En plus de produire du gel désinfectant, la Distillerie des Appalaches remettra une partie des profits de sa prévente de son nouveau spiritueux à Centraide. CRÉDIT : COURTOISIE

Comme d'autres microdistilleries au Québec, la Distillerie des Appalaches participe aux efforts d'entreprises québécoises afin de produit des équipements sanitaires. Grâce à ses installations de Lauzon, la microdistillerie lévisienne a entamé la production de gel désinfectant.

«En suivant les infos, nous avons constaté que le réseau de la santé avait peine à s'approvisionner en désinfectant. Considérant l'urgence de la situation, il nous paraissait tout à fait normal de protéger nos héros du système de santé et des autres services essentiels qui travaille d'arrache-pied pour que nous passions à travers cette crise», a d'emblée expliqué Dave Ricard, président-directeur général et actionnaire de la Distillerie des Appalaches, sur l'origine du projet.

Ainsi, la microdistillerie lévisienne a décidé de réduire la production de son réputé gin Kepler afin de produire le gel antiseptique fort en demande par les temps qui courent. La première production permettra de livrer 300 litres du précieux gel. Lorsque la production aura pris son erre d'aller, l'entreprise lévisienne prévoit produire 1 000 litres par deux semaines.

En effet, si la Distillerie des Appalaches fabrique déjà l'élément central de la recette permettant de créer un gel désinfectant, l'alcool, qui ne s'improvise pas qui veut producteur du produit antiseptique.

«On doit se conformer à des recettes qui sont déjà préapprouvées par l'Organisation mondiale de la santé et de surcroît Santé Canada. Pour ce qui est des ingrédients, on en ajoute certains à notre alcool de base. La conception prendra environ deux semaines par lot. Contrairement à la majorité des distilleries au Canada, nous produisons notre propre alcool, donc de ce côté, il n'y a pas de craintes malgré la pénurie actuelle d'alcool sur les marchés. Par contre, nous nous apercevons qu'il y a aussi une pénurie du côté des contenants de plastique alimentaire, c'est ce qui pourrait créer des délais, selon notre lecture du moment», a souligné M. Ricard.

Faire une différence

Dès que les premiers lots de gel désinfectant seront prêts, la Distillerie des Appalaches les remettra au réseau de la santé. Mais l'entreprise lévisienne n'écarte pas la possibilité de répondre à la demande d'autres acteurs de la société.

«Nous désirons prioriser tout d'abord le réseau de la santé pour ensuite élargir la clientèle aux entreprises essentielles. Si nous arrivons à subvenir à la demande, nous pourrons aussi fabriquer de plus petits formats qui pourront être vendus aux clients particuliers», a dévoilé le président-directeur général de la Distillerie des Appalaches.

Si cette bonne action a des impacts à court terme sur les coûts d'opération de la microdistillerie lévisienne, ses actionnaires s'estiment chanceux de pouvoir poursuivre leurs activités alors que la majorité des commerces et des entreprises du Québec ont dû temporairement fermer leurs portes. D'ailleurs, ils croient que la Distillerie des Appalaches profitera, au cours des prochaines semaines, de l'intérêt de plusieurs Québécois d'acheter local.

Toujours dans le but de faire une différence dans la communauté, la microdistillerie lévisienne remettra une partie des profits de la prévente de son nouveau produit, le - 40 spiritueux d'érable, au fonds d'urgence de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

Les plus lus

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.