIHQ démontre que 83 % des gestionnaires de ressources intermédiaires souffrent de la pénurie de main-d’œuvre. 

Embaucher à l’étranger?

 Bien qu’une piste de solution est l’embauche de travailleurs étrangers, M. Parent est passé par ce processus et n’est pas convaincu que la grosseur des entreprises de son milieu s’y prête. Celui-ci a tenté sa chance en 2016, sans succès.

«J’ai tenté de recruter à l’international, mais le processus est beaucoup trop long, on parle d’une année de processus. J’ai même été refusé dû au fait que ma profession ne justifiait pas de sortir quelqu’un de l’international. C’est un processus assez lourd pour nous», affirme-t-il.

Selon l’ARIHQ, quatre pistes de solution sont ressorties afin de régler la problématique.

L’Association aimerait faciliter la formation et l’insertion en emploi des personnes exclues du marché du travail, offrir une meilleure visibilité au réseau des ressources intermédiaires ainsi qu’intégrer des innovations stratégiques dans leur milieu afin que les préposés puissent se concentrer sur les soins apporter aux résidents plutôt que des tâches connexes.

De plus, on propose de faciliter et structurer l’embauche saisonnière de travailleurs étrangers.

Les plus lus

Une trentaine de spécialistes souhaités au Complexe Santé Lévis-Les Rivières en 2021

Medway, qui gère trois complexes médicaux à Lévis, annonce deux nouveaux investissements sur le territoire. Le groupe agrandira le Complexe Santé Lévis-Les Rivières pour 10 M$. L’entreprise lévisienne s’est aussi portée acquéreur des murs et du terrain de la Clinique médicale Lévis-Métro.

Une entreprise lévisienne masque le premier ministre

Isabelle Senay et son équipe ont été mises sous les projecteurs le 18 mai dernier lorsque le premier ministre du Québec, François Legault, a fait savoir lors de son point de presse quotidien que le masque qu’il arborait provenait de l’entreprise lévisienne Ruban et bouton.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Les services funéraires perturbés par la COVID-19

La crise de la COVID-19 entraîne son lot de défis pour plusieurs entreprises de la région. Le domaine funéraire n’y fait pas exception et le Groupe Garneau thanatologue, maison funéraire lévisienne, doit plancher sur diverses solutions afin de faire face aux problèmes particuliers que vit cette industrie.

Primes pour les employés de résidences pour aînés : la CSN déplore le comportement du Groupe Sélection

Par voie de communiqué, plusieurs dirigeants de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont déploré, le 21 mai, que le Groupe Sélection «a choisi à ce jour de ne pas verser les montants rétroactifs au 15 mars» à ses employés alors que «plusieurs employeurs du secteur privé ont accepté de verser des primes à leurs employés des résidences pour personnes âgées pour la durée de la crise de la C...

Des commerçants envahis par les consommateurs

Comme dans d’autres régions du Québec, les commerçants lévisiens offrant des produits permettant aux gens du Grand Lévis de profiter de l’extérieur sont pris d’assaut par de nombreux consommateurs. Particulièrement la fin de semaine, de longues files d’attente peuvent être observées.

Réseau Emplois 50 ans + annulé

En raison de la crise de la COVID-19 toujours en cours et des directives sanitaires en vigueur, APE Services d’aide à l’emploi a annoncé, le 30 avril, l’annulation de Réseau Emplois 50 ans +.

La COVID-19 influence les résultats financiers de Desjardins

Le Mouvement Desjardins a présenté, le 13 mai, ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2020. Une baisse des excédents est survenue, provoquée par la crise économique causée par la pandémie de la COVID-19.

Le taux de chômage explose dans la région

La crise de la COVID-19 continue d’être dommageable pour l’économie. Selon les dernières estimations que l’on peut retrouver dans l’Enquête sur la population active (EPA) du mois d’avril de Statistique Canada, le taux de chômage de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, dont fait partie de Lévis, a atteint 9,5 % au mois d’avril.

Agriculture : Sollio s'attend à un programme d'aide «mieux adapté à la réalité»

Si Sollio Groupe Coopératif est heureux «du premier pas» de 252 M$ consenti par Ottawa afin d'aider le secteur agroalimentaire face à la crise de la COVID-19, il estime toutefois que le gouvernement fédéral doit en faire davantage afin de limiter «les multiples impacts» pour cette industrie.