CRÉDIT : COURTOISIE

Dans une lettre transmise le 8 mai au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et au conseiller municipal du district Notre-Dame, Steve Dorval, le Regroupement pour la mise en valeur de la rue Saint-Laurent demande que la Ville de Lévis ne tolère plus le «manque d’entretien et la dangerosité du site de l’ancienne usine L’Hoir».

«Le Regroupement pour la mise en valeur de la rue Saint-Laurent a sensibilisé à plusieurs reprises au cours des huit dernières années les élus municipaux à cette situation. Nous voici quelques années plus tard et la situation perdure. Cet espace toujours inoccupé et facilement accessible aux utilisateurs du Parcours des Anses et à la population est encombré d’amoncèlements de pierres, de bois mort et de dalles de ciment éparpillés çà et là sur l’ensemble du terrain (en raison de la démolition de l’usine il y a quelques années). Le sol comporte de nombreux trous pouvant causer des incidents et accidents aux personnes qui s’y rendent», a d’emblée déploré le groupe citoyen dans sa missive, dont le Journal a obtenu copie.

Rappelons que le site situé près de la Maison natale de Louis Fréchette n’appartient pas à la Ville, mais à un promoteur immobilier. Pour corriger rapidement la situation, le Regroupement estime que la municipalité devrait exiger que le propriétaire du terrain effectue des travaux correctifs. En plus d’assurer la sécurité du public, le tout permettrait également d’éviter de laisser un site dans «un état déplorable» à proximité des nouveaux aménagements extérieurs que la Maison natale de Louis Fréchette veut créer.

«Le Regroupement sollicite à nouveau votre implication afin d’exiger du propriétaire des correctifs rapidement qui permettraient de sécuriser les lieux et d’améliorer son aspect visuel. Un important ‘‘ménage’’ du terrain s’impose en ce début de saison printanière. Il est étonnant que la Ville tolère depuis plusieurs années une telle situation sans actions coercitives envers le propriétaire», a souligné le groupe de résidents de la rue Saint-Laurent.

Parc demandé

 Du même souffle, le Regroupement a profité de l’occasion pour rappeler sa revendication depuis plusieurs années en ce qui a trait à ce site : transformer le terrain de l’ancienne usine L’Hoir en parc municipal.

«Nous souhaitons que la Ville poursuive des démarches auprès du propriétaire du terrain afin de se porter acquéreur de ce magnifique espace situé en bordure du fleuve dans le but d’y aménager un espace vert avec vocation de nature récréative et culturelle. On pourrait y aménager des jardins communautaires, des aménagements floraux, des aires de pique-nique et pourquoi pas un espace avec œuvres d’art et petite scène pour de petits concerts estivaux! Un beau projet tout à fait en lien avec le volet historique et culturel de la Maison natale Louis-Fréchette située tout près», a proposé le groupe.

Statu quo à la Ville

 Interrogé par le Journal sur la sortie du Regroupement, le maire de Lévis a plutôt été laconique, rappelant la position que la municipalité a depuis plusieurs années.

«Le site ne nous appartient pas. (Toutefois), nous allons faire respecter nos règlementations en lien avec l’entretien du site. En ce qui a trait à la solution finale, nous travaillons sur différents scénarios», a déclaré M. Lehouillier.

Avec la collaboration d’Alexandre Bellemare

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Gilles Fontaine n’est plus

Natif de Lévis, l’éminent astrophysicien Gilles Fontaine s’est éteint le 1er novembre dernier, à l’âge de 71 ans.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

La campagne de vaccination contre la grippe de retour

La campagne de vaccination contre l’influenza du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches sera de retour en novembre. L’organisation a dévoilé, le 15 octobre, le calendrier des cliniques de vaccination qui auront lieu partout dans la région.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

Zéro déchet : résultats probants pour le programme lévisien

Lors du lancement de la programmation de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) tenue à l’hôtel de ville de Lévis le 16 octobre, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a dressé un premier bilan de son programme Virage Zéro déchet. L’initiative a été couronnée de succès et se poursuivra au cours des prochains mois.