Marie-Josée Morency et la CCL plancheront sur plusieurs dossiers économiques au cours des prochains mois. CRÉDIT : ARCHIVES

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année que la CCL célébrera son 150e anniversaire.

À lire aussi : Main-d'œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire ainsi qu'Une année à défendre son district et sa vision

«L’instabilité va limiter les investissements de certains entrepreneurs, mais le ralentissement anticipé des activités économiques va en inciter d’autres à investir, notamment pour s’automatiser davantage. Pour le milieu de la restauration et de l’hôtellerie, la diversification devra se poursuivre. Mais comme lors des derniers mois, on espère que les gouvernements supporteront nos entrepreneurs. De notre côté, nous poursuivrons notre travail pour aider nos membres», a d’emblée lancé Mme Morency, lors d’une entrevue avec le Journal le 20 décembre.

À l’exception de cette nouvelle situation exceptionnelle provoquée par la pandémie de COVID-19, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL cite d’entrée de jeu la pénurie de main-d'œuvre comme la principale préoccupation de son organisation. Elle espère que les représentations des différentes organisations représentant les entreprises du Québec inciteront les gouvernements fédéral et provincial à adopter les mesures qu’elles demandent pour s’attaquer à ce problème qui perdure.

«Si les gouvernements doivent appuyer les entreprises dans leur virage vers l’automatisation de leurs activités, il faut aussi qu’ils enlèvent les pressions administratives sur les immigrants. L’immigration est l’une des plus importantes solutions pour atténuer la pénurie de main-d’oeuvre. Également, il faudrait que les pénalités pour les travailleurs expérimentés soient enlevées. On arrêterait ainsi de se priver d’un bassin de travailleurs intéressant», a expliqué Marie-Josée Morency.

Mobilité, achat local et anniversaire

Du même souffle, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL indique que son organisation poursuivra ses efforts pour favoriser l’achat local.

Toujours au niveau local, Marie-Josée Morency entend profiter du contexte électoral, alors que les Québécois seront appelés aux urnes cet automne pour choisir leurs représentants à l’Assemblée nationale, pour que le dossier du troisième lien demeure dans la ligne de mire du gouvernement provincial et que les travaux s’amorcent dans un horizon à moyen terme.

2022 marquera aussi l’atteinte d’un important cap pour la CCL alors que l’organisme lévisien célébrera ses 150 ans. Pour souligner l’événement, l’organisation proposera diverses activités au cours des prochains mois.

«Comme la CCL est là pour les entrepreneurs de la région depuis 1872, on vise un legs à la communauté pour laisser une empreinte des entrepreneurs. Également, nos événements phares seront teintés de cet anniversaire. On soulignera également nos 150 ans avec des capsules historiques ainsi que l’apport de membres très importants depuis plusieurs années, comme la Ville de Lévis ou Desjardins, qui est notamment membre de la CCL depuis 120 ans. La prochaine année nous permettra aussi de penser à l’avenir puisqu’on veut encore être là pour les 150 prochaines années», a illustré Mme Morency.

D’ailleurs, la CCL poursuivra ses discussions pour faire croître ses activités. Il y a quelques semaines, La Voix du Sud a notamment dévoilé que la CCL avait approché la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins dans ce but.

«À l’échelle de la province, il y a une tendance pour les chambres de commerce de se réunir afin de disposer d’une plus grande force de frappe. Dans cette logique, nous avons amorcé des démarches en ce sens, mais pour le moment, la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins veut prendre le temps d’y réfléchir. Mais je crois que ce serait une belle opportunité puisque nous partageons plusieurs enjeux», a conclu Marie-Josée Morency.

Les plus lus

La microbrasserie L’Ironie du 13 inaugure ses installations

La microbrasserie lévisienne, L’Ironie du 13, a inauguré ses locaux, le 14 juillet dernier, et est prête à recevoir sa clientèle dans ses installations en plein cœur du parc industriel de Saint-Romuald. Les cinq copropriétaires ont obtenu leur permis de brasseur le 17 juin dernier et déjà sept bières brassées entièrement à Lévis figurent au menu.

Un nouveau projet immobilier voit le jour à Saint-Romuald

Les entreprises derrière Humā II ont officiellement lancé ce nouveau projet immobilier dans le quartier Saint-Romuald, le 19 juillet dernier.

Go Rampe propose une solution en accessibilité aux loisirs

L’entreprise lévisienne spécialisée dans la fabrication de rampes d’accès et ayant pour mission l’accessibilité pour tous, Go Rampe, a choisi de combler les besoins dans l’accessibilité aux loisirs. Avec sa nouvelle offre, Marc Lacasse, président et fondateur de Go Rampe, veut donner «une chance égale» à tous de pouvoir décrocher et s’amuser.

Lévis veut attirer de nouveaux commerçants

En juin, la Ville de Lévis a lancé un nouveau programme pour favoriser l'implantation de nouveaux commerces de proximité, au rez-de-chaussée, ayant pignon sur rue et situés dans un de ses deux pôles commerciaux (quartier Miscéo et environs du Carrefour Saint-Romuald) ou d'un territoire qui fait l'objet d'un programme particulier d'urbanisme (PPU).

Un fromage lévisien bientôt primé?

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a annoncé, le 22 juin, qu’au terme d’un processus d’évaluation sensorielle, huit fromages de trois fromageries de la Chaudière-Appalaches se sont classés pour la 22e Sélection Caseus, le concours des fromages du Québec. L’un des produits sélectionnés provient de la...

Une année inoubliable pour Parikart

L’année 2021-2022 aura été faste pour Parikart. L’entreprise lévisienne spécialisée en coiffure et en esthétique a poursuivi sa croissance, qui a été saluée par l’obtention de plusieurs honneurs.

Une nouvelle façon de faire la coiffure avec Atmosphère Catherine

Catherine Boismenu a lancé à la fin du mois d’avril Atmosphère Catherine, une entreprise lévisienne qui offre des services de coiffure à domicile, en entreprise, de remplacement en salon de coiffure ainsi que de formations pour les coiffeuses.

Solutions Cell Expert ouvre une boutique à Saint-Romuald

Bien implantée en Beauce, Solutions Cell Expert, une entreprise spécialisée dans les services de télécommunication, a ouvert les portes d’une boutique à Saint-Romuald, le 15 juin dernier.

Les filles à la découverte des professions du numérique

Le 19 mai dernier, des élèves de deux écoles secondaires de Lévis, le Juvénat Notre-Dame et l’École Pointe-Lévy, ont participé à l’édition 2022 de la Soirée Le code des filles (LCDF). Cette rencontre vise à encourager les jeunes filles à se lancer dans le monde du numérique et des nouvelles technologies.

Les producteurs de bleuets géants lancent leur saison

Les membres du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches ont officiellement lancé la saison 2022 des bleuets en corymbe (bleuet géant) au Repaire bleu fruité de Saint-Vallier, le 26 juillet dernier.