Si sa population continue d’augmenter, Lévis n’échappera pas au phénomène du vieillissement de la population selon l’ISQ. CRÉDIT : ISTOCK

Dans son plus récent bulletin Perspectives démographiques des MRC du Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) prévoit que Lévis n’échappera pas au phénomène du vieillissement de la population. En 2041, les aînés devraient composer près du tiers de la population lévisienne selon les projections de l’ISQ.

Dans ce bulletin, l’ISQ a établi un scénario en ce qui a trait à la répartition de la population selon les grands groupes d’âge. Rappelons qu’en 2016, 22 % des Lévisiens étaient âgés de 19 ans et moins, 60,8 % entre 20 et 64 ans et 17,3 % de 65 ans et plus.

En 2041, le groupe des personnes âgées lévisiennes aura presque doublé selon l’ISQ, sa proportion prévue étant de 30,1 %. 18,3 % des Lévisiens seraient âgés de moins de 19 ans et moins et 51,6 % entre 20 et 64 ans. 

Ainsi, l’âge moyen de la population lévisienne passerait de 41,6 à 48,1. Notons toutefois que le vieillissement de la population touchera davantage des MRC rurales de la Chaudière-Appalaches, soit L’Islet, Montmagny et Les Etchemins (plus du tiers de leur population serait âgée de 65 ans et plus en 2041).

La croissance se poursuit

L’ISQ a également étudié l’évolution de la population de chaque MRC. Selon l’organisme gouvernemental, la population lévisienne continuera d’augmenter au cours des 20 prochaines années.

Si Lévis comptait 144 200 habitants en 2016, elle devrait en accueillir 148 300 en 2021 selon les prévisions de l’ISQ. Cela représenterait une hausse de 7,7 %. 

Sur un horizon de 25 ans, l’ISQ prédit que la population lévisienne passera de 144 200 habitants (2016) à 155 400 citoyens, une variation également de 7,7 %. Toutefois, Lévis ne connaîtrait pas la hausse la plus marquée en Chaudière-Appalaches. En effet, ce sont les MRC de Lotbinière (19,4 %) et La Nouvelle-Beauce (13,9 %) qui remporteraient cette palme sur les horizons de 5 et 25 ans.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : la situation en chiffres

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ont dévoilé, cet après-midi, les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 dans la région et dans la province.