CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Bien que le troisième lien n’ait pas été abordé dans ce budget provincial, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est réjoui du maintien et de la bonification au budget du nouveau bloc opératoire et de l’unité d’endoscopie de l’Hôtel-Dieu de Lévis. Également, il est satisfait de voir les projets de l’aménagement de la route 116 en boulevard urbain, de l’élargissement de l’autoroute 20 entre la tête des ponts et la route du Président-Kennedy, des voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture ainsi que de la réfection du tablier du pont de Québec, passer au stade de la planification.

En ce qui concerne le tunnel Québec-Lévis, le premier citoyen ne s’inquiète pas du sort de ce dernier et croit qu’une annonce est imminente, lui qui rencontra le ministre des Transports, François Bonnardel, et le premier ministre du Québec, François Legault, d’ici le 31 mars prochain. «Ça m’apparaît un peu normal […] je pense que le gouvernement a maintenu le tunnel en planification parce qu’il souhaite en faire l’annonce», a-t-il prédit.

De son côté, Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), croit qu’une annonce concernant ce lien favoriserait la reprise économique rapide de la région.

En aide aux entreprises

La CCL a salué les différents investissements pour le secteur économique dont un taux d’imposition favorable pour les PME, les sommes supplémentaires pour la productivité, le maintien des programmes d’aides pour les entreprises impactées par la pandémie ainsi que le soutien offert aux secteurs du tourisme et de la culture. Concernant les sommes prévues à la qualification et la formation de la main-d’œuvre, Marie-Josée Morency les accueille favorablement, mais souligne que 148 000 postes sont toujours à pourvoir au Québec. «C’est un pas dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup de travail à faire», a-t-elle constaté.

De plus, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) a accueilli le nouveau budget provincial avec «ouverture», lui qui souhaite répondre aux différents enjeux soulevés par le gouvernement. «Aujourd'hui, les acteurs de la coopération et de la mutualité disent au gouvernement : vous faites des constats et avez la volonté de les régler ; nous avons des solutions et sommes prêts à coopérer à la relance. Vous devez commencer à considérer sérieusement l'approche coopérative et mutualiste pour relever certains défis collectifs», a souligné Michel Gauthier, président du conseil d'administration du CQCM, par voie de communiqué.

La directrice générale et vice-présidente exécutive de la CCL s’est aussi réjouie de la prévision du ministre des Finances, Eric Girard, qui mentionne un retour à la normale de l’économie à la fin 2021, mais cette dernière aimerait connaître les intentions du gouvernement pour la redresser. «Pour espérer une reprise réussie, il faut un plan clair, progressif et durable […] Les entrepreneurs ne comprennent pas quand on pourra rouvrir l’économie. Ça serait intéressant d’avoir un plan auquel nos entreprises pourraient s’accrocher», a-t-elle exposé.

Services aux citoyens

Quant aux annonces concernant les investissements pour les logements sociaux, Alain Marcoux, président de l’AGRTQ et directeur général de la GRT Nouvel habitat, a qualifié ces sommes d’«un timide pas dans la bonne direction». «Malgré tout, il demeure un important décalage entre ces annonces et les besoins ressentis sur le terrain. On le sait, le Québec traverse une crise du logement sans précédent. Les besoins sont grandissants et les investissements au compte-goutte inclus dans ce budget sont insuffisants», a-t-il ajouté.

Également pour Gilles Lehouillier, il confirme être «resté sur son appétit» concernant la situation des logements sociaux ainsi que l’amélioration des équipements sportifs. Ce dernier prévoit qu’à la fin de la pandémie, une demande accrue pour l’accès à des équipements sportifs se fera sentir et que le gouvernement devrait prévoir des bonifications en ce sens.

Les plus lus

Une succursale Bols et Poké à Lévis

La chaîne de restaurants Bols et Poké qui offre une formule fast-food santé avec ses pokés, pokerittos, smoothies et bols à base d’ingrédients frais, ouvrira les portes de sa première succursale lévisienne en mai prochain.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...