Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Provigo Francis Descoteaux, située au 7777, boulevard Guillaume-Couture, à Lauzon, avise la population de ne pas consommer certains produits de viande hachée vendue par cette épicerie, car ces aliments sont susceptibles de contenir la bactérie E. coli productrice de shigatoxines.

Les produits concernés sont «Veau haché maigre provenance frais & congelé», «Boeuf haché maigre», «Boeuf haché maigre format club», «Boeuf haché mi-maigre frais», «Boeuf haché mi-maigre frais format club», «Boeuf haché extra-maigre prov. de parties fraîches» et «Boeuf haché extra maigre familial». 

Les unités vendues concernées par l'avis portent la date d'emballage «2020FE04» et sont de poids variable.

Les produits qui font l'objet de la présente mise en garde étaient offerts à la vente le 4 février dernier, et ce, uniquement à l'établissement désigné ci-dessus. Ils étaient placés sur une barquette et emballés dans une pellicule transparente ou dans un sac de plastique transparent.

L'exploitant procède volontairement au rappel des produits en question. Il a été convenu avec le MAPAQ de diffuser cet avis par mesure de précaution. Aussi, les personnes qui ont une unité des produits visés en leur possession sont avisées de ne pas la consommer. Elles doivent soit la retourner à l'établissement ou encore la jeter.

Il y a lieu de préciser qu'aucun cas de maladie associée à la consommation de cet aliment n'a été signalé à ce jour au MAPAQ.

Les aliments contaminés par E. coli ne présentent pas de signe d'altération ni d'odeur suspecte, mais la consommation de ces aliments peut occasionner des maladies graves, voire mortelles, qui se manifestent par de la diarrhée et des douleurs abdominales, souvent accompagnées de sang dans les selles. Ces symptômes apparaissent généralement de deux à dix jours après la consommation d'un aliment contaminé. Des nausées, des vomissements et parfois de la fièvre peuvent y être associés.

Lorsque ces symptômes se manifestent, on recommande fortement de consulter un médecin sans délai. La majorité des symptômes disparaissent dans les cinq à dix jours qui suivent. Il est à noter qu'une cuisson adéquate de la viande détruit la bactérie E. coli dans tous les cas. La préparation de plats cuisinés, tels que sauce à spaghetti, pâté chinois ou pâté à la viande, nécessite un temps de cuisson assez long et une température suffisamment élevée pour détruire la bactérie.

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

Coronavirus : les élèves et le personnel de l'ESLE en isolement

Les élèves et les employés de l'École secondaire les Etchemins (ESLE), située à Charny, doivent s'isoler volontairement jusqu'au 26 mars. Une personne qui fréquente l'établissement est l'un des quatre cas confirmés jusqu'à maintenant de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : l’état de la situation dans la région à 18h30

Une autre journée mouvementée pour la situation de la COVID-19 alors qu’au Québec on dénombrait 181 cas infectés par la COVID-19 et 4 nouveaux décès ont été enregistrés. En Chaudière-Appalaches, ce sont 7 nouveaux cas qui ont été répertoriés, ainsi 13 individus ont été infectés par le virus dans la région. Au niveau fédéral, on tentera par tous les moyens de rapatrier le plus de Canadiens. À Lévis...

Isolement des élèves et du personnel de l'ESLE : le directeur de la santé publique apporte des précisions

Plusieurs lecteurs nous ont envoyé des questions en lien avec l'isolement exigé par la direction de la santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches pour tous les élèves et le personne de l'École secondaire les Etchemins (ESLE), située à Charny. Le docteur Philippe Lessard, directeur de la santé publique du CISSS Chaudière-Appalaches, a bien voulu...