Les grandes lignes du projet de voies réservées aux autobus ont été présentées aux Lévisiens par le Bureau de la mobilité durable lors d’une consultation publique le 6 novembre. Les participants ont fait part de leurs commentaires et de leurs suggestions aux représentants de la municipalité.

Une centaine de personnes ont assisté à la présentation de la Ville de Lévis de l’état d’avancement de son projet d’amélioration du transport en commun sur les deux tronçons les plus congestionnés du boulevard Guillaume-Couture.

Après la présentation du projet par la directrice du Bureau de la mobilité durable, Marie-Lise Côté, et le maire de la Ville, Gilles Lehouillier, les citoyens ont été invités à poser leurs questions et faire part de leurs commentaires.

À plusieurs reprises, les participants ont soulevé la problématique du rabattement des usagers du transport en commun situés sur des lignes transversales vers les lignes les plus rapides et desservant les grands axes du territoire. Ceux qui ont pris la parole ont évoqué des temps de correspondance et de parcours trop long ou des changements difficiles qui découragent les utilisateurs.

Les représentants de la Ville et de la Société de transport de Lévis ont assuré entendre leurs commentaires et qu’un travail d’amélioration des circuits sera fait. L’objectif affiché par le maire est d’être capable d’aller chercher les gens dans tous les secteurs. 

Pour ce qui est des parcs industriels, «il va falloir qu’on innove», a assuré Gilles Lehouillier qui a rappelé que l’important «c’est que les gens puissent se déplacer rapidement». 

Les riverains inquiets

Un citoyen a ensuite demandé pourquoi la route des Rivières n’est pas incluse dans le projet présenté par la Ville. Puisque la route 132 est gérée par le ministère des Transports, c’est dans le cadre de sa transformation en boulevard urbain planifiée par le gouvernement que se feront les aménagements pour le transport en commun. Si le dossier est entre les mains de Québec, la Ville a assuré travailler en étroite collaboration afin que les deux projets soient semblables une fois réalisés.

En réponse aux propriétaires, dont les terrains sont situés en bordure du tracé du projet, inquiets de l’ajout de nouvelles voies réservées (tout en maintenant les autres voies de circulation pour les automobilistes) qui empièteraient sur leur propriété, la Ville a affirmé que ces problématiques sont «très mineures». Selon le maire, quatre à six terrains seraient concernés et ce sont «majoritairement des stationnements». Il sera aussi possible d’éliminer les zones de verdures à certains endroits pour réduire la largeur du tracé. 

Pour les automobiliste qui auront à sortir de chez et traverser les différentes voies piétonne, de vélo et d’autobus, des solutions sont présentement à l’étude pour assurer la sécurité de tous les usagers.

Finalement, la question des travaux a été évoquée. Rappelant que Guillaume-Couture est «la colonne vertébrale» de la ville et que la construction touchera les «endroits les plus achalandés», un citoyen craint que ça soit «l’enfer». Pour nuire le moins possible à la circulation, il faudra «être précis sur les temps de réalisation», a annoncé le maire. Les travaux se feront successivement d’un côté à l’autre pour maintenir des voies de passage ouvertes.

Un projet de 87,9 M$

Le projet présenté prévoit l’ajout de voies latérales, situées en bordure de chaussée, réservées aux autobus sur près de cinq kilomètres, entre le chemin du Sault et la rue de Mercure, à Saint-Romuald, ainsi qu’entre les routes du Président-Kennedy et Monseigneur-Bourget. Les aménagements prévus comprennent aussi une piste cyclable, des trottoirs plus large en retrait de la route, l’ajout de végétation et de nouvelles stations.

Le coût total du projet se chiffre à 87,9 M$, dont 50 M$ financés par le Québec, 27,3 M$ par le Canada et 10,6 M$ par la Société de transport de Lévis. La construction doit débuter à l’automne 2021 et les travaux se poursuivront jusqu’en 2025.


Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Le LPU : un succès sur toute la ligne à Lévis

Le laissez-passer universel (LPU) de l’Université Laval n’a engendré que du positif pour la Société de transport de Lévis (STLévis) depuis son implantation à l’automne dernier. En effet, la STLévis a enregistré une augmentation de 40 % de l’achalandage étudiant destiné à l’Université Laval.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Un Lévis, attache ta tuque 2.0 en février

C’est en présence de nombreux commerçants du Vieux-Lévis et de partenaires de l’événement que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le conseiller municipal du district Notre-Dame, Steve Dorval, et le président du Centre de plein air de Lévis (CPAL), Michel Gagné, ont présenté, le 22 janvier, la programmation de la nouvelle mouture de Lévis, attache ta tuque.

Le CPE Vire-Crêpe récompensé pour son projet inspirant

Le Centre de la petite enfance-Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial (CPE-BC) Vire-Crêpe a été récompensé par Environnement Jeunesse, le 6 novembre dernier, pour sa semaine sans jouet.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 8 janvier 2020

Quel beau don de 500 $ des Chevaliers de Colomb de Saint-Henri pour la sauvegarde de l’église de Saint-Anselme. Ce don a été rendu possible grâce aux succès de la messe country et du gala amateur. Yvon Roy, du conseil de Saint-Henri, a remis le don à René Aubé et Jean-Pierre Bernard, responsables du comité de sauvegarde du patrimoine religieux de Saint-Anselme.