Les plaques signalétiques et les pictogrammes sont tous phosphorescents afin d’être visibles dans le noir. CRÉDIT : ÉMILIE PELLETIER

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fort d’une expérience de plusieurs années en tant que directeur d’une maison pour retraités de quelque 400 unités à Victoriaville, Marc Paradis, qui réside aujourd’hui dans le secteur Saint-David, a toujours eu à cœur d’assurer le bien-être des personnes âgées. Après deux années de repos en sabbatique, il a fait le choix de mettre sa retraite à profit, en créant un outil qui favoriserait la communication et la sécurité entre les murs des résidences pour aînés.

«Après avoir été confronté aux inquiétudes quotidiennes des résidents par rapport à leur sécurité, j’ai lancé un projet-pilote en collaboration avec la résidence où je travaillais et ça a été un franc succès», raconte-t-il. Il a dès lors développé un système de repères visuels destiné à tout immeuble abritant des personnes âgées, et il espère qu’il s’imposera comme un standard québécois. Son concept est d’ailleurs déjà approuvé par plusieurs instances, telles que la FADOQ et le ministère de la Santé. 

Rassurer par l’illustration

 Installée à chacune des portes des unités, une maisonnette contient des pictogrammes illustrant les particularités des conditions de santé de l’occupant. En suivant le code de couleurs classique du vert-jaune-rouge, le Lévisien a d’abord repris cet indicateur qui indique le niveau de mobilité des gens, partant de l’autonomie complète à la non-autonomie, passant par l’autonomie partielle.

Toutefois, Phase Sécur y ajoute d’autres spécifications sur l’état de santé qu’il pourrait être nécessaire pour un intervenant de savoir rapidement en cas d’urgence. On pense par exemple aux handicaps visuels ou auditifs et au moyen de déplacement. «L’objectif est de faciliter le travail des intervenants de la résidence et des services d’urgence», explique M. Paradis, précisant que la cheminée de la maisonnette de Phase Sécur permet aux pompiers d’indiquer si le logement a été évacué lors d’un incendie, s’il est vacant, ou encore si le locataire est absent.

Plus de visibilité grâce aux Dragons 

Jusqu’à présent, le chef d’entreprise estime que Phase Sécur a fait ses preuves dans une douzaine de projets partout au Québec, dont à la résidence le Petit domicile de Charny, où un projet-pilote a été lancé en 2017. «Les employés de soins et de maintenance sont plus au courant des conditions de leurs résidents, ce qui rassure grandement les aînés et leurs familles», note-t-il fièrement.

Le dragon Nicolas Duvernois a d’ailleurs été charmé par le concept Phase Sécur en choisissant d’investir 30 000 $ dans l’entreprise, pour 10 % de celle-ci. Marc Paradis est confiant que cette association lui permettra d’amener son projet à un autre niveau.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

Le grand départ deDéfi-Évasion à Lévis

C’est le 25 septembre qu’a eu lieu la soirée d’ouverture des locaux de Défi-Évasion à Lévis. Dans le cadre d’un 5 à 7, visites guidées, chansonnier, hot-dogs, bières et vins étaient au rendez-vous.

Un investissement majeur pour la résidence Le Conf’or

La résidence pour personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en convalescence Le Conf’or, située à Saint-Rédempteur, a inauguré la phase 2 de son plan d’agrandissement en 3 phases, le 3 octobre dernier. À terme, les phases 2 et 3 des travaux représentent un investissement de 4,7 M$.

Moins de GES en agriculture

Le gouvernement du Québec a attribué 4,7 M$ à Gestion AgrlA pour leur projet qui vise à augmenter la productivité tout en diminuant la production de gaz à effet de serre (GES) des producteurs agricoles.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

L'horaire de plusieurs services aux citoyens sera modifié lundi en raison du congé férié de l'Action de grâce. Voici un résumé de ces modifications.

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

Le Manoir Liverpool célèbre ses 5 ans

La résidence pour personnes âgées Le Manoir Liverpool, située dans le secteur Saint-Romuald, fêtait son cinquième anniversaire, le 28 août dernier.

Le studio boutique Ying Yang Yoga se dévoile

Le studio boutique de la rue Fortier à Lévis devient Ying Yang Yoga. Anciennement Namaste, l’espace évolue indépendamment guidé par ses propriétaires Catherine Bérubé et Dominic Bergeron.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).