En plus de produire du gel désinfectant, la Distillerie des Appalaches remettra une partie des profits de sa prévente de son nouveau spiritueux à Centraide. CRÉDIT : COURTOISIE

Comme d'autres microdistilleries au Québec, la Distillerie des Appalaches participe aux efforts d'entreprises québécoises afin de produit des équipements sanitaires. Grâce à ses installations de Lauzon, la microdistillerie lévisienne a entamé la production de gel désinfectant.

«En suivant les infos, nous avons constaté que le réseau de la santé avait peine à s'approvisionner en désinfectant. Considérant l'urgence de la situation, il nous paraissait tout à fait normal de protéger nos héros du système de santé et des autres services essentiels qui travaille d'arrache-pied pour que nous passions à travers cette crise», a d'emblée expliqué Dave Ricard, président-directeur général et actionnaire de la Distillerie des Appalaches, sur l'origine du projet.

Ainsi, la microdistillerie lévisienne a décidé de réduire la production de son réputé gin Kepler afin de produire le gel antiseptique fort en demande par les temps qui courent. La première production permettra de livrer 300 litres du précieux gel. Lorsque la production aura pris son erre d'aller, l'entreprise lévisienne prévoit produire 1 000 litres par deux semaines.

En effet, si la Distillerie des Appalaches fabrique déjà l'élément central de la recette permettant de créer un gel désinfectant, l'alcool, qui ne s'improvise pas qui veut producteur du produit antiseptique.

«On doit se conformer à des recettes qui sont déjà préapprouvées par l'Organisation mondiale de la santé et de surcroît Santé Canada. Pour ce qui est des ingrédients, on en ajoute certains à notre alcool de base. La conception prendra environ deux semaines par lot. Contrairement à la majorité des distilleries au Canada, nous produisons notre propre alcool, donc de ce côté, il n'y a pas de craintes malgré la pénurie actuelle d'alcool sur les marchés. Par contre, nous nous apercevons qu'il y a aussi une pénurie du côté des contenants de plastique alimentaire, c'est ce qui pourrait créer des délais, selon notre lecture du moment», a souligné M. Ricard.

Faire une différence

Dès que les premiers lots de gel désinfectant seront prêts, la Distillerie des Appalaches les remettra au réseau de la santé. Mais l'entreprise lévisienne n'écarte pas la possibilité de répondre à la demande d'autres acteurs de la société.

«Nous désirons prioriser tout d'abord le réseau de la santé pour ensuite élargir la clientèle aux entreprises essentielles. Si nous arrivons à subvenir à la demande, nous pourrons aussi fabriquer de plus petits formats qui pourront être vendus aux clients particuliers», a dévoilé le président-directeur général de la Distillerie des Appalaches.

Si cette bonne action a des impacts à court terme sur les coûts d'opération de la microdistillerie lévisienne, ses actionnaires s'estiment chanceux de pouvoir poursuivre leurs activités alors que la majorité des commerces et des entreprises du Québec ont dû temporairement fermer leurs portes. D'ailleurs, ils croient que la Distillerie des Appalaches profitera, au cours des prochaines semaines, de l'intérêt de plusieurs Québécois d'acheter local.

Toujours dans le but de faire une différence dans la communauté, la microdistillerie lévisienne remettra une partie des profits de la prévente de son nouveau produit, le - 40 spiritueux d'érable, au fonds d'urgence de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

Les plus lus

Les 15 emplois les plus en demande en 2023, selon Randstad Canada

Randstad Canada a publié, le 11 janvier, son top 15 des emplois les plus en demande en 2023 au Canada.

Équipement Benoit Bilodeau acquis par Location d’outils Beauport

Par voie de communiqué, Location d’outils Beauport a annoncé, le 10 janvier, qu’il a récemment acquis l’entreprise lévisienne Équipement Benoit Bilodeau.

Nouveau bilan positif pour DEL

Les dirigeants de la Ville de Lévis ont dressé un bilan positif de la dernière année d’activités de Développement économique Lévis (DEL), lors de l’assemblée générale annuelle de cette organisation liée à la municipalité le 30 novembre dernier.

Pénurie de chauffeurs : Autobus Auger entend poursuivre ses efforts de recrutement pour éviter les conséquences

Alors que des élèves d'écoles primaires et secondaires de l'ouest et du centre du Grand Lévis se retrouvent cette semaine sans transport scolaire en raison d'un bris de service d'Autobus Auger en raison de la pénurie de main-d'oeuvre, l'entreprise a rappelé ses nombreux efforts en cours pour trouver des conducteurs d'autobus, le 16 janvier.

Une acquisition importante pour le Carrossier Rive-Sud

L’entreprise lévisienne, le Carrossier Rive-Sud, a acquis après 18 mois de négociations, le 9 décembre dernier, tous les actifs de l’entreprise TOR Trucks Corporation, qui appartenaient à Alamo Group, une société publique ayant son siège social à Seguin dans l’État du Texas. Cette acquisition de 1,5 M$ permettra à l’entreprise d’ouvrir davantage son marché et de se projeter dans l’avenir.

Daniel Voyer quitte la direction générale de DPME

Développement PME (DPME) a annoncé, le 9 janvier, que son directeur général depuis 10 ans, Daniel Voyer, quittera ses fonctions à la fin de l’année fiscale en cours, soit le 31 mars prochain, afin de relever de nouveaux défis professionnels.

Le salaire minimum sera à 15,25 $ l'heure à partir de mai

Le ministre du Travail du Québec, Jean Boulet, a annoncé, le 18 janvier, une hausse du taux général du salaire minimum de 1,00 $ l'heure, le faisant passer à 15,25 $ l'heure à compter du 1er mai prochain.

La phase 2 de la Place du Parc bientôt lancée

Gestion MGL investira environ 2,5 M$ afin de concrétiser au cours des prochains mois la phase 2 de son projet Place du Parc, à l’intersection du boulevard Guillaume-Couture et de la rue Perreault à Saint-Romuald. Avec cette nouvelle construction qui devrait ouvrir ses portes cet automne, l’entreprise offrira de nouveau un bâtiment accueillant des espaces commerciaux locatifs.

D’importants défis de transport pour les entreprises

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL) a laissé savoir qu’elle a contacté plus de 50 entreprises du centre à l’est du Québec afin de documenter les impacts de la problématique liée à la chaîne d’approvisionnement régionale. Selon ce qu’elle a récolté, la fluidité du transport de marchandises est l’enjeu le plus préoccupant dans cette problématique et d...

Bizou International dépose officiellement une cession de ses biens

Bizou International a fait savoir, le 20 janvier, qu'elle déposera officiellement, au cours des prochains jours, une faillite en conformité avec les dispositions de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité. Le tout entraîne la fermeture dès maintenant de ses 45 boutiques situées au Québec et au Nouveau-Brunswick, dont l'une se trouvait aux Galeries Chagnon à Lévis.