CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

898 000 $ pour les parcs de Coutances et Lallemand

 Les élus municipaux ont voté une résolution qui permettra à la Ville d’investir 898 000 $ pour la construction de chalets et l’aménagement de jeux d’eau dans les parcs de Coutances et Lallemand.

Le comité consultatif de toponymie reprend du service

 À la suite de la demande déposée par la famille de Jean Garon afin de nommer l’une des artères de la Ville du nom de celui qui en a notamment été le maire, un projet de règlement a été déposé par le conseil municipal pour constituer un comité consultatif de toponymie.

Le comité analysera les dossiers déposés, constituera une banque de noms et fera des recommandations.

La Ville lancera prochainement un appel de candidatures pour constituer ce comité qui sera composé de deux membres du conseil de la Ville et trois citoyens de Lévis.

Lévis aura sa biblio mobile

 Si un véhicule du service des bibliothèques circulait déjà ces dernières années sur le territoire pendant l’été, la camionnette louée par la Ville ne disposait pas d’espace pour accueillir le public.

Le maire annoncé un investissement de 100 000 $ pour l’achat (35 000 $) et l’aménagement (65 000 $) d’une biblio mobile qui sera dotée de rayons, comme dans une bibliothèque, garnis des titres les plus demandés et qui ira à la rencontre des lecteurs sur l’ensemble du territoire.

En 2019, plus de 8 000 personnes ont profité de ce service dans les parcs, les écoles, les camps de jour et les organismes pendant la période estivale et la Semaine des bibliothèques publiques. 

Réouverture attendue de Pierre-Georges Roy

 La bibliothèque Pierre-Georges Roy devrait rouvrir ses portes à la fin du mois de mars «avec l’installation de filets de sécurité».

«Ce qui est arrivé, c’est que le plafond commençait à se détacher. Les rénovations qui avaient été faites, c’était plus du ''patchage''», a expliqué Gilles Lehouillier.

Lévis, attache ta tuque : la météo n'était pas au rendez-vous

 Malgré l’absence de la glissade, dont la suppression «avait été décidée par l’ancienne corporation et non par la Ville» pour des raisons de sécurité et de disponibilité des employés, a rappelé le maire, «c’était une très belle organisation et les gens sont très satisfaits de cette édition, surtout les commerçants», a assuré Gilles Lehouillier.

Avec la nouvelle mouture cette année, l’objectif était en effet «d’amener les gens à entrer dans les commerces», a-t-il souligné puisqu’on «limite les produits à ceux qu’offrent les commerçants». Et d’ajouter, «c’est la différence avec les années passées. C’est la raison pour laquelle on avait vingt commerçants qui ont assisté au lancement de l’activité».

«C’est la météo qui n’a pas joué en notre faveur. Il fallait être tough pour rester plus d’une heure, une heure et demie sur le site samedi», a commenté Gilles Lehouillier.


Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Avis de ne pas consommer certains produits de viande hachée vendus par le Provigo de Lauzon

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Provigo Francis Descoteaux, située au 7777, boulevard Guillaume-Couture, à Lauzon, avise la population de ne pas consommer certains produits de viande hachée vendue par cette épicerie, car ces aliments sont susceptibles de contenir la bactérie E. coli productrice de shigatoxines.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Le projet de loi 40 adopté

Le projet de loi 40, qui vise à transformer les commissions scolaires en centres de services, à abolir les élections scolaires et à décentraliser la prise de décision, a été adopté le 8 février dernier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : des organismes s’opposent à la zone récréotouristique

Les dirigeants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et des Amis du parc des Chutes-de-la-Chaudière (APCC) ont uni leur voix, le 4 février, pour s’opposer à la modification envisagée au schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Rassembler tous les acteurs du système alimentaire

Après avoir dressé l’état des lieux du système alimentaire à Lévis, un collectif d’organismes communautaires organise un forum qui réunira producteurs, distributeurs, commerçants et organismes afin de travailler collectivement à identifier les enjeux et élaborer des solutions qui favoriseront l’accès à l’alimentation pour tous.