CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Des citoyens se sont plaints au Journal, dans les derniers jours, de ces retards. Dans un cas, les déchets de citoyens du quartier Lévis n'ont pas été ramassés depuis trois semaines. 

«Déçue des nombreux retards dans la collecte des déchets domestiques sur son territoire, qui se poursuivent malgré des démarches assidues auprès du fournisseur Sani-Terre Environnement (NDLR : le fournisseur a reçu pour plus de 16 000 $ d'amendes à la mi-août), la Ville de Lévis passe à l’action avec des solutions concrètes à court terme pour aider les citoyens dans la gestion de leurs déchets», a fait savoir la municipalité dans son communiqué de presse.

Pour les résidents du secteur ouest de Lévis (Charny, Breakeyville, Saint-Rédempteur et Saint-Romuald), la collecte sera complétée d’ici la fin de la journée du samedi 7 septembre dans l’ensemble de cette partie de la municipalité. Les citoyens sont invités à laisser leur bac en bordure de rue jusqu’à ce que la collecte ait été effectuée.

Pour le secteur est, la Ville soutient qu'elle s’assurera que l’entreprise Sani-Terre effectue la collecte régulière des déchets dès la semaine prochaine selon l’horaire suivant :

- Secteur Saint-Joseph-de-la-Pointe-De Lévy : le lundi 9 septembre;

- Secteur Lévis : le lundi 9 septembre, le mardi 10 septembre, le jeudi 12 septembre ou le vendredi 13 septembre (selon l’horaire habituel);

- Secteur Saint-Jean-Chrysostome : le mercredi 11 septembre;

- Secteur Pintendre : le lundi 9 septembre ou le vendredi 13 septembre (selon l'horaire habituel).

De plus, la Ville met également à la disposition des Lévisiens, et ce, temporairement, six points de dépôts supplémentaires en plus de celui de l’écocentre de Lévis pour que les citoyens qui le désirent puissent aller porter leurs sacs de déchets. Ces conteneurs seront installés dans les stationnements des six casernes de pompier de la Ville de Lévis d’ici samedi 12h.

Le service à la clientèle de la Ville demeurera ouvert aujourd’hui jusqu’à 19 h 30 et sera exceptionnellement ouvert le samedi 7 septembre et le dimanche 8 septembre, de 8h30 à 16h30, afin de répondre aux questions des citoyens et d’assurer le suivi des cas problématiques, s’il y a lieu.

La population est invitée à consulter la page ville.levis.qc.ca/dechets pour tous les détails des prochaines collectes.

Rappelons que dès la semaine prochaine, la collecte des matières résiduelles (2.1 Mo) reviendra aux deux semaines selon l’horaire prévu :

- Semaine du 9 septembre, et ensuite aux 2 semaines : secteur est;

- Semaine du 16 septembre, et ensuite aux 2 semaines : secteur ouest.

Soulignons finalement que les collectes des matières recyclables (bac bleu) et de matières compostables (bac brun) ne sont pas touchées par des retards.

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Réforme de la gouvernance scolaire : la CSN craint un recul pour la CSDN

Par voie de communiqué, le Syndicat soutien scolaire des Navigateurs, une unité affiliée à la CSN qui regroupe plus de 1 500 membres du personnel de soutien des secteurs administratif, technique en adaptation scolaire et en services de garde ainsi que du personnel de soutien manuel et de service de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), a attaqué, le 27 janvier, la réforme envisagée par Qu...

Un Lévisien en vedette dans L’appartement

Nouvelle «série-réalité» du Club Illico, L’appartement aura des couleurs lévisiennes. En effet, l’un des cinq participants de l’émission, Pierre-Alexandre Imbeault, est originaire de Lévis. Une opportunité qui permettra au jeune de 19 ans de faire l’éloge de la différence, lui qui est en plein processus de transition de genre.

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : des organismes s’opposent à la zone récréotouristique

Les dirigeants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et des Amis du parc des Chutes-de-la-Chaudière (APCC) ont uni leur voix, le 4 février, pour s’opposer à la modification envisagée au schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière.