CRÉDIT : COURTOISIE

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le passé, mais également une projection vers le futur de l’institution.

C’est à la suite d’une proposition de Desjardins que Les Éditions La Presse, dont Pierre Cayouette est le directeur de l’édition, ont décidé de créer un ouvrage sur la coopérative financière, à l’occasion de son 120e anniversaire de fondation. Une visite l’an dernier à la Maison Alphonse-Desjardins et dans le Vieux-Lévis, où la première caisse du Mouvement Desjardins (Caisse de Lévis) a été fondée en 1900, ont finalement convaincu M. Cayouette de se lancer dans cette nouvelle aventure littéraire.

Rapidement, l’auteur a décidé de suivre une ligne directrice spécifique afin d’offrir un livre unique, l’histoire du Mouvement Desjardins et de l’un de ses fondateurs, Alphonse Desjardins ayant déjà été le sujet de nombreux livres ou de documentaires.

«Pour se distinguer de tout ce qui avait été fait sur Desjardins, il était important pour moi de parler de son histoire, sans tomber dans le passéisme. Je voulais que mon ouvrage sur les 120 ans de Desjardins se tourne aussi vers le futur puisque cette institution a souvent fait preuve d’innovation au cours de son histoire. On n’a uniquement qu’à penser à la fondation même du Mouvement. En 1900, ça n’existait pas au Québec une coopérative financière», illustre M. Cayouette.

Un livre imagé

Désirant créer un ouvrage pouvant être rapidement consulté lors de courtes lectures, Pierre Cayouette a conçu, avec l’aide de son équipe, un livre misant sur beaucoup de photos. Au total, plus de 300 photos tirées de toutes les époques qu’a traversées l’institution se retrouvent à l’intérieur de Desjardins : ensemble depuis 120 ans.

L’ouvrage est divisé en six chapitres présentant le travail d’Alphonse Desjardins, l’impact de la coopérative chez les Québécois et pour l’économie, les innovations développées par le Mouvement, l’éducation financière et la présence de l’institution ailleurs au Canada et dans le monde.

L’ouvrage est également émaillé de plus d’une vingtaine de textes issus d’entrevues réalisées avec des personnalités liées de près ou de loin au Mouvement Desjardins. Pierre Cayouette a alors pu découvrir l’importance qu’a eue la coopérative financière dans la vie de ces dernières.

En plus de Guy Cormier, le président et chef de la direction actuel du Mouvement Desjardins, l’auteur a notamment pu discuter de l’impact de Desjardins avec Monique F. Leroux, la prédécesseure de Guy Cormier, Marie-Josée Taillefer, qui a été en vedette lors de la campagne Pop-sac-a-vie-sau-sec-fi-co-pin de Desjardins, Geoff Molson, le président du Groupe CH, et Nicolas Duvernois, l’homme d’affaires québécois évoluant dans le domaine des spiritueux.

«On a tous un lien de proximité avec Desjardins puisque le Mouvement est l’une des rares institutions québécoises qui sont présentes partout sur le territoire. Mais on oublie à quel point cette coopérative a une place importante dans notre société. À l’issue de son exercice financier 2020, Desjardins a quand même présenté des excédents avant ristournes aux membres de 2,4 G$. En travaillant sur Desjardins : ensemble depuis 120 ans, j’ai pu constater l’ampleur qu’a le Mouvement (dans notre économie et notre quotidien) et comment cette institution permet de créer des ponts», partage Pierre Cayouette.

Ces découvertes alimentent d’ailleurs l’imagination de l’auteur de Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Si aucun projet concret n’est encore sur la table et si l’occasion se présente, Pierre Cayouette aimerait continuer de «creuser» sur l’histoire d’Alphonse et Dorimène Desjardins et les personnes qui ont gravité autour de ces fondateurs de la coopérative financière.

Les plus lus

Une succursale Bols et Poké à Lévis

La chaîne de restaurants Bols et Poké qui offre une formule fast-food santé avec ses pokés, pokerittos, smoothies et bols à base d’ingrédients frais, ouvrira les portes de sa première succursale lévisienne en mai prochain.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...