Dans le cadre de la tourné Dose d’adulte, l‘équipe d’Academos est venue discuter de choix de carrière avec les élèves de l’ESLE.

Dans le cadre de la tournée Dose d’adulte de l’organisme Academos, les animateurs et conférenciers de l’activité se sont arrêtés à l’École secondaire Les Etchemins (ESLE) afin de rencontrer les élèves de quatrième et cinquième secondaire, le 20 novembre dernier. Près de 900 jeunes ont participé à l’événement qui se voulait informatif en ce qui concerne les choix de carrière que ces élèves devront faire dans les prochains mois.

Academos explore plusieurs avenues. Tout d’abord, l’organisme a pour mission de venir à la rencontre des jeunes et de les guider vers les réalités du monde du travail ainsi que de les outiller afin de réaliser leur carrière de rêve.

Academos est aussi une application accessible au bout des doigts de tous les jeunes. Par le biais de cette application, les jeunes peuvent parcourir le répertoire des choix de carrières qu’elle contient et discuter avec divers professionnels bénévoles qui souhaitent partager leur expérience dans leur métier respectif.

La tournée Dose d’adulte en est à sa deuxième édition cette année. Elle parcourt les quatre coins de la province afin d’offrir des conseils, mais surtout des témoignages de vie aux élèves.

«En fait, la tournée, c’est de parler du principal avantage d’être un adulte : le fait de faire ce qui te passionne. Tu peux faire n’importe quoi en 2018», a expliqué Chloé Hamelin-Lalonde, conseillère en orientation de formation et animatrice de la tournée Dose d’adulte. 

La conférence à l’ESLE était donnée par Martin St-Pierre. Aujourd’hui conférencier, Martin St-Pierre a expliqué de long en large les hauts et les bas de son choix de carrière. Il a expliqué qu’il a toujours été hanté par une anxiété et que les crises de panique l’ont toujours guetté. Il a aussi raconté son passé d’ancien joueur de poker professionnel, l’argent qu’il a gagné, mais aussi du sentiment de vide qui l’habitait à cette époque.

En passant par ses réussites et ses défaites, il s’est présenté devant les jeunes pour leur démontrer qu’on pouvait faire ce qui nous passionnait dans la vie. Sa passion à lui s’est révélée un peu plus tard, mais aujourd’hui, il est conférencier pour les jeunes dans les écoles secondaires et il vit le «meilleur trip» de sa vie.

«On est dans une optique de partage et je pense que ça rejoint les jeunes, ça leur parle en tout cas. En général, la réponse est super bonne dans les écoles qu’on visite», a ajouté Chloé Hamelin-Lalonde.

Une initiative du corps enseignant

C’est grâce à Yves Poirier, enseignant en anglais et en entrepreneuriat à l’ESLE, accompagné des conseillères en orientation de l’école, Claudia St-Pierre et Kathy Vignola, qu’Academos s’est arrêté à l’ESLE. En effet, M. Poirier a inscrit l’école et celle-ci a été sélectionnée, une réalisation qui rend très fiers les trois employés au service des jeunes. 

Pour Yves Poirier, les élèves de quatrième et cinquième secondaire sont à un tournant important de leur vie et Academos arrive à un moment crucial. «Je veux semer des graines dans la tête des jeunes, des idées, les pousser à faire germer ces graines-là et les faire fleurir. S’il y a une cinquantaine ou une centaine de jeunes qui entame une démarche d’orientation après cette journée, ce sera mission accomplie», a conclu l’enseignant.

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : 85 nouveaux cas et un autre décès en Chaudière-Appalaches

La COVID-19 continue de frapper en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 85 résidents supplémentaires de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, l'organisation a confirmé qu'une autre personne vivant dans la région a dernièrement perdu la vie des suites d'...

La COVID-19 emporte deux autres résidents de la Chaudière-Appalaches

Selon les plus récents bilans du gouvernement du Québec et du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) portant sur l'évolution de la pandémie, deux autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont dernièrement succombé des suites d'une infection au coronavirus. De plus, 61 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : le plus petit nombre de cas des sept derniers jours dans la région

Selon les données des 24 dernières heures de la situation de la COVID-19 dans la province, 50 nouveaux cas ont été notés dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 1er novembre. Aucun résident du territoire n’a perdu la vie à la suite des complications de la maladie.

COVID-19 : cinq autres décès en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan de l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), cinq autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont dernièrement perdu la vie des suites d'une infection au coronavirus. De plus, l'organisation régionale rapporte que 66 personnes vivant en Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'elles avaient ...