Gilles Lehouillier, maire de Lévis, Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, et Claude Caron, l'un des fondateurs de Jambette.

L’entreprise Jambette, qui fabrique des jeux d’extérieur, vient de réaliser un projet d’expansion. Afin de moderniser son parc de machines et d'augmenter sa capacité de production, la PME de Lévis a reçu une contribution remboursable de 400 000 $ de Développement économique Canada (DEC).

Grâce à l'appui du gouvernement du Canada l'entreprise lévisienne Jambette, qui conçoit et fabrique des modules de jeux et des équipements récréatifs, a fait l’acquisition d'équipements à contrôle numérique de dernière génération pour automatiser certains de ses procédés et ainsi, augmenter sa production.

«Par cette contribution, le gouvernement du Canada appuie un projet visant la productivité ainsi que la croissance, et une entreprise qui est unique», a déclaré Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, venu annoncer l’octroi du financement par DEC à Jambette dans les locaux du fabricant, le 2 mars.

Jambette a investi dans une table de découpe numérique, un convoyeur aérien, une chambre de sablage, une cintreuse numérique, un robot plasma et de nouveaux logiciels. Les employés ont aussi été formés à utiliser ces équipements à la fine pointe de la technologie.

Innover pour croître

«Le robot fait de la découpe au plasma de tuyaux. C’est une découpe qui était très difficile à faire sans numérisation. On programme le dessin et le robot découpe le tuyau à la forme qu’on veut», explique Claude Caron, qui a fondé l’entreprise en 1983 avec Guy Caron et Richard Boucher.

L’informatisation, la robotisation et l’automatisation de certaines opérations de production, qui étaient auparavant faites à la main, a ainsi permis un gain de précision et davantage rapidité. Les équipements permettent aussi de pallier le manque de main-d’œuvre qui touche la région.

«C’est l’avenir. Si on ne le fait pas, on va disparaître dans quelques années. On n’a pas le choix de progresser, car on est en compétition avec les européens et les américains», souligne le fondateur.

Développer de nouveaux marchés

La PME veut en effet consolider sa place sur les marchés canadien et américain en continuant à se développer. L’entreprise a donc investi dans son site Internet et le Web marketing.

L’aide reçu lui a également permis de participer à des salons et de réaliser des documents de prospection ainsi que leur traduction en anglais, toujours dans la perspective de conquérir de nouveaux marchés.

Pour la ministre du Revenu national, Jambette «se démarque en allant à la conquête de nouveaux marchés». Diane Lebouthillier s’est réjouie que l'aide allouée ait permis de créer onze emplois dans la région et que DEC appuie «un exportateur, contribuant à la renommée du Canada en matière de produits spécialisés de qualité».

Des jeux adaptés à tous les enfants

«Au début, c’était des jeux en bois, des grosses pièces de bois. Ça ressemblait à des grosses structures. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus fin et plus pensé. On peut mettre plus de couleurs grâce au métal», explique Claude Caron.

Pour se démarquer, Jambette a misé sur le développement de jeux d’extérieur qui stimulent la psychomotricité, l’imagination, l’apprentissage et la socialisation. En proposant des jeux adaptés pour les enfants qui ont des besoins particuliers, «de l’autisme aux problèmes physiques», le fabricant défend l’approche inclusive qui le caractérise.

Jambette compte 80 employés à Lévis, réalise entre 400 et 500 contrats par année et affiche un chiffre d’affaires de 13 M$.

D’où vient le nom Jambette?

Techniciens en architecture, les fondateurs ont d’abord conçu leurs premiers jeux en bois. Le nom de l’entreprise vient de celui d’une pièce de bois qui composait les toits des maisons ancestrales, puisque «chacune de ces pièces a un nom, faîtière, arbalétrier…» Et jambette.

«On a trouvé que le nom était amusant», se rappelle Claude Caron. Le nom trouvé évoquait ainsi le matériau utilisé pour construire les jeux en même temps que le métier de ceux qui avaient créé l’entreprise.

Les plus lus

Coronavirus : Valero donne 100 000 $ aux hôpitaux qui traitent les patients atteints

Afin de soutenir les intervenants du système de santé dans le traitement des patients atteints de la COVID-19 au Québec, Énergie Valero fait un don total de 100 000 $ aux fondations des quatre établissements désignés, à Montréal et à Québec.

Le coronavirus provoque la fermeture de plusieurs commerces lévisiens

La crise provoquée par l'arrivée de la COVID-19 dans la province a provoqué de nouvelles fermetures temporaires de commerces à Lévis.

Coronavirus : la raffinerie Jean-Gaulin met en place des mesures pour maintenir sa production

La raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero, située à Lévis, a fait savoir, le 17 mars, qu'elle a mis en place une série de mesures pour lui permettre de maintenir sa production et ainsi assurer la sécurité énergétique dans le contexte de la COVID-19. « »

COVID-19 : Postes Canada met en place des mesures

Postes Canada a annoncé, le 23 mars, son plan d'action afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Coronavirus : les Galeries Chagnon modifient leurs heures d'ouverture

Sur sa page Facebook, les Galeries Chagnon ont annoncé qu'ils modifiaient les heures d'ouverture du centre commercial, dès aujourd'hui, à titre de mesure pour freiner la propagation de la COVID-19, tout comme d'autres centres commerciaux à travers la province.

Coronavirus : Desjardins favorisera la prestation des services à distance

À compter de mercredi, le Mouvement Desjardins laissera accessibles à ses membres et clients 349 points de services répartis sur l'ensemble du territoire du Québec et de l'Ontario sur les 872 normalement ouverts.

Le fabricant Jambette acquiert son premier robot

L’entreprise Jambette, qui fabrique des jeux d’extérieur, vient de réaliser un projet d’expansion. Afin de moderniser son parc de machines et d'augmenter sa capacité de production, la PME de Lévis a reçu une contribution remboursable de 400 000 $ de Développement économique Canada (DEC).

Lettre ouverte - Rappel de l’importance du confinement en résidence privée pour aînés

Le confinement est avant tout une question de sécurité et de santé pour vous et pour les autres. C’est aussi simple que d’agir pour soi et dans le respect des personnes qui forment notre société. À ceux et celles qui semblent croire qu’ils seront épargnés par la pandémie de COVID-19, qu’en sera-t-il de vos proches? Si vous n’avez pas de crainte pour vous, cela vous appartient, mais vous devez pens...

Rites funéraires : des mesures particulières mises en place

La Corporation des thanatologues du Québec et ses membres ont mis en place une série de mesures, dès lundi, afin de respecter les directives du gouvernement du Québec pour éviter la propagation du coronavirus tout en permettant aux familles endeuillées de commémorer la mémoire d'un défunt.

COVID-19 : les entreprises de la région durement touchées

La situation mondiale actuelle en ce temps de la COVID-19 est très difficile pour plusieurs secteurs d’activités, dont le secteur économique. Les entreprises de la région sont débordées ou contraintes de fermer temporairement leurs portes. Plusieurs mesures ont été mises sur pied, mais la situation ne cesse d’évoluer.