À l’aube de ses 50 ans, Stéphan Guay est excité d’agrandir l’entrepôt lévisien de son entreprise. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

«Nous voulons être plus efficaces. Présentement, nous avons plus de 1 800 palettes que nous entreposons ailleurs, ce qui provoque des problèmes de réapprovisionnement et de maintenance. Également, nous voulons demeurer compétitifs en suivant les tendances du monde industriel», a d’emblée expliqué Stéphan Guay, président de Transit, lors d’une entrevue avec le Journal.

Inauguré en 2008 et d’une superficie de 50 000 pieds carrés, l’entrepôt lévisien de Transit, situé sur la rue Jean-Marchand, occupera désormais 150 000 pieds carrés à la suite de l’agrandissement. L’entreprise lévisienne espère amorcer les travaux en mai 2020, pour une inauguration de la nouvelle partie en novembre 2020.

Si l’entreprise lévisienne prévoit que le projet durera trois ans et qu’il nécessitera un investissement majeur, c’est qu’une importante section de la partie agrandie accueillera des équipements pour permettre l’automatisation et la robotisation du travail. Notons toutefois que le projet permettra quand même la création d’une centaine d’emplois, ce qui fera passer l’équipe de 125 travailleurs à 220.

«Nous ne pouvons pas demeurer compétitifs quand il y a des entreprises comme Amazon qui ouvrent des épiceries avec seulement deux employés. Tout s’en va vers l’automatisation. Nous commençons aussi à le voir dans certains commerces de la région. Certaines personnes peuvent dire que ça enlève des emplois, mais il n’y a même plus de gens pour les occuper. L’économie actuelle nous pousse à nous automatiser, et ce n’est pas une mauvaise chose en soi», a illustré M. Guay.

Avec son projet, Transit pourra également agrandir ses zones de réception et d’expédition ainsi que ses bureaux et aménager une nouvelle cafétéria pour ses employés. Ajoutons que l’entreprise envisage également d’installer un toit vert, pour poursuivre son engagement environnemental. L’entrepôt de Lauzon est notamment climatisé et chauffé entièrement grâce à la géothermie.

Objectif : 100 M$

L’agrandissement de l’entrepôt de Lauzon sera la première partie du plan de Transit pour augmenter son chiffre d’affaires annuel. Ambitieuse, l’entreprise lévisienne espère le faire tripler, pour le faire passer de 30 M$ à 100 M$ annuellement d’ici cinq ans. Pour atteindre cet objectif, Transit, qui effectue également un virage vers l’entreprise libérée, espère acquérir d’autres entreprises, des pourparlers sont même déjà en cours. De plus, l’entrepôt agrandi permettra d’accueillir de nouvelles gammes de produits.

«En moyenne, nous avons une augmentation organique du chiffre d’affaires (NDLR:sans développement de nouveaux marchés) entre 13 et 18 % annuellement, (ce qui est très bon et cela nous pousse à nous surpasser). […] Tous ces changements sont faits pour que Transit perdure au cours des prochaines décennies. La raison profonde qui me pousse à tout cela et qui me motive, c’est mon équipe. J’ai du fun à continuer et tout le monde ici tripe à faire cela», a conclu le président de Transit.

Les plus lus

Prevost décroche le plus gros contrat de son histoire

Le constructeur d’autocars fabriquera au moins 307 autocars entre 2020 et 2022 pour l’agence de transport public l’état de New York, auxquels pourront s’ajouter 23 véhicules supplémentaires.

Une autre entreprise généreuse pour le Grenier

Comme depuis les 11 années précédentes, la Clinique Chiropratique Nadeau de Lévis a dernièrement organisé une collecte de denrées non périssables au profit du Comptoir alimentaire Le Grenier.

Lemieux Nolet : Stéphane Dumas succédera à René Bégin

Les associés de Lemieux Nolet, un cabinet de comptables basé à Lévis, ont annoncé, le 18 décembre, la nomination de Stéphane Dumas à titre de président et chef de la direction de l'entreprise. Il succédera ainsi à René Bégin, qui occupait ce poste depuis avril 2009.

Un nouveau regroupement des manufacturiers du bois

Le regroupement de manufacturiers Bois Chaudière-Appalaches (BOCA) a collaboré à la création de l’association provinciale des Manufacturiers de structures de bois du Québec (MSBQ), qui regroupe les fabricants de composants structuraux de bois à ossature légère du Québec.

La carrière du pharmacien lévisien Réjean Carrier applaudie

Réjean Carrier, pharmacien à la succursale Jean Coutu située au 6605, boulevard Guillaume-Couture à Lévis, a reçu le 15 novembre dernier le prix Reconnaissance Professionnelle Carrière dans le cadre du Symposium des pharmaciens affiliés à Jean Coutu.

Morneau Transport ouvre un terminal à Lévis

C’est le 25 novembre dernier que Morneau Transport, une division du Groupe Morneau, a mis en opération son terminal lévisien, situé sur la rue J.-Ambroise-Craig dans le quartier Saint-Nicolas.

Lemieux Assurances souffle 30 bougies

L’année 2019 a marqué un cap important pour Lemieux Assurances. Courtier d’assurances bien connu dans la région, l’entreprise lévisienne a célébré son 30e anniversaire.

5 ans pour le Salon de l’habitation

Le Centre de congrès et d’expositions de Lévis accueillera la cinquième édition du Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches (SH-CA) les 17, 18 et 19 janvier prochains. Un cap qui remplit de fierté les promoteurs derrière l’événement, Guy Lépine et Pierre Harvey.

Les riches expériences entrepreneuriales de Martin Lafrance

Originaire de la Beauce et bien connu du monde entrepreneurial de la région, Martin Lafrance a porté et porte encore plusieurs chapeaux dans sa carrière, outre celui de promoteur du Festivent Ville de Lévis. Il était invité à livrer son parcours devant la Chambre de commerce de Lévis, le 4 décembre dernier.