CRÉDIT : VILLE DE LÉVIS

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

L’ajout d’une deuxième glace à l’Aréna de Lévis représente un investissement d’environ 15 M$. «La population de Lévis augmente de 1 000 citoyens par année, on a besoin de remettre nos équipements sportifs à niveau», indique le maire, Gilles Lehouillier.

L’objectif est de doter chacun des trois arrondissements de la Ville de trois glaces intérieures. Alors que ceux situés à l’ouest et au centre du territoire en compte maintenant trois chacun, «dans l’est, on est en déficit d’une glace. Il nous manque donc entre 1 500 et 1 800 heures pour nos organismes», note-t-il.

Le programme lancé par le gouvernement du Québec permet d’obtenir une aide financière qui peut couvrir jusqu’à deux tiers des coûts du projet. En plus d’agrandir l’aréna, les stationnements seraient aussi réaménagés. D’ailleurs, «on s’est porté acquéreur de quelques bâtiments dans cette zone», précise le maire.

La construction devrait débuter à l’automne 2021. «Ça va ressembler un peu à l’aréna de Saint-Romuald. On va avoir une passerelle entre les deux glaces. La salle des joueurs sera réaménagée. En même temps, on en profitera pour faire un lifting à l’aréna», explique Gilles Lehouillier. La façade et le hall d’entrée, plus central, seront aussi rénovés pendant les travaux.

Plus de patinage libre pour les familles

«Dans chaque arrondissement, il devra y avoir la fin de semaine un aréna consacré à la population. On va faciliter l’accès au patinage libre les samedis et dimanches après-midi à des heures acceptables. On va mettre un îlot de verdure dans le centre, des lumières, de la musique et ça sera une ambiance familiale», a fait valoir le maire.

La municipalité compte aussi augmenter la disponibilité d’heures de glace, en journée du lundi au vendredi, pour le Programme Arts, Lettres et Sports (PALS), être en mesure de répondre à la hausse des inscriptions des programmes de jour publics ou privés en hockey scolaire et soutenir la venue d’une équipe de hockey collégial masculin D2 en 2020-2021, un projet souhaité par le Cégep de Lévis-Lauzon.

«Comme on n’avait pas assez de glace, les corporations prenaient beaucoup de place dans nos arénas. Là, on va pouvoir ajouter ce volet d’accès à la population», se réjouit Gilles Lehouillier.

La Ville compte sur son territoire dix organismes sportifs de glace reconnus : cinq clubs de patinage artistique, trois organisations de hockey mineur, une organisation de patinage de vitesse et une organisation de ringuette.

Depuis 2018, la Ville procède aussi à la réfection des systèmes de réfrigération dans quatre arénas en plus de remettre au goût du jour les aires communes et le revêtement extérieur.

Les travaux effectués dans les arénas depuis 2015

  • 2015 : construction du Complexe 2 glaces Honco de Lévis 
  • 2018-2019 : rénovation de l’Aréna de Lévis et de l’Aréna B.S.R. (incluant les systèmes de réfrigération)
  • 2020 : rénovation de l’Aréna de Lauzon (incluant le système de réfrigération) et réaménagement de l’Aréna de Bernières

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Avis de ne pas consommer certains produits de viande hachée vendus par le Provigo de Lauzon

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Provigo Francis Descoteaux, située au 7777, boulevard Guillaume-Couture, à Lauzon, avise la population de ne pas consommer certains produits de viande hachée vendue par cette épicerie, car ces aliments sont susceptibles de contenir la bactérie E. coli productrice de shigatoxines.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Le projet de loi 40 adopté

Le projet de loi 40, qui vise à transformer les commissions scolaires en centres de services, à abolir les élections scolaires et à décentraliser la prise de décision, a été adopté le 8 février dernier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : des organismes s’opposent à la zone récréotouristique

Les dirigeants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et des Amis du parc des Chutes-de-la-Chaudière (APCC) ont uni leur voix, le 4 février, pour s’opposer à la modification envisagée au schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Rassembler tous les acteurs du système alimentaire

Après avoir dressé l’état des lieux du système alimentaire à Lévis, un collectif d’organismes communautaires organise un forum qui réunira producteurs, distributeurs, commerçants et organismes afin de travailler collectivement à identifier les enjeux et élaborer des solutions qui favoriseront l’accès à l’alimentation pour tous.