François Pelletier, Caroline Napert, Dominic Napert et Eva Bastien ont fondé Roger Bontemps. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis plus de trois ans, quatre Lévisiens, Dominic Napert, sa conjointe Eva Bastien, sa sœur Caroline et son beau-frère François Pelletier, vivent leur rêve par l’entremise de leur entreprise Roger Bontemps. En plus d’avoir pu démarrer leur projet entrepreneurial, le groupe vend littéralement du bonheur puisque Roger Bontemps se spécialise dans la production d’un jeu méconnu, mais de plus en plus populaire : le Mölkky.

L’aventure de Roger Bontemps s’est amorcée après une simple journée entre amis à l’extérieur. C’est à ce moment que Dominic Napert a découvert le Mölkky, plus communément appelé jeu de quilles finlandaises au Québec, grâce à un ami qui possédait ce jeu.

Rappelons que le principe du Mölkky est de faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un lanceur du même nom que le jeu. Les quilles sont marquées de 1 à 12. La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie. Au début d’une partie, elles sont placées à trois ou quatre mètres des joueurs. Lorsqu’une quille a été abattue, on la relève juste là où elle se trouve, sans la soulever. C’est ainsi qu’au cours de la partie, les quilles s’éparpillent et s’éloignent.

Le résident de Saint-Rédempteur a été conquis par le concept de ce passe-temps idéal lors d’activités entre amis ou avec des membres de sa famille. Il a alors convaincu sa conjointe, sa sœur et son beau-frère de concrétiser leur désir de se lancer en affaires en créant une entreprise qui allait produire ce jeu.

Pour illustrer tout le plaisir que peut procurer ce jeu, l’image liée au qualificatif Roger Bontemps, qui désigne un bon vivant, un compagnon peu enclin aux conflits, une personne joviale qui ne cherche qu’à avoir du plaisir sans se casser la tête, a été choisie comme marque pour l’entreprise. D’ailleurs, l’entreprise produit des «12 à Roger» plutôt que des jeux de Mölkky afin de se coller à son image de marque.

«C’est un jeu très intéressant qui fait changement de nos traditionnels jeux lors de nos réunions de famille ou entre amis, comme les washers ou les fers. Le jeu de quilles finlandaises peut amener une compétition bon enfant tout en étant accessible à tout le monde. C’est un jeu qui n’est pas très compliqué et qui est très rassembleur», explique Dominic Napert.

Le vent dans les voiles

 Si à ses débuts Roger Bontemps a permis de créer des 12 à Roger pour les amis de ses propriétaires, les activités de l’entreprise lévisienne ont ensuite pris de l’ampleur. Les quatre propriétaires de Roger Bontemps ont donc dû mettre en place un processus de production bien serré puisqu’ils ne peuvent encore gagner leur vie grâce aux activités de leur entreprise.

En effet, ce sont les quatre Lévisiens qui coupent le bois franc, le sablent ainsi qu’emballent et distribuent les jeux. Selon Dominic Napert, ce souci de la qualité du produit a permis à Roger Bontemps de se distinguer et d’occuper la place qu’elle détient désormais.

Son jeu de quilles finlandaises est disponible dans près d’une vingtaine de magasins au Québec. Avec la popularité grandissante du camping et des chalets en raison de la pandémie, les ventes de l’entreprise lévisienne ont explosé en 2020. L’an dernier, Roger Bontemps a doublé son chiffre d’affaires.

Devant ses succès, Roger Bontemps a franchi une autre étape en avril alors que l’entreprise a déménagé ses pénates dans un espace plus grand à Saint-Rédempteur. De plus, l’entreprise a fait l’acquisition d’une machine au laser pour graver elle-même ses quilles et aussi offrir ce service à ses clients pour d’autres produits.

Grâce à ces changements, Roger Bontemps peut répondre à la demande grandissante pour ses produits ainsi que développer un volet corporatif. Avec sa machine au laser, l’entreprise peut concevoir et notamment personnaliser des ensembles de Mölkky avec les logos d’entreprise.

Les plus lus

Une succursale de Pizza Salvatoré à Saint-Jean-Chrysostome

Pizza Salvatoré a annoncé, le 30 septembre, qu’elle ouvrira bientôt une succursale à Saint-Jean-Chrysostome.

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

En raison du congé férié de l'Action de grâce, l'horaire de certains commerces ou de services dans la région sera chamboulé lundi.

Logisco construit un complexe immobilier dans Saint-David

Le groupe immobilier Logisco a annoncé, le 28 septembre, qu’il a récemment amorcé la construction d’un complexe immobilier dans le secteur Saint-David, Onyx. Par Érick Deschênes

Un projet immobilier vert inauguré à Lauzon

C’est en présence de plusieurs dignitaires, dont le maire sortant de Lévis, Gilles Lehouillier, que MGE Groupe Immobilier a officiellement inauguré, le 6 octobre, les deux premières phases de Terra condos locatifs et jardins urbains. À terme, ce projet immobilier évalué entre 70 et 75 M$ permettra la création de quelque 300 logements des deux côtés de la route Monseigneur-Bourget, à Lauzon.

Mr.Puffs s’installe à Lévis

Le 23 septembre dernier, une succursale de Mr.Puffs a ouvert ses portes au 50, route du Président-Kennedy.

Fin du conflit de travail à la Coopérative funéraire des Deux Rives

Les 110 employés de la Coopérative funéraire des Deux Rives ont entériné, le 4 octobre en soirée, une entente de principe survenue à la suite du long conflit de travail avec la coopérative ayant culminé par un lock-out, décrété le 27 août.

Les Pléiades – Prix d’excellence célèbrent leurs 20 ans en grand

Pour ses 20 ans, Les Pléiades – Prix d’excellence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) étaient de retour en présentiel au Centre de congrès et d’expositions de Lévis devant une salle remplie d’entrepreneurs d’ici. C’est le 15 octobre dernier que les succès d’entreprises provenant de divers milieux socio-économiques de Lévis et de Chaudière-Appalaches ont été soulignés.

CASA devient ÉduCASA cet automne

L’organisation de soutien à domicile créée en juin 2020 par Nadia Tremblay, une éducatrice spécialisée, ajoute de nouveaux services à son offre. Travaillant principalement avec les aînés et les enfants, ÉduCASA offrira maintenant de la stimulation du langage et psychomotrice ainsi que de la zoothérapie dans les secteurs de Québec et Lévis.

Anne Carrier récompensée pour mérite exceptionnel

L’architecte lévisienne Anne Carrier a reçu des mains de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec, la Médaille du lieutenant-gouverneur pour mérite exceptionnel, à L’Anglicane le 14 septembre dernier.

Fin de la grève chez Colabor

Par voie de communiqué, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a annoncé samedi que les membres du syndicat représentant les travailleurs de Colabor ont approuvé l'entente de principe survenue avec le distributeur alimentaire de Saint-Nicolas. L'accord ratifié par 99 % des travailleurs qui ont voté permet donc de mettre fin à la grève de...