CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté, hier, une Lévisienne de 46 ans après qu'elle aurait agressé une infirmière œuvrant au centre de dépistage pour la COVID-19 de Lévis, situé à Place Lévis.

C'est vers 16h que la série d'événements ayant mené à l'arrestation de la quadragénaire est survenue au 50, route du Président-Kennedy.

Selon ce que rapporte Jean-Sébastien Levan, porte-parole du SPVL, la dame se serait présentée au centre de dépistage en étant «déjà agressive». Accueillie exceptionnellement par une infirmière auxiliaire qui avait demandé à occuper alors le rôle d'agente d'accueil, la Lévisienne de 46 ans aurait refusé de respecter les mesures sanitaires en vigueur au centre de dépistage, comme la distanciation de deux mètres.

Une engueulade s'en serait suivie et la quadragénaire aurait lancé une chaise dans les jambes de l'infirmière auxiliaire. En raison de ce geste, la travailleuse de la santé a reconduit la Lévisienne de 46 ans vers la sortie. À ce moment, la quadragénaire aurait donné un coup de poing sur le côté de la tête de l'infirmière auxiliaire.

Comme leur collègue était sonnée, les autres travailleurs du centre de dépistage ont appelé les services d'urgence. À l'arrivée des ambulanciers sur les lieux, l'infirmière auxiliaire se demandait même pourquoi les paramédics étaient sur place. Ces derniers ont transporté la travailleuse de la santé à l'hôpital pour qu'elle subisse des tests, les ambulanciers craignant qu'elle ait subi une commotion cérébrale.

Pour leur part, les policiers lévisiens ont procédé à l'arrestation de la femme de 46 ans pour voies de fait. Par la suite, la Lévisienne a été libérée avec une promesse de comparaître ainsi qu'une liste de conditions à respecter.

Les plus lus

Une virée en trottinette électrique se termine dans le tumulte pour un Lévisien

Un Lévisien de 29 ans a été arrêté pour fuite et entrave par des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), vendredi, à la suite d'une poursuite où ce dernier se serait enfui des policiers dans le quartier Lévis au guidon de sa trottinette électrique.

Possible agression armée : un Lévisien entre la vie et la mort

Le 3 août, vers 0h50, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel pour intervenir sur la rue Wolfe à Lévis. Une fois sur place, les patrouilleurs ont découvert un homme ensanglanté au sol qui a directement été transporté à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec. Au moment d’écrire ses lignes, l’individu dans la fin vingtaine lutte toujours pour sa vie.

Violente agression à Lévis : les événements racontés sur les réseaux sociaux n’ont jamais eu lieu

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a fait le point concernant l’agression violente qu’aurait subi une jeune femme à Lévis qui a fait le tour des réseaux sociaux en juin dernier. Selon l’enquête du SPVL, les faits racontés ne se sont jamais produits et la plaignante fera face à la justice.

Les Lévisiens entendront des bruits de canon en début d'après-midi

Les résidents du quartier Lévis ne doivent pas être surpris d'entendre des coups de canon cet après-midi. Pour souligner l’entrée du NCSM Glace Bay à Québec, un navire de défense côtière, une salve d’honneur de trois coups de canon sera tirée, vers 12h30, à partir du navire alors qu’il naviguera devant la Citadelle de Québec, a annoncé la Marine royale canadienne.

Crimes sexuels : le SPVQ mène une intervention à Lévis

Dans le cadre d’une enquête criminelle menée par son Unité d’exploitation sexuelle des mineurs (ESM), le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé, le 20 juillet, à l’arrestation à Lévis de Luc Mailloux, un homme de 36 ans, pour contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, leurre et possession de pornographie juvénile.

Interdictions de stationner bientôt en vigueur à Saint-Étienne

En raison de la présentation d'une nouvelle édition de l'Exposition internationale d'autos de Lévis ce samedi, la Ville de Lévis mettra en place des interdictions de stationner afin d’assurer le passage sécuritaire des véhicules d’urgence.

Accusé d'agression sexuelle et en cavale, un Lévisien est recherché par la police

Accusé d'agression sexuelle, le résident de Lévis de 31 ans, Vincent Daigle, se serait enfui du centre de thérapie où il se trouvait en liberté conditionnelle. Vincent Daigle avait plaidé coupable le jour même de plusieurs accusations devant un tribunal de Québec. Les policiers de l’Escouade intégrée de lutte contre le proxénétisme demandent l’aide de la population afin de le retrouver.

Soupçonné de vol dans un Subway, il repasse devant et se fait arrêter

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel le 5 août pour signaler un vol au Subway situé sur la route du Président-Kennedy à l’heure de la fermeture. Le suspect, qui serait un ancien employé du commerce, a été arrêté la soirée même, après que les policiers sur place l’ont reconnu lorsqu’il repassait devant le restaurant.

Fermeture de l'autoroute 73 Nord à la tête des ponts

En raison des travaux de réfection de ponts à la hauteur des ponts à Charny, le ministère des Transports du Québec (MTQ) fermera l'autoroute 73 Nord, à la hauteur de l'autoroute 20, cette nuit.

Alcool au volant : une virée qui frappe pour une quinquagénaire

Une quinquagénaire lévisienne bien connue des policiers a été arrêtée ce matin après qu'elle aurait conduit son véhicule avec les capacités affaiblies par l'alcool. Lors de sa promenade, la dame serait entrée en collision avec plusieurs véhicules, dont une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).