CRÉDIT : COURTOISIE

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

Fondé en 2006, l’événement propose à ses participants de suivre à un parcours animé ayant chaque année un thème différent en lien avec l’Halloween. Si au départ la Maison hantée prenait place dans le garage de certains organisateurs de l’activité, elle avait lieu l’an dernier sur l’énorme site de l’Exposition internationale d’autos de Lévis (4176, route des Rivières à Saint-Étienne).

En 2019, la Maison hantée de Saint-Étienne reviendra à la vie dans l’entrepôt de l’ancienne quincaillerie Rona de Saint-Étienne (sur la photo), située à l’intersection des routes des Rivières et Lagueux (3114, route Lagueux). 

«Nous avons effectué ce changement pour plusieurs raisons. Premièrement, nous voulions améliorer notre sécurité. Les pompiers désiraient notamment que nous ayons des corridors de sécurité des deux côtés du site. Avec ce changement, nous serons beaucoup mieux équipés que les autres années. Également, contrairement aux autres éditions, nous serons complètement coupés du vent. L’an dernier, nous avons eu de la neige et de la pluie. Que ce soit pour la file d’attente, le parcours ou les kiosques, les participants seront à l’abri à l’intérieur», a expliqué Marie-Lyne Beauchamp, la présidente fondatrice de la Maison hantée de Saint-Étienne, sur les motivations derrière ce changement.

Apprendre tout en vivant des émotions fortes

Au total, ce sera plus d’une cinquantaine de bénévoles, dont une trentaine de comédiens, qui permettront aux visiteurs de s’amuser. Le parcours consistera en sept scènes mettant chacune en vedette l’un des sept péchés capitaux, soit la gourmandise, l’acédie, l’avarice, la luxure, l’envie, la colère et l’orgueil.

Encore une fois cette année, le parcours sera «adaptable». En «demandant pardon», les enfants pourront explorer les différentes salles sans que les comédiens fassent les surprises terrifiantes prévues, plutôt destinées aux adolescents et aux adultes. En plus du côté ludique, le parcours piquera la curiosité intellectuelle des visiteurs.

«Lors de chacune des scènes, les visiteurs apprendront quelque chose. Des événements ou des personnages historiques représentant des péchés capitaux seront mis en vedette. Autant c’est un parcours épeurant, autant les participants pourront en ressortir avec de nouvelles connaissances», a souligné Mme Beauchamp.

Notons que dans la même veine, la Maison hantée de Saint-Étienne promouvra la lecture lors de sa 14e édition. Plusieurs exposants liés à ce domaine, comme les Éditions Michel Quintin, Écolivres ou le magazine Ça fout la chienne, seront présents lors de l’événement.

Attirer davantage de visiteurs

Avec toutes ces nouveautés, plus particulièrement la présentation de l’événement dans un édifice, la Maison hantée de Saint-Étienne entend bien attirer 5 000 visiteurs lors de sa 14e édition.

«Nous aimerions bien atteindre ce cap. Nous aurions pu attirer 5 000 visiteurs l’an dernier si dame Nature ne nous avait pas fait le mauvais coup de la neige. Nous avons déjà des messages de personnes qui nous disent qu’ils vont débarquer avec des autobus d’une trentaine de personnes. Pour nous, c’est un objectif réaliste», a partagé la présidente fondatrice de la Maison hantée de Saint-Étienne.

Pour en savoir plus sur la 14e édition de l’événement, vous pouvez consulter le  lamaisonhanteedestetienne.com ou la page Facebook La Maison Hantée de St-Étienne.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Gilles Fontaine n’est plus

Natif de Lévis, l’éminent astrophysicien Gilles Fontaine s’est éteint le 1er novembre dernier, à l’âge de 71 ans.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

La campagne de vaccination contre la grippe de retour

La campagne de vaccination contre l’influenza du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches sera de retour en novembre. L’organisation a dévoilé, le 15 octobre, le calendrier des cliniques de vaccination qui auront lieu partout dans la région.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

Zéro déchet : résultats probants pour le programme lévisien

Lors du lancement de la programmation de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) tenue à l’hôtel de ville de Lévis le 16 octobre, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a dressé un premier bilan de son programme Virage Zéro déchet. L’initiative a été couronnée de succès et se poursuivra au cours des prochains mois.