La Ruche Chaudière-Appalaches est le septième satellite de l’organisation au Québec. D’ici 2023, toutes les régions administratives du Québec devraient avoir leur Ruche. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

La plateforme de financement participatif La Ruche, propulsée par le Mouvement Desjardins, a inauguré sa présence dans la région de la Chaudière-Appalaches, le 9 septembre dernier. La Ruche s’est alliée à 41 entrepreneurs ambassadeurs de la région pour l’occasion.

«La Ruche, c’est une plateforme de financement participatif qui vise à faire rayonner sa région, dynamiser l’économie locale, valoriser l’initiative individuelle et l’implication citoyenne ainsi qu’à démocratiser l’entrepreneuriat local et la mobilisation citoyenne» a d’emblée lancé Stéphane Thériault, qui occupe le poste de directeur de La Ruche Chaudière-Appalaches.

Le satellite en Chaudière-Appalaches est donc la septième Ruche qui voit le jour au Québec après celles de Québec, Montréal, l’Estrie, la Mauricie, le Bas-Saint-Laurent et Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce projet fait partie d’un programme rendu possible grâce à la collaboration du ministère de l’Économie et de l’Innovation, qui a offert un appui de 2 M$ sur trois ans à la plateforme qui souhaite s’implanter dans toutes les régions administratives du Québec d’ici 2023. «Plusieurs entrepreneurs nous ont dit qu’ils n’avaient pas accès à tous les services, dont le financement, l’accompagnement spécialisé entre autres pour les start-up. Plusieurs se faisaient dire d’aller à Montréal sinon pas de services. Comme ministre déléguée au Développement économique régional, je ne veux plus entendre ça», a souligné Marie-Eve Proulx, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre déléguée au Développement économique régional.

Pour les représentants de La Ruche, l’implication des 41 ambassadeurs de la région est essentielle pour le succès de la plateforme. «(Les projets sur la plateforme de la Ruche ont) un taux de succès de 72 %. Pourquoi? À cause de l’accompagnement humain, des spécialistes de projet, des directeurs régionaux, des gens qui supportent les promoteurs qui font campagne sur notre plateforme et des ambassadeurs», a mis en lumière Nicolas Bouchard, président-directeur général de La Ruche.

Une plateforme qui veut s’investir dans la région

Pour Gilles Lehouillier, maire de Lévis, une plateforme comme celle-ci témoigne du succès entrepreneurial de la Chaudière-Appalaches. «La Ruche symbolise qu’il y a une communauté dynamique derrière ces projets. Pour qu’on ait une Ville et une région prospèrent, il faut cette communauté dynamique. Les gens qui réussissent s’investissent dans leur communauté.»

Bien que le satellite de la Chaudière-Appalaches soit le septième en place dans la province, il a toujours été dans la tête du président-directeur général de La Ruche, qui est originaire de la région. «C’est un naturel puisque c’est la région qui se situe tout juste de l’autre côté du fleuve de celle d’origine. La fibre entrepreneuriale est très forte également dans la région, c’est un terreau fertile pour la mise en place de La Ruche», a-t-il partagé.

Également, un nouveau projet pilote entre La Ruche et le Mouvement Desjardins dans les régions de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches devrait également voir le jour dans les prochaines semaines. «La Ruche servira à différents promoteurs de projets, soit par le Fonds d’aide au milieu ou des entrepreneurs qui vont faire des prêts au Centre d’affaires en ligne ou le Centre Desjardins aux entreprises. Il y aura du référencement et un travail d’équipe entre La Ruche, les campagnes et Desjardins, avec ses prêts et ses subventions via le Fonds d’aide au milieu», a expliqué Nicolas Bouchard.

Les plus lus

COVID-19 : un restaurant McDonald's de Saint-Nicolas fermé par précaution

Le restaurant McDonald's situé au 1825, route des Rivières, à Saint-Nicolas, a fermé ses portes pendant quelques heures dans la nuit de mardi à mercredi en raison d'un possible cas d'infection au nouveau coronavirus parmi le personnel de l'établissement.

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

Une nouvelle adresse pour se sucrer le bec à Lévis

C’est le 9 juillet dernier que Monsieur bubble a ouvert ses portes au 5169-B, boulevard Guillaume-Couture à Lévis, au grand plaisir de plusieurs amateurs lévisiens de bubble thé, de café et de crème glacée molle.

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

4,2 M$ en ristournes à la Caisse Desjardins de Lévis

La Caisse Desjardins de Lévis a tenu sa première assemblée générale extraordinaire en mode virtuel, le 17 août dernier. Ainsi, les membres ont accepté le projet de partage et 4 290 572 $ seront retournés aux membres de la Caisse et à la collectivité.

Transit triple la grosseur des installations de son siège social

L’entreprise lévisienne Pièces d’auto Transit a démarré un chantier d’agrandissement de son siège social situé à Lévis en juin dernier. Ces travaux, qui représentent un investissement de 18 M$, devraient se conclure le 15 décembre prochain.

Le Bunker de la science se tourne vers le virtuel

Le Bunker de la science, qui offre des immersions scientifiques à ses clients et se spécialise dans la communication de la science, a choisi de se tourner vers des ateliers virtuels pour ses groupes scolaires en raison du contexte pandémique.

La Ruche s’installe en Chaudière-Appalaches

La plateforme de financement participatif La Ruche, propulsée par le Mouvement Desjardins, a inauguré sa présence dans la région de la Chaudière-Appalaches, le 9 septembre dernier. La Ruche s’est alliée à 41 entrepreneurs ambassadeurs de la région pour l’occasion.

Célébrations pour marquer la fin d’importants travaux

Le IGA Famille Buteau, situé au 1234, rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon, a agrandi la surface de son supermarché pour se transformer en IGA extra. Plus d’une vingtaine d’emplois ont été créés dans la municipalité. L’entreprise compte maintenant plus de 150 employés. La nouvelle épicerie revampée a été inaugurée à la mi-août.

Entrepôts Modulo : une nouvelle entreprise d’entreposage

La nouvelle entreprise d’entreposage Entrepôts Modulo située à Saint-Jean-Chrysostome a ouvert ses portes, le 8 septembre dernier. L’entreprise se spécialise dans la location d’espaces d’entreposage, de bureaux et de salles de réunion ainsi que dans les fournitures d’emballage.