Benoit Caron, directeur général, et René Bégin, président, de la Caisse Desjardins de Lévis.

La croissance a été de nouveau au rendez-vous en 2018. L’année s’est conclue sur une augmentation de 511 membres pour un total de 52 086, une hausse du volume d’affaires de 5,5 %, soit 4,7 G$, et des excédents d’exploitation de 17 M$.

«C’est une croissance de 12,3 %. C’est soutenu. Ces dernières années ont a eu des bonnes années et ça continue. Sur le plan financier, c’est une bonne année pour la Caisse de Lévis. On constate une belle croissance de notre clientèle, la confiance des gens est là, autant dans l’épargne et les placements que dans les crédits. Ça se traduit par une bonne gestion, par des excédents d’exploitations qui sont au rendez-vous», a présenté Benoit Caron, le directeur général de l’institution financière lévisienne.

La Caisse Desjardins de Lévis a dévoilé son bilan pour l’année 2018, le 9 avril lors de son assemblée générale annuelle. En chiffres, les résultats financiers affichent :

  • Des excédents d’exploitation de 17 M$ en augmentation de 12,3 % par rapport à ceux de 2017. Cette croissance a ralentie puisqu’elle était de 20,6 % entre 2016 et 2017.
  • Un volume d’affaires sous gestion, c’est-à-dire le montant total de l’épargne et des prêts dont la caisse à la gestion, de 4,7 G$. Cette hausse de 5,5 % est identique en proportion à celle enregistrée l’année précédente.
  • Des ristournes aux membres de 3,1 M$ annoncées pour 2019 alors que les ristournes collectives et individuelles totalisaient 4,1 M$ en 2018.
  • Un dépôt de 700 000 $ au Fonds d’aide au développement du milieu et 759 992 $ remis en 2018, soit plus de 300 projets appuyés.

«Une fois la ristourne déduite et les impôts payés, on alimente notre réserve générale. L’avoir de la caisse totalise 228 M$, c’est une croissance de 5,9 %. C’est la santé financière de la caisse après 119 ans», a complété Benoit Caron.

La ristourne évolue

En 2019, les membres les plus fidèles vont recevoir une ristourne supplémentaire, c’est-à-dire ceux qui détiennent quatre produits Desjardins ou trois chez les jeunes : premièrement les comptes, deuxièmement les prêts, marges et cartes de crédit, troisièmement les placements et les investissements, ainsi que pour finir les assurances. Cette Ristourne produits s’élève à 50 $ qui seront retournés aux particuliers.

Une préoccupation croissance pour le développement durable

«On a adopté une politique de développement durable à la caisse en 2017. Dans notre vision, on se demandait, est-ce qu’on pourrait devenir un citoyen corporatif exemplaire dans notre milieu? On a fait le compte de ce qu’on faisait et on a décidé de faire des petits pas (pour continuer à avancer)», a rappelé René Bégin, président de la Caisse de Lévis.

En 2020, la Caisse de Lévis s’est donnée l’objectif de compenser 100 % des gaz à effet de serre émis par ses déplacements.

«Comment on compense ces émissions? C’est en supportant une belle coopérative de notre milieu, la Coop FA, qui, grâce aux sous, fait de l’éducation au développement durable», a expliqué le président.

Déjà, la caisse a compensé les émissions de gaz de près de 200 véhicules d’employés et d’administrateurs, soit 891 400 kilomètres, grâce à l’achat de crédits carbones éducatifs qui ont permis de sensibiliser 351 élèves aux enjeux environnementaux.

Pour finir, l’opération Recyclez vos électroniques et les cartouches d’encre reviendra la 4 mai, de 9h à 15h, sur le stationnement du siège social de la Caisse de Lévis. Le même jour, un nettoyage du boisé derrière le campus de Lévis de l’UQAR et le Club de golf de Lévis se tiendra de 9h à 12h.


Les plus lus

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

L'Entre-Côte Riverin ouvre ses portes à Saint-Romuald

Le restaurant Entre-Côte Riverin de Saint-Romuald, un établissement du Groupe D Resto, ouvre ses portes aujourd'hui.

Nouveaux propriétaires pour les Portes du Québec

Stéphanie Poitras et son conjoint Simon Lachance ont acquis, le 1er octobre, les Portes du Québec, une entreprise lévisienne spécialisée dans la vente, l’installation et la réparation de portes de garage Garaga.

Lévis se distingue au gala des prix Nobilis

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) – région de Québec, a dévoilé, le 28 novembre, les 21 projets lauréats d’un Prix Nobilis 2019, dans le cadre de la 33e édition de son gala, célébrant l’excellence en habitation sur le territoire de l’APCHQ - région de Québec. Plusieurs projets réalisés par des entrepreneurs lévisiens ou à Lévis ont été honorés...

Retour d’un important rendez-vous pour les chercheurs d’emploi

La neuvième édition du Salon de l’emploi Lévis-Bellechasse aura lieu les 13 et 14 mars, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Un centre d’entraînement dans le quartier Miscéo

Gym Facteur 23 a officiellement ouvert ses portes le 14 décembre dernier.

La semaine de la Poutine bientôt de retour

C’est du 1er au 7 février prochain que se tiendra la huitième édition de La semaine de la Poutine (Poutine Week). 96 établissements de la grande région de Québec prendront part à la compétition culinaire amicale, dont plusieurs de Lévis.

L’École des entrepreneurs du Québec s’implantera à Lévis

En pleine croissance, l’École des entrepreneurs du Québec (EEQ) créera quatre nouveaux campus. La Chaudière-Appalaches fait partie des quatre régions retenues avec les Laurentides, la Montérégie et le Saguenay−Lac-Saint-Jean.

Un nouveau chef à L’intimiste

Martin Patry, propriétaire du restaurant L’intimiste, a annoncé, le 27 janvier, la venue d’un nouveau chef à son restaurant. Depuis les dernières semaines, Guillaume Mundviller (sur la photo) est à la barre des cuisines de l’établissement du Vieux-Lévis.