Depuis plusieurs mois, Johanne Carrier et Claude Dubé, quatrièmes propriétaires du bar, planchent sur les rénovations de La Barricade.� CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Depuis la mi-mars, les propriétaires de La Barricade, Johanne Carrier et Claude Dubé, ont profité des fermetures imposées par Québec en raison de la pandémie afin de réaliser des travaux majeurs. Grâce au chantier, le couple veut redonner une beauté à l’établissement licencié bien connu du Vieux-Lévis, à l’aube des célébrations de son cinquantième anniversaire en 2022.

«Lorsque le gouvernement a imposé la fermeture des bars à la mi-mars, on voulait profiter de l’occasion pour repeinturer les murs. Toutefois, en commençant à démancher des affaires et ne sachant pas combien de temps la fermeture allait durer, on a décidé d’aller de l’avant avec un projet d’ensemble. On avait déjà donné un contrat à un architecte à la fin de 2019 en vue de refaire l’arrière du bâtiment. Ça faisait des années que nous voulions rénover La Barricade, mais vu le succès, on ne voulait pas fermer le bar pendant plusieurs mois afin de réaliser les travaux. La pandémie nous a donné cette occasion», expliquent Johanne Carrier et Claude Dubé, propriétaires de l’institution lévisienne depuis 21 ans.

Fort de son expertise dans le domaine de la construction à titre d’entrepreneur général, Claude Dubé, avec l’aide de sa conjointe, a donc décidé d’enlever tous les murs et les planchers pour avoir accès aux murs de pierre et de bois ainsi qu’à la structure de bois et au plancher de béton de l’édifice de deux étages et demi.

Une opération nécessaire afin de réaliser les nombreux travaux devant être faits pour que l’édifice soit conforme aux règles de la Régie du bâtiment du Québec. La première partie du bâtiment de style victorien a été construit en 1846, avant qu’une autre partie soit ajoutée vers 1852.

Depuis le début des travaux, Claude Dubé et sa conjointe, avec l’aide de travailleurs spécialisés lorsque nécessaire, ont notamment dû installer une poutre d’acier centrale pour s’assurer de la solidité de la structure. Au cours des prochains mois, les propriétaires de La Barricade travailleront dans la partie arrière au niveau du rez-de-chaussée. Avec la démolition de cette section et des travaux de creusage, Johanne Carrier et Claude Dubé pourront ainsi agrandir leur établissement.

Bonifier l’expérience sans changer l’âme de l’établissement

 Pour arriver à cette fin, les travaux permettront également de réaménager l’étage et demi situé au-dessus du rez-de-chaussée, qui accueillait jusqu’en mars l’établissement licencié. À la fin des travaux, cette partie, qui a accueilli pendant plusieurs années un logement, sera constituée d’une mezzanine où les clients pourront boire leur consommation, des toilettes, d’un bureau pour Mme Carrier, de la réserve de l’établissement et de l’accès à un escalier d’urgence et à un autre escalier permettant d’accéder au rez-de-chaussée.

Quant à cette partie, la rénovation et les travaux dans la partie arrière permettront d’installer un plancher chauffant au glycol, d’ériger une toilette adaptée et de déplacer le comptoir du côté gauche au côté droit de cet étage. Puisque cet espace occupera davantage de place, davantage de lignes de bières pourraient être disponibles afin de bonifier l’offre de bières.

En déménageant le comptoir, une scène permanente pourra être installée à la gauche du rez-de-chaussée. Un outil qui pourra être encore utilisé pour les différents spectacles offerts aux clients. Toujours au niveau ludique, une salle de jeux sera ajoutée dans la section arrière. Avec cet agrandissement, la capacité de l’établissement passera d’un peu plus de 70 places à plus de de 150 places. Toutefois, cette bonification des installations de La Barricade ne changera pas l’âme du bar, selon ses propriétaires.

«On veut diversifier notre clientèle. Par exemple, lors des soirées d’improvisation, les personnes qui veulent jouer au baby foot pourront demeurer dans le bar sans se faire déranger. Par contre, ce qui est important pour nous malgré les changements, c’est de ne pas perdre le cachet ni l’ambiance de La Barricade. On veut simplement redonner une beauté à une dame», illustre Claude Dubé, sur les motivations derrière les travaux.

Les plus lus

Nouveaux propriétaires pour Lévis Ford

Par voie de communiqué, le Groupe Ouellet a annoncé que quatre de ses associés sont officiellement devenus les propriétaires de Lévis Ford, le 1er janvier dernier. Raymond Ouellet, Pascal Ouellet, Olivier Fleury-Bellavance et Sébastien Proulx dirigeront désormais les destinées de la concession automobile fondée en 1983 et comptant une cinquantaine d’employés.

Deux garages de la région récompensés par NAPA

Dans le cadre de l’événement virtuel Une soirée pour vous dire merci… c’est vrai organisé par NAPA région du Québec, les garages Pièces d’auto Alain Côté de Bernières et Mécanique auto D.R. de Saint-Étienne-de-Lauzon ont remporté la médaille d’or dans leur catégorie respective, le 17 décembre dernier.

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Une boutique vendra des produits issus du chanvre à Lévis

Déjà propriétaire d’une concession de la chaîne à Saint-Georges, Éric Poulin a obtenu une nouvelle concession de la Maison d’Herbes café-boutique à Lévis. Le commerce qui vendra des produits à base de chanvre ouvrira en février, dans un des locaux du 95, route du Président-Kennedy.

L’APCHQ anticipe une prochaine année particulière

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, le 9 décembre, ses prévisions économiques pour 2020-2021. Après une dernière année «étonnante» où travaux de rénovation et achat d’une propriété plus grande ont été au menu de plusieurs ménages, l’organisation prévoit un recul des nouvelles constructions, mais un fort rebond de la rénovation en 202...

Le Maxi de Lévis célèbre ses 25 ans

Le magasin Maxi de Lévis célèbre cette année son 25e anniversaire. L’épicerie située dans le centre-ville de Lévis a été inaugurée le 13 décembre 1995.

Une bande pour protéger les paniers et lutter contre la COVID

L’entrepreneur de Saint-Étienne-de-Lauzon et président de Protection DB, Marc Dion, a créé une bande protectrice qui se met sur la poignée d’un panier d’épicerie ou d’un chariot afin de protéger les mains de tout contact avec une surface contaminée.

2021 sous le signe des opportunités et de la relance

L’année 2020 a été éprouvante pour la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et ses membres. Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la CCL, souhaite que 2021 soit remplie d’opportunités et que la relance économique se fasse en grand pour les entreprises de la région et pour l’organisation lévisienne.

Fuite de données chez Promutuel Assurance : l'entreprise fait le point

Dans la foulée de l'incident de sécurité dont elle a été victime et forte d'une analyse préliminaire menée par ses experts, Promutuel Assurance a fait le point, le 15 janvier dernier, concernant les données de ses membres-assurés et celles de ses employés, actuels et passés, et retraités.