CRÉDIT : ARCHIVES

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.

Plus précisément, il s'agit des renseignements de 2,7 M de membres particuliers et de 173 000 membres entreprises.

Les renseignements personnels concernés des membres particuliers sont les suivants : nom, prénom, date de naissance, numéro d'assurance sociale, adresse, numéro de téléphone, courriel ainsi que certains renseignements au sujet d'habitudes transactionnelles et de produits détenus chez Desjardins.

Mentionnons toutefois que la coopérative financière assure que les mots de passe, les questions de sécurité et les numéros d'identification personnels (NIP) n'ont pas été compromis.

Pour ce qui est des membres entreprises, à la suite de vérifications, Desjardins a annoncé que les renseignements concernés sont ceux d'identification, comme le nom de l'entreprise, son adresse, son numéro de téléphone, le nom du propriétaire ou le nom de l'utilisateur du compte AccèsD Affaires. Certains renseignements sur les propriétaires ou les utilisateurs d'AccèsD Affaires pourraient aussi être concernés. Si tel est le cas, ces personnes recevront une communication pour les en informer.

Un geste criminel?

Selon Desjardins, la fuite n'a pas été provoquée par une cyberattaque, mais par des «usages internes non autorisés et illégaux d'un employé aujourd'hui congédié».

Le SPL a initié une enquête sur ces agissements et l'ancien employé qui aurait provoqué la fuite a été arrêté. L'enquête est toujours en cours. Le suspect n'est présentement pas détenu et des accusations seront déposées contre lui lorsque l'enquête policière sera bouclée.

Desjardins prend des mesures

En raison de cette fuite majeure, Desjardins a annoncé, le 20 juin, que des mesures additionnelles de protection des renseignements personnels ont été déployées pour l'ensemble des membres et clients.

De plus, le Mouvement Desjardins communiquera directement par lettre avec les membres touchés par la situation.

D'ailleurs, à ses frais, la coopérative offrira aussi aux membres concernés qui recevront une communication de souscrire à un service de surveillance du dossier de crédit et d'assurance en cas de vol d'identité pour une durée de cinq ans. Un code d'activation sera indiqué dans la correspondance qu'ils recevront.

«Je tiens à rassurer nos membres et clients : les avoirs qu'ils détiennent chez Desjardins et les transactions qu'ils effectuent sont protégés. Advenant une perte financière liée à cette situation, ils seront remboursés. Nous regrettons cette situation et nous prenons tous les moyens pour qu'elle ne se reproduise pas», a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Soulignons finalement que les membres et clients de Desjardins qui ont des questions ou des préoccupations peuvent téléphoner au service à la clientèle de la coopérative au 1 800 CAISSES (1 800 224-7737), tous les jours de 9h à 21h. Desjardins a également créé un site Internet avec des renseignements sur la situation. Il peut être consulté au www.desjardins.com/renseignements-personnels.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

Le grand départ deDéfi-Évasion à Lévis

C’est le 25 septembre qu’a eu lieu la soirée d’ouverture des locaux de Défi-Évasion à Lévis. Dans le cadre d’un 5 à 7, visites guidées, chansonnier, hot-dogs, bières et vins étaient au rendez-vous.

Un investissement majeur pour la résidence Le Conf’or

La résidence pour personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en convalescence Le Conf’or, située à Saint-Rédempteur, a inauguré la phase 2 de son plan d’agrandissement en 3 phases, le 3 octobre dernier. À terme, les phases 2 et 3 des travaux représentent un investissement de 4,7 M$.

Moins de GES en agriculture

Le gouvernement du Québec a attribué 4,7 M$ à Gestion AgrlA pour leur projet qui vise à augmenter la productivité tout en diminuant la production de gaz à effet de serre (GES) des producteurs agricoles.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

L'horaire de plusieurs services aux citoyens sera modifié lundi en raison du congé férié de l'Action de grâce. Voici un résumé de ces modifications.

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

Le Manoir Liverpool célèbre ses 5 ans

La résidence pour personnes âgées Le Manoir Liverpool, située dans le secteur Saint-Romuald, fêtait son cinquième anniversaire, le 28 août dernier.

Le studio boutique Ying Yang Yoga se dévoile

Le studio boutique de la rue Fortier à Lévis devient Ying Yang Yoga. Anciennement Namaste, l’espace évolue indépendamment guidé par ses propriétaires Catherine Bérubé et Dominic Bergeron.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).