CRÉDIT : COURTOISIE

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

Le bâtiment occupera 35 000 pieds carrés et accueillera 25 employés. La première levée de terre a d’ailleurs eu lieu le 6 juillet en compagnie de représentants de la Ville de Lévis (sur la photo).

«Cela fait plusieurs années que nous planifions cette expansion majeure pour notre entreprise et nous sommes fiers de construire ce bâtiment ici à Lévis. Cette construction s’inscrit dans notre souhait de contribuer encore plus activement à assurer l’autonomie du Québec dans le secteur de la santé», a souligné Pierre Cadrin, vice-président exécutif de Mantra Pharma.

Pour sa part, la Ville de Lévis voit d’un bon œil l’arrivée d’une autre entreprise dans son parc industriel à vocation technologique et scientifique, situé le long de l’autoroute 20 près de l’échangeur Kennedy. «Il est important pour Lévis d’attirer et de retenir les entreprises sur son territoire. Nous sommes donc doublement heureux que Mantra Pharma ait choisi à nouveau Lévis et son Innoparc pour poursuivre sa croissance», a déclaré Serge Côté, membre du comité exécutif de Lévis et conseiller municipal du district Saint-David.

Rappelons finalement que Mantra Pharma fabrique et distribue des médicaments génériques et des produits pharmaceutiques en vente libre. Elle commercialise aussi ses propres marques (mcal, Denta, Eczederm et Urederma) dans les pharmacies québécoises. Elle dispose de deux places d’affaires, à Lévis et Brossard, et elle emploie plus de 75 personnes.

 

Les plus lus

Le Benny&Co de Lévis ouvre ses portes

Benny&Co a ouvert son 63e restaurant à Lévis, aujourd'hui, dans les anciens locaux du restaurant PFK du quartier Lévis.

Une situation difficile pour les entrepreneurs

Depuis qu’une partie de la Chaudière-Appalaches est passée au palier d’alerte rouge, plusieurs mesures ont été mises en place, dont la fermeture de certains commerces et établissements de la région. Cette situation est de plus en plus difficile à vivre pour les entrepreneurs concernés.

Des producteurs avec le vent dans les voiles

Si l’année 2020 a été difficile pour plusieurs entrepreneurs de la région, les derniers mois ont été fort occupés pour les propriétaires de Camerises Saint-Philippe, Denis Carrier et Nancy Jacques. En plus de permettre de nouveau l’autocueillette du cousin du bleuet et la vente de produits transformés à partir de la camerise, l’entreprise de Saint-Anselme s’est aussi lancée dans la production d’al...

Une école de conduite 100 % électrique à Lévis

Toute la flotte de la première succursale lévisienne de Vachon École de conduite supérieure, qui vient d’ouvrir ses portes sur la rue Fortier, est électrique. Une première au Québec. Depuis trois ans, l’entreprise beauceronne a pris le virage pour remplacer les voitures à essence.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

Boom des ventes et constructions immobilières dans la région

Selon les données de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) et de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le marché immobilier et les mises en chantier d’habitations en Chaudière-Appalaches sont à la hausse depuis 2020.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

Une santé mentale fragilisée chez les entrepreneurs

Depuis que Lévis est au palier d’alerte rouge, une deuxième vague de fermetures temporaires a été demandée par la Santé publique. Une situation qui inquiète particulièrement Marie-Josée Morency, vice-président exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL).

Une dernière année marquée par la COVID-19 à la CCL

C’est le 30 septembre que la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale annuelle (AGA), en mode hybride. La rencontre a permis aux dirigeants de l’organisme représentant les entreprises de la région de dresser le bilan de l’année 2019-2020, marquée par les impacts économiques de la crise sanitaire.

Lettre d'opinion - Les cinémas ne doivent pas servir de bouc émissaire

Monsieur le Premier Ministre, c’est avec stupeur et consternation que nous avons appris lundi que votre gouvernement a décidé de fermer les salles de spectacle, les musées et les cinémas pendant 28 jours dans les zones rouges. Cela signifie qu’environ cinq millions de Québécoises et de Québécois seront privés de ces lieux culturels, qui se sont pourtant avérés sécuritaires. cteur.