Originaire de Lévis, Sophie Brochu est la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec depuis le 2 avril dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

Dans le cadre des Grandes conférences Bell de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec, Sophie Brochu, a livré une conférence virtuelle franche et terre-à-terre aux entrepreneurs lévisiens, le 4 octobre dernier. Cette dernière a abordé les thèmes de la situation pandémique actuelle et de la transition énergétique.

Sophie Brochu est entrée en poste à la tête de la société d’État québécoise, le 2 avril dernier. Femme d’affaires originaire de Lévis qui cumule une trentaine d’années dans le domaine énergétique, elle a accepté ce poste au beau milieu d’une pandémie mondiale, une offre qu’elle avait refusée il y a cinq ans puisqu’elle travaillait sur la mise en place du plan stratégique d’Énergir.

«Je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas offrir mes connaissances et contribuer au meilleur de mes capacités dans un domaine que je connaissais», a partagé Mme Brochu, qui souhaitait s’offrir deux années sabbatiques à partir de décembre 2019 afin de se ressourcer, mais qui n’a pas pu refuser l’offre d’Hydro-Québec. 

Inévitablement, la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec a abordé la nouvelle réalité avec laquelle les entrepreneurs ainsi que la planète entière doivent vivre quotidiennement. «Nous ne sommes pas dans une crise, une crise, ça a un début et une fin. Je pense plutôt que nous sommes dans une nouvelle dimension ou normalité, mais on est dans une dimension autre. Ce qui nous déroute, c’est que nous avions des plans de gestion de crise, mais comme on est dans quelque chose qui dure, ce dont on a besoin maintenant ce sont des plans de résilience», a exposé Sophie Brochu. 

Cette dernière a invité les entrepreneurs à se questionner et à revoir leurs façons de faire dans ce contexte particulier qui risque de perdurer. «Je nous interpelle comme gestionnaire parce que ce qu’on cherche à faire souvent c’est de maximiser la profitabilité, mais à tout vouloir maximiser la profitabilité, on regarde beaucoup le court terme et le court terme nous rend aveugles sur les risques de ce qui peut venir.»

La Lévisienne d’origine a partagé le souhait de travailler ensemble et de façon plus humaine dans la chaîne d’approvisionnement des entrepreneurs en donnant la chance à un fournisseur, par exemple, qui pourrait se trouver dans une situation plus précaire que l’entreprise qui fait affaire avec lui.

Une transition énergétique adaptée

Pour Sophie Brochu, un autre défi important attend les entrepreneurs, celui de la transition énergétique qui doit se faire dans les prochaines années afin de réduire les impacts négatifs de l’humain sur l’environnement. Par contre, elle soutient que cette transition ne doit pas être drastique. «On a la responsabilité de réduire nos gaz à effet de serre, mais on a la responsabilité aussi de le faire au moindre coût possible, a-t-elle mentionné. Il ne faut pas démoniser les formes d’énergie, il faut faire en sorte qu’on ait une transition qui soit douce et il faut travailler de manière intelligente et complémentaire.»

Cette transition devra se faire dans plusieurs sphères de la société et chacun aura son rôle à jouer, croit la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec. «On parle beaucoup de mobilité électrique, ce qu’il faut c’est de la mobilité durable. Avoir un service de transport en commun qui fonctionne, à Montréal c’est de l’électrifier, parfait, mais dans bien des coins du monde, le simple fait de ne pas avoir de transport en commun qui soit efficace, même s’il fonctionne à l’essence ou au diésel, fait en sorte que ce sera difficile de parler de mobilité durable», a-t-elle exposé à titre d’exemple.

Les plus lus

Nouveaux propriétaires pour Lévis Ford

Par voie de communiqué, le Groupe Ouellet a annoncé que quatre de ses associés sont officiellement devenus les propriétaires de Lévis Ford, le 1er janvier dernier. Raymond Ouellet, Pascal Ouellet, Olivier Fleury-Bellavance et Sébastien Proulx dirigeront désormais les destinées de la concession automobile fondée en 1983 et comptant une cinquantaine d’employés.

Deux garages de la région récompensés par NAPA

Dans le cadre de l’événement virtuel Une soirée pour vous dire merci… c’est vrai organisé par NAPA région du Québec, les garages Pièces d’auto Alain Côté de Bernières et Mécanique auto D.R. de Saint-Étienne-de-Lauzon ont remporté la médaille d’or dans leur catégorie respective, le 17 décembre dernier.

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Une boutique vendra des produits issus du chanvre à Lévis

Déjà propriétaire d’une concession de la chaîne à Saint-Georges, Éric Poulin a obtenu une nouvelle concession de la Maison d’Herbes café-boutique à Lévis. Le commerce qui vendra des produits à base de chanvre ouvrira en février, dans un des locaux du 95, route du Président-Kennedy.

L’APCHQ anticipe une prochaine année particulière

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, le 9 décembre, ses prévisions économiques pour 2020-2021. Après une dernière année «étonnante» où travaux de rénovation et achat d’une propriété plus grande ont été au menu de plusieurs ménages, l’organisation prévoit un recul des nouvelles constructions, mais un fort rebond de la rénovation en 202...

Le Maxi de Lévis célèbre ses 25 ans

Le magasin Maxi de Lévis célèbre cette année son 25e anniversaire. L’épicerie située dans le centre-ville de Lévis a été inaugurée le 13 décembre 1995.

Une bande pour protéger les paniers et lutter contre la COVID

L’entrepreneur de Saint-Étienne-de-Lauzon et président de Protection DB, Marc Dion, a créé une bande protectrice qui se met sur la poignée d’un panier d’épicerie ou d’un chariot afin de protéger les mains de tout contact avec une surface contaminée.

2021 sous le signe des opportunités et de la relance

L’année 2020 a été éprouvante pour la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et ses membres. Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la CCL, souhaite que 2021 soit remplie d’opportunités et que la relance économique se fasse en grand pour les entreprises de la région et pour l’organisation lévisienne.

Fuite de données chez Promutuel Assurance : l'entreprise fait le point

Dans la foulée de l'incident de sécurité dont elle a été victime et forte d'une analyse préliminaire menée par ses experts, Promutuel Assurance a fait le point, le 15 janvier dernier, concernant les données de ses membres-assurés et celles de ses employés, actuels et passés, et retraités.