Frédéric Jardot a créé la Bikeroom au Cégep de Lévis-Lauzon, une salle haute performance cycliste ouverte aux citoyens. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Depuis l’automne dernier, Développement cycliste VO2MAX (DCVO2MAX) a mis sur pied, entre les murs du complexe sportif du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL), la Bikeroom, une salle haute performance cycliste. Ouverte à tous, la Bikeroom permet, tant aux amateurs qu’aux professionnels, de venir pédaler à son rythme avec de l’équipement dernier cri.

D’abord créée pour les étudiants du sport-études en cyclisme et triathlon, la Bikeroom est optimale pour ces étudiants qui n’ont qu’à enfourcher leur vélo et suivre le parcours que Frédéric Jardot, instigateur du projet et entraîneur au CLL, a conçu spécialement pour eux.

«Presque tous les après-midi, c’est l’endroit où les étudiants en sport-études cyclisme et triathlon viennent s’entraîner», explique-t-il.

Passionné par le sport, l’entraîneur a décidé de rendre accessible sa passion au plus grand nombre d’individus possible en ouvrant à tous les portes de la Bikeroom. Ainsi, matin, midi et soir, DCVO2MAX accueille professionnels et non-initiés.

«C’est tous niveaux confondus parce que, de la manière dont on fonctionne, c’est chacun qui suit sa propre cadence et son propre objectif sur un grand écran commun. Le programme s’adapte en fonction de la capacité du cycliste et ajuste la difficulté. Ainsi, tout le monde peut suivre le même circuit malgré les niveaux différents», mentionne M. Jardot.

La salle est équipée de 13 stations, soit sur bases ou sur rouleaux pour les initiés. Le cycliste n’a qu’à se présenter à son premier cours avec son vélo, l’entraîneur lui installera sur une de ces stations et l’entraînement pourra commencer. Frédéric Jardot observe les performances des utilisateurs de la salle et personnalise leur programme.

Lorsque l’entraînement est terminé, il est possible d’entreposer son vélo au CLL et c’est l’entraîneur qui s’occupe de les ranger et de les installer avant les séances. Les cyclistes n’ont qu’à se changer avant le cours pour arriver dans la Bikeroom et enfourcher leur vélo à leur poste habituel.

«J’ai rendu l’équipement que les professionnels utilisent accessible à tout le monde qui souhaite pratiquer le vélo. L’avantage qu’on a ici, c’est qu’on s’entraîne en gang. Tout le monde apprend à se connaître après un cours. On s’entraîne fort et on fait une partie sociale», partage Frédéric Jardot.

Pour l’instigateur du projet, l’objectif était de rendre le tout accessible en offrant un service et des équipements adéquats.

«Certains usagers viennent carrément découvrir le vélo, ils ne savent même pas changer les vitesses. C’est pourquoi je suis présent à tous les cours pour les encadrer et les pousser à aller plus loin.»

Pour plus d’information ou s’inscrire à la Bikeroom de DCVO2MAX, consultez la page Facebook Développement cycliste VO2MAX.

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 23 décembre 2019

Pour Noël, je souhaite à tous les lecteurs du Journal de Lévis et leur famille que les Fêtes vous offrent une occasion unique de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des valeurs, des affinités ou des amitiés. Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, de vivre ces doux moments. Que la fête de Noël vous apporte tout ce que vous désirez, bien du plaisir et des surprises.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Rétrospective de février

Pendant que la Ville de Lévis ne savait plus où mettre la neige, le tournoi atome de Lévis accueillait une légende, des changements s’officialisaient à la Chambre de commerce, les Chevaliers terminaient leur saison régulière et l’Hôtel-Dieu de Lévis inaugurait une nouvelle aile.

Le LPU : un succès sur toute la ligne à Lévis

Le laissez-passer universel (LPU) de l’Université Laval n’a engendré que du positif pour la Société de transport de Lévis (STLévis) depuis son implantation à l’automne dernier. En effet, la STLévis a enregistré une augmentation de 40 % de l’achalandage étudiant destiné à l’Université Laval.

Le CPE Vire-Crêpe récompensé pour son projet inspirant

Le Centre de la petite enfance-Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial (CPE-BC) Vire-Crêpe a été récompensé par Environnement Jeunesse, le 6 novembre dernier, pour sa semaine sans jouet.