CRÉDIT : ARCHIVES

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) et la Fédération des chambres de commerce du Québec ont annoncé, le 19 mai dernier, qu’elles (FCCQ) souhaiteraient que le gouvernement fédéral revoie le seuil de pertes de revenus requis afin qu’une entreprise soit admissible à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) ainsi que le modèle de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE).

Reconnaissantes de l’extension de la SSUC jusqu’à la fin août, les deux organisations croient qu’il serait préférable de revoir à la baisse le seuil de pertes de revenus occasionnées par la crise de la COVID-19 afin de venir en aide aux entreprises qui ne sont pas en mesure de démontrer leurs pertes de revenus dès maintenant. La CCL et la FCCQ proposent que le seuil de pertes de revenus demandé passe de 30 % à 15 %.

«Il est important de prendre en compte que certaines entreprises ne peuvent être en mesure de démontrer leurs pertes de revenus immédiatement. C’est pourquoi, nous pensons qu’il est nécessaire de faire preuve de plus de flexibilité dans le traitement des demandes, quitte à procéder à une vérification des faits ultérieurement, afin de s’assurer que les entreprises puissent maintenir leurs employés grâce aux liquidités offertes temporairement par l’État», met en lumière Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL, par voie de communiqué.

D’autres mesures à prendre pour les travailleurs et la fiscalité des entreprises

De plus, Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ, soutient que la PCU et la PCUE devraient être revues puisqu’elles représentent un «désincitatif à retourner au travail». Il ajoute que plusieurs entreprises qui bénéficient habituellement de main-d’œuvre étudiante pour la saison estivale accusent un retard important dans leur processus d’embauche.

La CCL et la FCCQ croient également que les instances gouvernementales devraient revoir les mesures néfastes qui ont été maintenues dans la réforme fiscale des sociétés privées. Depuis la réforme qui date de 2017, il est maintenant plus avantageux sur le plan fiscal de céder son entreprise à un étranger plutôt qu’à un membre de sa famille. Ce sont 23 % de propriétaires actuels au Québec qui ont l’intention de céder leur entreprise dans les prochaines années, dont le tiers d’entre eux à un membre de leur famille.

Les plus lus

Une trentaine de spécialistes souhaités au Complexe Santé Lévis-Les Rivières en 2021

Medway, qui gère trois complexes médicaux à Lévis, annonce deux nouveaux investissements sur le territoire. Le groupe agrandira le Complexe Santé Lévis-Les Rivières pour 10 M$. L’entreprise lévisienne s’est aussi portée acquéreur des murs et du terrain de la Clinique médicale Lévis-Métro.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Faire sa part pour protéger les anges gardiens

Comme d’autres entreprises du Québec, Isolation Tex Fab s’est jointe à l’effort industriel qui s’est mis en branle afin de produire des équipements de protection contre le nouveau coronavirus. L’entreprise de Charny a modifié du jour au lendemain sa production pour créer notamment des jaquettes de protection réutilisables.

Une entreprise lévisienne masque le premier ministre

Isabelle Senay et son équipe ont été mises sous les projecteurs le 18 mai dernier lorsque le premier ministre du Québec, François Legault, a fait savoir lors de son point de presse quotidien que le masque qu’il arborait provenait de l’entreprise lévisienne Ruban et bouton.

Les services funéraires perturbés par la COVID-19

La crise de la COVID-19 entraîne son lot de défis pour plusieurs entreprises de la région. Le domaine funéraire n’y fait pas exception et le Groupe Garneau thanatologue, maison funéraire lévisienne, doit plancher sur diverses solutions afin de faire face aux problèmes particuliers que vit cette industrie.

Des organisations heureuses

Plusieurs organisations représentant des entrepreneurs de la région n'ont pas caché leur joie, le 28 avril, après l'annonce du gouvernement provincial d'une reprise graduelle des activités économiques dans la province.

Primes pour les employés de résidences pour aînés : la CSN déplore le comportement du Groupe Sélection

Par voie de communiqué, plusieurs dirigeants de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont déploré, le 21 mai, que le Groupe Sélection «a choisi à ce jour de ne pas verser les montants rétroactifs au 15 mars» à ses employés alors que «plusieurs employeurs du secteur privé ont accepté de verser des primes à leurs employés des résidences pour personnes âgées pour la durée de la crise de la C...

Réseau Emplois 50 ans + annulé

En raison de la crise de la COVID-19 toujours en cours et des directives sanitaires en vigueur, APE Services d’aide à l’emploi a annoncé, le 30 avril, l’annulation de Réseau Emplois 50 ans +.

La COVID-19 influence les résultats financiers de Desjardins

Le Mouvement Desjardins a présenté, le 13 mai, ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2020. Une baisse des excédents est survenue, provoquée par la crise économique causée par la pandémie de la COVID-19.

Le taux de chômage explose dans la région

La crise de la COVID-19 continue d’être dommageable pour l’économie. Selon les dernières estimations que l’on peut retrouver dans l’Enquête sur la population active (EPA) du mois d’avril de Statistique Canada, le taux de chômage de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, dont fait partie de Lévis, a atteint 9,5 % au mois d’avril.