Marie-Josée Morency et Keven Laverdière pressent notamment le gouvernement de rouvrir les restaurants après le 28 octobre. CRÉDIT : ARCHIVES

Comme le maire de Lévis l'a déclaré en lien avec certains secteurs de l'économie, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a demandé, le 16 octobre, au gouvernement de rouvrir les commerces fermés dans les zones rouges, mais en appliquant des règles strictes à suivre.

L'organisme lévisien a fait cette sortie au lendemain d'une déclaration de Gilles Lehouillier. Le maire de Lévis a alors partagé son souhait de voir le gouvernement autoriser la réouverture des restaurants après le 28 octobre, mais en mettant en place des mesures sanitaires ciblées.

En plus d'appuyer le maire, la CCL a souhaité que Québec n'envisage pas la fermeture d’autres secteurs de l'économie, «étant donné les conséquences très lourdes».

«Nous savons que la pandémie est toujours actuelle, mais il en va de la survie de nos restaurateurs et autres propriétaires de l’industrie des arts, du spectacle et du divertissement que le gouvernement change sa stratégie en ciblant directement les récalcitrants. Sans modification, c’est un pan de l’économie qui ne se relèvera pas de cette crise», a soutenu le président du conseil d’administration de la CCL, Keven Laverdière.

«Si ces commerces et organisations, qui n’étaient pas des lieux de transmission avant leur fermeture et qui respectaient entièrement les consignes, demeurent fermés, cela peut s’avérer néfaste à très court terme. Il s’agirait de simplement appliquer des sanctions sévères pour les contrevenants et de limiter le nombre de personnes regroupées autour d’une table ou dans un lieu fermé pour assurer un meilleur contrôle», a ajouté Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de l'organisme.

Du même souffle, la CCL a profité de l'occasion pour inviter une nouvelle fois les résidents de la région à acheter local, à acheter en ligne et à respecter les consignes de rassemblement émises par le gouvernement afin «de supporter la communauté et son économie».

Les plus lus

Le Benny&Co de Lévis ouvre ses portes

Benny&Co a ouvert son 63e restaurant à Lévis, aujourd'hui, dans les anciens locaux du restaurant PFK du quartier Lévis.

Une situation difficile pour les entrepreneurs

Depuis qu’une partie de la Chaudière-Appalaches est passée au palier d’alerte rouge, plusieurs mesures ont été mises en place, dont la fermeture de certains commerces et établissements de la région. Cette situation est de plus en plus difficile à vivre pour les entrepreneurs concernés.

Des producteurs avec le vent dans les voiles

Si l’année 2020 a été difficile pour plusieurs entrepreneurs de la région, les derniers mois ont été fort occupés pour les propriétaires de Camerises Saint-Philippe, Denis Carrier et Nancy Jacques. En plus de permettre de nouveau l’autocueillette du cousin du bleuet et la vente de produits transformés à partir de la camerise, l’entreprise de Saint-Anselme s’est aussi lancée dans la production d’al...

Une école de conduite 100 % électrique à Lévis

Toute la flotte de la première succursale lévisienne de Vachon École de conduite supérieure, qui vient d’ouvrir ses portes sur la rue Fortier, est électrique. Une première au Québec. Depuis trois ans, l’entreprise beauceronne a pris le virage pour remplacer les voitures à essence.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

Une santé mentale fragilisée chez les entrepreneurs

Depuis que Lévis est au palier d’alerte rouge, une deuxième vague de fermetures temporaires a été demandée par la Santé publique. Une situation qui inquiète particulièrement Marie-Josée Morency, vice-président exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL).

Une plateforme lévisienne est lancée pour favoriser l'achat local

C'est en compagnie de Sandra Fontaine, directrice générale du Journal de Lévis, et de Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officiellement lancé le site Web achetonslevis.ca, le 22 octobre dernier. Par cette plateforme, la Ville de Lévis, le Journal et la CCL veulent favoriser dav...

Lettre d'opinion - Les cinémas ne doivent pas servir de bouc émissaire

Monsieur le Premier Ministre, c’est avec stupeur et consternation que nous avons appris lundi que votre gouvernement a décidé de fermer les salles de spectacle, les musées et les cinémas pendant 28 jours dans les zones rouges. Cela signifie qu’environ cinq millions de Québécoises et de Québécois seront privés de ces lieux culturels, qui se sont pourtant avérés sécuritaires. cteur.

Une dernière année marquée par la COVID-19 à la CCL

C’est le 30 septembre que la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale annuelle (AGA), en mode hybride. La rencontre a permis aux dirigeants de l’organisme représentant les entreprises de la région de dresser le bilan de l’année 2019-2020, marquée par les impacts économiques de la crise sanitaire.