CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Parmi toutes les inquiétudes provoquées par la crise du coronavirus, des résidents de la région doivent faire face à la perspective de se retrouver sans domicile fixe au cours des prochaines semaines. Alors qu’ils devaient recevoir à la fin du printemps leur nouvelle maison, certains Lévisiens se retrouvent au désarroi en raison de la fermeture des chantiers de construction afin de freiner la propagation de la COVID-19.

«Notre future maison est en construction et devait être livrée pour le 21 mai. Nous avons tenté de reporter la date de prise de possession en prenant contact avec nos acheteurs, mais il n’est pas possible pour eux de rester dans leur loyer plus longtemps, car celui-ci est déjà loué à quelqu’un d’autre. (…) Dans le but de nous dépanner, notre constructeur essaiera de nous libérer un des loyers dont il est le propriétaire pour nous accommoder, mais il n’y a rien de sûr. Nous sommes donc dans une incertitude totale», a témoigné un citoyen au Journal, la semaine dernière.

Malheureusement, dans le contexte actuel, ce dernier se trouve dans une sorte de no man’s land puisqu’aucun proche ne peut recevoir sa famille dans le contexte actuel

Ainsi, si ce Lévisien est complètement en accord avec les diverses mesures mises en place par les gouvernements pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, il ne comprend pas pourquoi les petits chantiers de construction résidentielle ne pourraient redémarrer si les directives étaient respectées par les travailleurs.

«Le gouvernement inclut les déménageurs ainsi que les notaires dans les services essentiels pour ne pas mettre en pause le marché immobilier et que les gens puissent se loger, mais il oublie une partie de l’équation: les constructions résidentielles. J’aimerais que le gouvernement permette la reprise du marché de la construction résidentielle ou du moins, permettre aux entrepreneurs de continuer les contrats déjà signés pour donner un toit à tous ceux qui attendent leur construction», a demandé le citoyen

Se préparer pour la relance

Une situation que regrette également l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Selon François Bernier, vice-président aux affaires publiques de cette organisation, entre 10 000 et 11 000 unités d’habitation devaient être livrées pour le 1er juillet, dont 6 500 logements locatifs.

Plutôt résigné quant à une réouverture des chantiers avant la levée prévue de la fermeture obligatoire des commerces et entreprises non essentiels le 4 mai, François Bernier a toutefois soutenu que l’industrie de la construction travaillait présentement à être prête lorsque la relance des activités sera autorisée.

«Nous travaillons actuellement à adapter nos chantiers aux normes de la santé publique. Dès que nous le pourrons, nous allons nous remettre au travail. Toute notre énergie est consacrée à la relance», a affirmé M. Bernier.

La SHQ «consciente du problème»

Invité par le Journal à réagir face à problème, la Société d’habitation du Québec (SHQ) a fait savoir qu’elle travaillait à trouver une solution.

«La Société d'habitation du Québec est très consciente du problème causé à de nombreux futurs propriétaires à la suite de la fermeture de chantiers de construction. Nous travaillons sur cette problématique avec d'autres ministères afin de trouver une solution à cet état de situation», a conclu André Ménard, directeur des communications de la SHQ.


Les plus lus

Nouveaux propriétaires pour Lévis Ford

Par voie de communiqué, le Groupe Ouellet a annoncé que quatre de ses associés sont officiellement devenus les propriétaires de Lévis Ford, le 1er janvier dernier. Raymond Ouellet, Pascal Ouellet, Olivier Fleury-Bellavance et Sébastien Proulx dirigeront désormais les destinées de la concession automobile fondée en 1983 et comptant une cinquantaine d’employés.

Deux garages de la région récompensés par NAPA

Dans le cadre de l’événement virtuel Une soirée pour vous dire merci… c’est vrai organisé par NAPA région du Québec, les garages Pièces d’auto Alain Côté de Bernières et Mécanique auto D.R. de Saint-Étienne-de-Lauzon ont remporté la médaille d’or dans leur catégorie respective, le 17 décembre dernier.

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Une boutique vendra des produits issus du chanvre à Lévis

Déjà propriétaire d’une concession de la chaîne à Saint-Georges, Éric Poulin a obtenu une nouvelle concession de la Maison d’Herbes café-boutique à Lévis. Le commerce qui vendra des produits à base de chanvre ouvrira en février, dans un des locaux du 95, route du Président-Kennedy.

L’APCHQ anticipe une prochaine année particulière

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, le 9 décembre, ses prévisions économiques pour 2020-2021. Après une dernière année «étonnante» où travaux de rénovation et achat d’une propriété plus grande ont été au menu de plusieurs ménages, l’organisation prévoit un recul des nouvelles constructions, mais un fort rebond de la rénovation en 202...

Le Maxi de Lévis célèbre ses 25 ans

Le magasin Maxi de Lévis célèbre cette année son 25e anniversaire. L’épicerie située dans le centre-ville de Lévis a été inaugurée le 13 décembre 1995.

Une bande pour protéger les paniers et lutter contre la COVID

L’entrepreneur de Saint-Étienne-de-Lauzon et président de Protection DB, Marc Dion, a créé une bande protectrice qui se met sur la poignée d’un panier d’épicerie ou d’un chariot afin de protéger les mains de tout contact avec une surface contaminée.

2021 sous le signe des opportunités et de la relance

L’année 2020 a été éprouvante pour la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et ses membres. Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la CCL, souhaite que 2021 soit remplie d’opportunités et que la relance économique se fasse en grand pour les entreprises de la région et pour l’organisation lévisienne.

Fuite de données chez Promutuel Assurance : l'entreprise fait le point

Dans la foulée de l'incident de sécurité dont elle a été victime et forte d'une analyse préliminaire menée par ses experts, Promutuel Assurance a fait le point, le 15 janvier dernier, concernant les données de ses membres-assurés et celles de ses employés, actuels et passés, et retraités.