Le premier ministre du Québec, François Legault, a réitéré son appel aux citoyens à respecter les directives en place. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Comme depuis son début, la crise du coronavirus a provoqué, aujourd'hui, plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

À lire aussi : Les entreprises durement touchées

Dans son plus récent bilan, le gouvernement provincial a dévoilé qu'il y a désormais 1 013 cas de personnes testées positives à la COVID-19 au Québec, soit une augmentation de 385 cas.

Il y a 67 personnes atteintes par le virus qui sont hospitalisées (22 malades de plus qu’au précédent bilan), dont 31 sont en soins intensifs (11 personnes de plus qu’hier). Le nombre de décès est stable à 4. Présentement, 2 500 personnes sont en attente d’un résultat au test et 12 200 personnes ont reçu un résultat négatif dans la province.

En Chaudière-Appalaches, il y a 14 cas confirmés. Depuis le début de la crise, 1 352 dépistages ont été effectués, dont 189 hier. 94 tests ont été effectués à la clinique de dépistage à l'auto du Centre Paul-Gilbert de Charny, 39 à Saint-Georges, 37 à Thetford Mines et 19 à Montmagny.

En raison des augmentations de cas au Québec, mais aussi ailleurs au Canada, les premiers ministres du Québec et du Canada, François Legault et Justin Trudeau, ont rappelé l'importance pour les citoyens de respecter les différentes restrictions mises en place afin de freiner la propagation de la COVID-19 (plus de détails ici)

«La pire chose qu’on peut faire, c’est organiser des soupers avec son beau-frère, son grand-père ou ses amis. On se reprendra une fois que ça sera fini», a notamment déclaré M. Legault, lors de son point de presse quotidien.

La Ville en mode «services essentiels»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a également convoqué les médias mardi pour faire le point sur la situation. 

À cette occasion, le premier citoyen lévisien a indiqué que la Ville passait en mode «services essentiels». 

S'il a alors assuré que son administration allait assurer les services essentiels grâce à 700 employés municipaux sur le terrain, 670 d'entre eux effectuent désormais du télétravail ou sont mis en disponibilité (ses employés effectueront principalement d'autres tâches que celles qu'ils effectuent normalement).

Si 1 370 employés de la Ville de Lévis conservent leur salaire, la municipalité a toutefois pris la décision de mettre à pied plus de 300 employés occasionnels ou saisonniers. Il s'agit principalement de travailleurs qui oeuvrent dans les centres sportifs et communautaires lévisiens, fermés depuis plusieurs jours afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Également, Gilles Lehouillier a annoncé l'octroi de subsides municipaux afin de soutenir des organismes et des entreprises de la ville (plus de détails ici).

Rassemblements interdits : le SPVL doit encore intervenir

Comme lors de la dernière fin de semaine, le Service de police de la Ville de Lévis a dû intervenir à quelques reprises lundi pour disperser des rassemblements de personnes, interdits jusqu'à nouvel ordre par le gouvernement provincial. Au final, les policiers lévisiens ont dû sensibiliser à quatre reprises, hier, des citoyens qui s'étaient réunis (plus de détails ici).

Postes Canada veut favoriser la distanciation sociale

Hier, Postes Canada a mis en place diverses mesures afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus. Les facteurs ont notamment une nouvelle procédure à suivre afin de livrer des colis, sans entrer en contact avec les clients de la société d'État (plus de détails ici).

L'Anglicane suspend ses activités pour un certain temps

Sur sa page Facebook, L'Anglicane a annoncé qu'elle fermait sa billetterie (incluant le service téléphonique) jusqu'au 13 avril, afin de freiner la propagation du coronavirus. Les remboursements et les reports de billets de spectacles reprendront à partir du 14 avril, à moins d'avis contraires des autorités. Quant à elles, les activités de la salle de spectacle du Vieux-Lévis sont suspendues jusqu'au 1er mai.

Rappel important de la Ville

La Ville de Lévis a sollicité, mardi, la collaboration des citoyens pour leur demander de ne pas jeter les lingettes désinfectantes dans la toilette. Effectivement, ces lingettes pourraient surcharger le système de traitement des eaux usées et même occasionner des bris.

Les lingettes utilisées doivent être déposées dans les poubelles. Rappelons qu'uniquement le papier hygiénique doit être jeté dans les toilettes.

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Lévis et la grippe espagnole en octobre 1918

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

Coronavirus : les élèves et le personnel de l'ESLE en isolement

Les élèves et les employés de l'École secondaire les Etchemins (ESLE), située à Charny, doivent s'isoler volontairement jusqu'au 26 mars. Une personne qui fréquente l'établissement est l'un des quatre cas confirmés jusqu'à maintenant de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : l’état de la situation dans la région à 18h30

Une autre journée mouvementée pour la situation de la COVID-19 alors qu’au Québec on dénombrait 181 cas infectés par la COVID-19 et 4 nouveaux décès ont été enregistrés. En Chaudière-Appalaches, ce sont 7 nouveaux cas qui ont été répertoriés, ainsi 13 individus ont été infectés par le virus dans la région. Au niveau fédéral, on tentera par tous les moyens de rapatrier le plus de Canadiens. À Lévis...