CRÉDIT : COURTOISIE

Le projet missionnaire du Collège Dina-Bélanger s’est transformé en échange culturel puisqu’un jeune Équatorien fréquente l’école privée de Saint-Michel-de-Bellechasse cet automne dans le but d’apprendre le français et l’anglais.

Sur la côte de l’océan Pacifique, dans la ville de Cojimies en Équateur, se trouve la petite communauté de Venecia. Grâce aux organismes à but non lucratif Jésus-Marie sans frontières et Secours Tiers Monde, 16 jeunes du Collège Dina-Bélanger ont pu aider cette communauté durant 12 jours en juin dernier.

Les élèves ont travaillé pour offrir à 15 familles une salle de bain privée qui contient une douche, une toilette et un lavabo. De plus, ils ont participé à des corvées de déchets, ils ont rendu visite à des personnes âgées laissées à elles-mêmes et ils ont visité une école dans un milieu isolé.

Un autre objectif des jeunes missionnaires était de créer des liens avec les enfants de la communauté dans le but de les encourager à s’impliquer et à aller à l’école.

Durant cette aventure, un jeune Équatorien a participé à toutes les activités et a tissé des liens particuliers avec l’équipe. Ce contact lui a permis de venir séjourner au Québec. Il habite actuellement dans la famille d’un membre de l’équipe missionnaire et fréquente le collège pour y vivre une immersion totale.

Sur la photo : Voici les participants de Dina-Bélanger au voyage en Équateur.  Debout, de gauche à droite : Élizabeth Gagné (Lévis), Florence Auclair (Saint-Michel), Clarice Richard (Saint-Vallier), Meredith Deschênes (Beaumont), Anaïs Gamache (Montmagny), Rosalie Blais (Saint-François), Marianne Therrien (Saint-Isidore), Kelly Lamontagne (Saint-Michel), Émile Morissette (Saint-Henri), Aurélie Lemieux (Saint-Gervais), Élisabeth Nadeau (Saint-Henri), Charlotte Darisse (Lévis), Justine Blais (La Durantaye), Maxime Simard (Saint-François) et Emmy Lévesque (Lévis). Accroupis : Jordan Blouin (Saint-Vallier) et Joel Mullio (Cojimies).

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : la situation en chiffres

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ont dévoilé, cet après-midi, les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 dans la région et dans la province.