CRÉDIT : ARCHIVES

Depuis le 28 novembre, l’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), intensifient leurs interventions dans le cadre d’une opération nationale concertée ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue.

L'opération se déploiera jusqu’au 2 janvier sous le thème Vous sortez? Nous aussi., thématique qui vise à rappeler aux citoyens que les patrouilleurs interviendront de façon intensive, entre autres, lors de la tenue de points de contrôle routier afin de détecter si la capacité de conduire des conducteurs est affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Par ailleurs, les contrôleurs routiers de la SAAQ interviendront auprès des véhicules lourds, des autobus et des taxis lors des opérations conjointes. 

Rappelons que les policiers utilisent différentes techniques et outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs. De plus, le dépistage obligatoire est en vigueur, permettant aux policiers d’exiger d’un conducteur qu’il fournisse un échantillon d’haleine au bord de la route, qu’ils soupçonnent ou non qu’il ait consommé récemment de l’alcool.

Par ailleurs, la SAAQ profite de cette période pour tenir une campagne de sensibilisation visant à rappeler que la capacité de conduite affaiblie, que ce soit par l’alcool ou la drogue, est une infraction criminelle et que les conséquences sont les mêmes (suspension/révocation du permis de conduire, saisie du véhicule, amende, antidémarreur éthylométrique obligatoire, casier judiciaire, etc.). Des messages seront diffusés à la télévision, sur le Web et dans les médias sociaux jusqu’au 31 décembre pour effectuer ce rappel.

Des statistiques qui surprennent

 Malgré les campagnes de sensibilisation, la présence policière et les nombreuses options de raccompagnement disponibles, chaque année, de 2013 à 2017, les collisions dues à l’alcool ont causé en moyenne :

- 100 décès (28 % du total des décès annuels);

- 220 blessés graves (14 %);

- 1 800 blessés légers sur les routes du Québec (5 %).

De 2013 à 2017, chez les conducteurs décédés dans une collision de la route au Québec :

- 34 % des conducteurs avaient des drogues licites ou illicites dans le sang;

- 20 % des conducteurs avaient du cannabis dans le sang;

         - 37 % de ceux âgés de 16 à 24 ans avaient du cannabis dans le sang;

         - 46 % de ceux âgés de 16 à 19 ans avaient de cannabis dans le sang;

         - 16 % de ceux âgés de 25 ans ou plus avaient du cannabis dans le sang.

 

Les plus lus

Le SPVL recherche un présumé trafiquant de drogues

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a demandé l’aide de la population, le 7 juillet, afin de localiser Jean-Philippe Turmel, un Lévisien de 28 ans recherché en lien avec du trafic de stupéfiants.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Accident sur le chemin des Îles

Le conducteur d'une automobile a été blessé à la suite d'une collision entre son véhicule et un camion sur le chemin des Îles, lundi en début d'après-midi.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené une importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière, mercredi matin, puisqu'ils ont été prévenus qu'un individu avec un comportement particulier se trouvait près du mémorial érigé pour Norah et Romy, ces deux fillettes lévisiennes dont les corps ont été retrouvés dans un boisé de S...

Les policiers arrêtent Jean-Philippe Turmel

Recherché depuis le 7 juillet dernier par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Jean-Philippe Turmel, un présumé trafiquant de stupéfiants lévisien, a été arrêté par les policiers le 10 juillet.

Deux présumés voleurs ont tenu occupé le SPVL

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont fait face à plusieurs vols au cours de la journée de dimanche.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Une alerte Amber est déclenchée pour retrouver deux fillettes lévisiennes

La Sûreté du Québec (SQ) a déclenché une alerte Amber dans la province afin de retrouver deux fillettes lévisiennes, Norah Carpentier (11 ans - 1re photo) et sa soeur Romy Carpentier (6 ans - 3e photo).