Le premier ministre du Québec, François Legault, a réitéré son appel aux citoyens à respecter les directives en place. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Comme depuis son début, la crise du coronavirus a provoqué, aujourd'hui, plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

À lire aussi : Les entreprises durement touchées

Dans son plus récent bilan, le gouvernement provincial a dévoilé qu'il y a désormais 1 013 cas de personnes testées positives à la COVID-19 au Québec, soit une augmentation de 385 cas.

Il y a 67 personnes atteintes par le virus qui sont hospitalisées (22 malades de plus qu’au précédent bilan), dont 31 sont en soins intensifs (11 personnes de plus qu’hier). Le nombre de décès est stable à 4. Présentement, 2 500 personnes sont en attente d’un résultat au test et 12 200 personnes ont reçu un résultat négatif dans la province.

En Chaudière-Appalaches, il y a 14 cas confirmés. Depuis le début de la crise, 1 352 dépistages ont été effectués, dont 189 hier. 94 tests ont été effectués à la clinique de dépistage à l'auto du Centre Paul-Gilbert de Charny, 39 à Saint-Georges, 37 à Thetford Mines et 19 à Montmagny.

En raison des augmentations de cas au Québec, mais aussi ailleurs au Canada, les premiers ministres du Québec et du Canada, François Legault et Justin Trudeau, ont rappelé l'importance pour les citoyens de respecter les différentes restrictions mises en place afin de freiner la propagation de la COVID-19 (plus de détails ici)

«La pire chose qu’on peut faire, c’est organiser des soupers avec son beau-frère, son grand-père ou ses amis. On se reprendra une fois que ça sera fini», a notamment déclaré M. Legault, lors de son point de presse quotidien.

La Ville en mode «services essentiels»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a également convoqué les médias mardi pour faire le point sur la situation. 

À cette occasion, le premier citoyen lévisien a indiqué que la Ville passait en mode «services essentiels». 

S'il a alors assuré que son administration allait assurer les services essentiels grâce à 700 employés municipaux sur le terrain, 670 d'entre eux effectuent désormais du télétravail ou sont mis en disponibilité (ses employés effectueront principalement d'autres tâches que celles qu'ils effectuent normalement).

Si 1 370 employés de la Ville de Lévis conservent leur salaire, la municipalité a toutefois pris la décision de mettre à pied plus de 300 employés occasionnels ou saisonniers. Il s'agit principalement de travailleurs qui oeuvrent dans les centres sportifs et communautaires lévisiens, fermés depuis plusieurs jours afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Également, Gilles Lehouillier a annoncé l'octroi de subsides municipaux afin de soutenir des organismes et des entreprises de la ville (plus de détails ici).

Rassemblements interdits : le SPVL doit encore intervenir

Comme lors de la dernière fin de semaine, le Service de police de la Ville de Lévis a dû intervenir à quelques reprises lundi pour disperser des rassemblements de personnes, interdits jusqu'à nouvel ordre par le gouvernement provincial. Au final, les policiers lévisiens ont dû sensibiliser à quatre reprises, hier, des citoyens qui s'étaient réunis (plus de détails ici).

Postes Canada veut favoriser la distanciation sociale

Hier, Postes Canada a mis en place diverses mesures afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus. Les facteurs ont notamment une nouvelle procédure à suivre afin de livrer des colis, sans entrer en contact avec les clients de la société d'État (plus de détails ici).

L'Anglicane suspend ses activités pour un certain temps

Sur sa page Facebook, L'Anglicane a annoncé qu'elle fermait sa billetterie (incluant le service téléphonique) jusqu'au 13 avril, afin de freiner la propagation du coronavirus. Les remboursements et les reports de billets de spectacles reprendront à partir du 14 avril, à moins d'avis contraires des autorités. Quant à elles, les activités de la salle de spectacle du Vieux-Lévis sont suspendues jusqu'au 1er mai.

Rappel important de la Ville

La Ville de Lévis a sollicité, mardi, la collaboration des citoyens pour leur demander de ne pas jeter les lingettes désinfectantes dans la toilette. Effectivement, ces lingettes pourraient surcharger le système de traitement des eaux usées et même occasionner des bris.

Les lingettes utilisées doivent être déposées dans les poubelles. Rappelons qu'uniquement le papier hygiénique doit être jeté dans les toilettes.

Les plus lus

Des bleuets pour la bonne cause

Dans le cadre d'une collecte de dons au profit de trois organismes communautaire, petits et grands pourront venir cueillir gratuitement des fruits à la Bleuetière DuRoy, à St-Étienne-de-Lauzon, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Lettre d'opinion - Un site qui a besoin d'amour

Il arrive parfois que l'ordre des choses établi soit bouleversé; dans une pièce avec un café, une plume s'éveille sur le tard, n'ayant ni crédit ni tribune pour se faire entendre. Incapable d'arrêter d'écrire, dans certain cas particulier, cela donna naissance, au début des années 1970, au phénomène du journalisme gonzo; le texte qui suit en est une tentative de ma part.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19: un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Après près d’une semaine sans nouveau cas, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé une infection supplémentaire à la COVID-19, à Lévis. Depuis le début de la crise, 523 personnes ont contracté la maladie en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.