Édouard Joncas et son projet de crédit d’impôt afin d’éviter le gaspillage alimentaire ont été semi-finalistes au Sommet mondiale de la fiscalité TaxCoop2020. CRÉDIT : COURTOISIE

L’étudiant au baccalauréat en sciences comptables du campus lévisien de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Édouard Joncas, a participé à la sixième édition du Sommet mondial de la fiscalité TaxCoop2020, le 15 octobre dernier. L’étudiant du campus lévisien a été sélectionné parmi les semi-finalistes au concours Passez au vert ou passez votre tour avec son idée d’un nouveau crédit d’impôt afin d’enrayer le gaspillage alimentaire.

Édouard Joncas a reçu une invitation cet été à participer au concours Passez au vert ou passez votre tour par son professeur de l’UQAR. L’objectif du concours était de présenter, via la fiscalité, un projet qui pourrait avoir un impact environnemental positif sur la société.

C’est en regardant une émission de télévision où le déchétarisme était présenté qu’il a trouvé son idée. Le déchétarisme est cette façon de vivre où les individus qui le pratiquent cherchent de la nourriture comestible dans les poubelles afin de se nourrir et éviter le gaspillage alimentaire.

«Je trouvais ça vraiment particulier qu’on puisse trouver autant de bonne nourriture comestible dans les poubelles et ça m’a amené plusieurs réflexions. C’est de là que mon idée pour ce crédit d’impôt est venue», explique-t-il.

Ainsi, le crédit d’impôt qu’il a imaginé permettrait aux particuliers et aux sociétés de rapporter la nourriture comestible dont ils doivent se départir à une banque alimentaire contre un crédit d’impôt de 75 % de la valeur du prix payé de la denrée, un peu de la même manière que le crédit d’impôt pour un don.

Un plafond maximal annuel de 3 000 $ serait fixé pour les particuliers et un de 15 000 $ pour les sociétés. «C’est un problème mondial, on jette 11,2 millions de tonnes de nourriture comestible chaque année juste au Canada. Ça pourrait nourrir tous les Canadiens gratuitement pendant cinq mois. C’est un enjeu important même si on n’en entend pas parler», déplore l’étudiant à la troisième année de son baccalauréat.

Validation du projet

Pour Édouard Joncas, ce projet ne restera pas au stade d’idée, il a bien l’intention d’interpeller l’équipe de François Legault dans les prochaines semaines afin de voir si son projet est viable et intéressant dans un futur rapproché.

Lui qui a été sélectionné parmi les cinq meilleurs projets fiscaux étudiants au monde croit en ce qu’il a imaginé. «Mon projet a été retenu parmi les cinq meilleurs au monde, c’est comme les Jeux olympiques de la fiscalité. Ça donne beaucoup de validité à mon idée», expose-t-il.

Selon l’étudiant l’UQAR, les impacts d’un tel crédit permettraient non seulement des avantages financiers et pour les banques alimentaires, mais également pour l’environnement. «Si on jette 11,2 millions de tonnes de nourriture comestible au Canada, ce chiffre doit être immense à l’échelle mondiale. Autant de déchets, ça pollue énormément juste au niveau des gaz à effet de serre, par exemple», mentionne Édouard Joncas. Il souligne aussi qu’une diminution de la quantité de déchets pourrait même engendrer une réduction de la taxe municipale.

Si la popularité d’un tel crédit se confirmait, l’étudiant envisagerait même de retirer les subventions aux banques alimentaires qui n’auraient plus besoin de ces argents en raison de l’augmentation des dons de denrées. Ces subventions pourraient être redirigées vers d’autres organismes qui viennent en aide aux familles dans le besoin.

Les plus lus

Un magasin Princess Auto à Lévis

La chaîne canadienne Princess Auto, spécialisée dans les articles agricoles, industriels, de garage, hydrauliques et excédentaires, ouvrira un magasin à Lévis, au début de l’année prochaine.

Une solution lévisienne pour accessoiriser sa piscine

La designer industriel lévisienne, Pénélope Rouillard Bazinet, a lancé son entreprise d’accessoires de piscine, Polo – Accessoires pour piscine, au début du mois de juin dernier. Ainsi, les propriétaires de piscines peuvent se procurer ses produits qui empêchent les débris naturels qui tombent dans la piscine de boucher l’écumoire.

Un nouvel établissement de restauration à Saint-Romuald

Le Théophile, nouveau restaurant mélangeant cuisines d’inspiration californienne et italienne, a ouvert ses portes il y a quelques semaines à Saint-Romuald. Les clients peuvent se retrouver pour manger sur la terrasse ou à l’intérieur dans cette maison de 1857 réaménagés par les restaurateurs qui planchent sur ce projet depuis un an.

Une Baraque à bières à Lévis

La Baraque à bières de Lévis a ouvert ses portes aux clients le 23 juin dernier, au 70, avenue Bégin dans le Vieux-Lévis.

Les familles Carrier et Capwood s’unissent

Via sa page Facebook, le Marché Carrier annonçait le 9 juillet qu’une deuxième succursale de l’entreprise ouvrirait ses portes du côté de Québec d’ici septembre prochain. Ainsi, le Marché Carrier s’est associé avec le groupe Capwood, une société d’investissements et de gestion d’actifs immobiliers québécoise, pour élaborer ce projet qui pourrait résulter à la création de plusieurs marchés Carrier ...

Le Café Bistro Van Houtte Lévis ferme ses portes

En raison de la faillite de Gestion Caféco, l’entreprise qui opérait cet établissement, le Café Bistro Van Houtte Lévis, situé dans le centre-ville de Lévis, a fermé ses portes à la fin du mois de juin.

Une formation professionnelle de plus en plus recherchée

En mars dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, annonçaient l’objectif des gouvernements fédéral et provincial de brancher la quasi-totalité du Québec à l’Internet haute vitesse, c’est-à-dire 150 000 foyers d’ici septembre 2022. Ainsi, la demande de main-d’œuvre est grande dans le domaine des télécommunications et le Centre de for...

Un complexe de condos locatifs verra le jour à Saint-Nicolas

En 2022, 72 condos locatifs verront le jour aux abords du fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Saint-Nicolas. Le promoteur derrière Roc-Pointe sur le fleuve était fier de donner le coup d’envoi du projet de 24 millions $, le 12 juillet, accompagné d’élus municipaux.

QScale : un immense projet de traitement informatique de 867 M$ à Lévis

Le président de QScale, Martin Bouchard, accompagné du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Éric Girard, de la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, du ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Chaudière-Appalaches ainsi que ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, du député de...

Un jeune entrepreneur «capable de suivre»

À 19 ans, Jacob Leclerc fait déjà partie du monde des affaires depuis maintenant près d’un an. Représentant aux ventes pour une compagnie d’outillage à temps plein, étudiant en administration des affaires et employeur en gestion immobilière à temps partiel, rien n’arrête ce jeune entrepreneur de réaliser ses rêves.